10 conseils et astuces pour choisir son henné

Je vous réécris un article sur le henné en regroupant les différentes informations que j’ai posté sur instagram régulièrement pour oser se lancer sans se tromper ! A la fin de cet article je vous garantie que vous serez une pro du henné !

Vous le savez mes noisettes, le henné et moi c’est une grande histoire d’amour ! Je vais donc partager avec vous mes astuces et avertissement pour que vous puissiez vous lancer sans avoir peur des idées reçues.

1 – Un henné de qualité

 

La mauvaise presse du henné on la doit à ces henné pourrit que l’on trouve en grande surface souvent.

Pourquoi ?

Vous avez du l’entendre : « le henné fait les cheveux vert » « le henné rend chauve » « le henné rend orange carotte »  et bien c’est FAUX si vous acheter un henné avec une composition 100% naturelle vous êtes tranquille, mais si vous ne m’écoutez pas et que vous acheter un henné de m**** en grande surface remplie de produits chimiques et notamment de sels métalliques alors ce sera un fiasco !

Comment on repère les sels métalliques ?

Les sels métalliques sont notés sodium picramate dans la liste d’ingrédients.

Les henné à bannir sont ceux là (mais par précaution vérifier toujours la liste d’ingrédients) :

Enregistrer

2 – Où commander mon henné ?

 

Vous pouvez vous diriger vers des marques sans aucun soucis sur leurs compositions c’est le cas des henné :

d’Aromazone et Centifolia (de bons henné de qualité pour commencer facile d’accès et avec des explications complémentaires)

Logona, Khadi, Alepia, Lush et Shiraz (ce sont des henné avec d’autres poudres naturelles colorantes qui sont plus ou moins efficaces voir point 4)

Indigo, indigo et compagnie, Henné et soin d’ailleurs ( les henné d’excellentes qualités notamment lorsqu’on réalise un mélange de poudres)

Il existe différentes couleurs de henné, du henné neutre au rouge en passant par du blond tout est possible avec de la patience on obtient une couleur durable et qui n’abime pas les cheveux.

 

3 – Les différentes couleurs de henné

Le henné neutre

 

Un henné non colorant qui agit en tant que soin du cheveu, il peut être utiliser sur toutes les teintes de cheveux notamment blond additionné à des poudres végétales éclaircissantes.

Le henné d’Egypte

 

Un henné qui donne des tons cuivré naturel pas un roux prononcé mais vraiment un cuivré surtout sur les bases chatain à brun. Il convient au cheveux blond moyen, c’est vraiment le henné le plus accessible et qui rendra le plus naturel sur tous le monde car il ne dénature pas la teinte naturelle.

Voilà un Avant/ Après henné d’Egypte Aromazone :

Avant

Après

Le henné du Radhastan

Un henné qui tire sur le roux-rouge. Attention ce henné à force d’application fonce les cheveux ce n’est donc pas forcément l’idéal sur une base claire.

Le henné Tazarine

Le henné roux par excellence. Il est magnifique sur une base claire si l’on souhaite un roux intense (sinon le mieux reste le henné d’Egypte).

Le henné Yemen

Le henné rouge. Toutefois comme le henné du Rajadsthan il fonce avec les applications la couleur de base, pour éviter cela

Poudre colorante végétale Cheveux blonds Cheveux châtain clairs à châtain Cheveux châtain foncés à bruns Cheveux roux Cheveux blancs
Brou de noix
Henné brun grenat
Cannelle de Ceylan
Henné châtain clair
Henné châtain miellé
Henné d’Egypte
Henné noir
Henné du Rajasthan
Rhapontic
Henné rouge

je vous conseille vivement de faire dégorger vos précédent henné, ne pas faire des poses trop longues et privilégier les poses en repousse de racine uniquement.

4 – Les poudres végétales

Et oui l’avantage avec le naturel c’est que l’on peut faire du sur mesure ! On peut donc ajouter à son henné différentes poudres naturelles pour ajouter un reflets ou intensifier une couleur…Voilà donc pour les plus courantes je vous ferrais un articles prochainement pour vous parler des poudres plus spécifiques pour les teintes rouges notamment.

Le rhapontic ou poudre de rhubarbe

C’est les racines de rhubarbe réduite en poudre qui depuis longtemps ont des vertus éclaircissantes. Elle permet ainsi d’obtenir des reflets blonds donnant l’illusion d’avoir passé des vacances au soleil. C’est donc la poudre idéal pour les cheveux blonds à châtains clairs. On peut évidemment ajouter cette plante à différents hennés ou plantes colorantes, afin d’avoir des teintes et des reflets personnalisés.

Le rhapontic peut s’utiliser seul il ne fait pas de reflets cuivrés mais son pouvoir colorant est limité.

La cannelle

La poudre de cannelle est utilisée par les femmes orientales pour texturer leur masque capillaire et lui apporter un parfum très agréable. Elle est connue pour éclaircir les cheveux grâce à une enzyme spécifique : une péroxydase naturelle tout comme le miel. Je l’utilise pour ma part pour ne pas foncer de trop ma chevelure avec les couches différentes de hennés.

Attention : la cannelle est irritante faites un test allergique 24h avant dans le plis du coude

L’indigo

L’Indigo est extrait des feuilles de l’indigotier (noté sur les paquets : Indigofera tinctoria). Il est très réputé pour la coloration végétale des cheveux car il fonce les cheveux en leur donnant des reflets bleutés lorsqu’il est utilisé seul. En association avec le henné du Rajasthan il est possible d’obtenir d’autres teintes allant du auburn à l’acajou (tout cela restant évidemment très foncé).

L’indigo couvre parfaitement les cheveux blanc en deux étapes.

Attention : L’indigo ne doit JAMAIS être utilisé sur des cheveux décoloré chimiquement autrement dit anciennes mèches, tie and die, éclaircissement chimique et cheveux blond ou clairs naturellement c’est à bannir sous peine d’avoir les cheveux vert. Pour les bases foncés cela donne un très jolie résultat. Mais après un indigo il ne faudra plus jamais vouloir éclaircir chimiquement cela est IMPOSSIBLE ou vous aurez les cheveux vert. Vous l’aurez compris mes noisettes tous les hennés foncés qui vous sont vendu peuvent contenir de l’indigo il vous faudra donc vérifier cela si vous êtes dans les cas ci-dessus. 

Je vous déconseille fortement l’indigo si vous n’êtes pas certaine d’en faire toute votre vie, privilégiez dans ce cas plutôt le katam et brou de noix qui sont de très bonnes poudres aussi.

Le Katam

Le katam est extrait des feuilles d’un buis du Yémen, Buxus dioïca. Il est beaucoup utilisé au Moyen-Orient pour couvrir les cheveux blancs et gris.
La poudre de Katam s’utilise TOUJOURS en association avec d’autres poudres colorantes ou hennés pour : mieux fixer la couleur à la fibre capillaire et limiter ainsi le dégorgement ou pour intensifier la coloration.

J’ai remarqué que le Katam était plus une coloration temporaire contrairement au brou de noix.

Le brou de noix

C’est l’enveloppe de la coque de la noix, le brou de noix est principalement utilisé en association avec d’autres plantes colorantes dans des masques capillaires pour apporter de beaux reflets châtains et chauds à la chevelure. Il peut s’utiliser seul sans problème. Côté soin, le brou de noix donne de l’élasticité et de la brillance aux cheveux et c’est vraiment testé et approuvé par moi-même car comme vous le savez j’ajoute du brou de noix à mon henné d’Egypte. On peut facilement décliner cette poudre dans les masques, shampoing et eau de rinçage cela se dissous super bien, une vrais poudre magique et sans surprise !

Elle enrichie la couleur en la rendant plus prononcé, elle ne fonce pas (enfin moi je ne trouve pas du tout que ce soit le cas) elle donne des reflets chaud et chocolat à brun.

La garance

Elle est le colorant rouge par excellence. Appliquée en masque sur le cheveu, la racine de garance permet de colorer naturellement les cheveux avec de formidables teintes rouges/acajou. L’intensité de la couleur finale dépend de la couleur de départ, ainsi on peut obtenir de simples reflets roux/acajou ( sur cheveux châtains) ou une teinte rouge vive sur cheveux blonds. Avec le henné neutre et de l’eau, la pâte obtenue sera appliquée sur l’ensemble de la chevelure cela permet d’obtenir de superbes reflets colorés, sans agresser le cheveux. La poudre de garance sous forme de macérât permet également de colorer vos crèmes et gels douches.

Les épices à ajouter au henné pour intensifier

  • Le paprika : intensifie les reflets roux
  • Le curcuma : intensifie le blond
  • Le gingembre : intensifie le blond
  • Le cacao : intensifie le brun

 

5 – Réaliser sa coloration végétale sur-mesure

Au vue de toutes les informations au dessus il est maintenant temps mes noisettes de choisir votre henné et vos poudres colorantes pour avoir une coloration sur-mesure. Lorsque vous réalisez votre mélange utiliser toujours 50% de henné minimum. Par exemple :

  • 50% de henné d’Egypte + 50% de brou de noix
  • 50% de henné neutre + 50% de rhapontic
  • 60% de henné Tazarine + 40% garance

Dans tous les cas le mieux est de toujours tester sur des cheveux que vous aurez récupéré sur votre brosse comme ça vous aurez une idées précise du résultat (et ça rassure qu’on se le dise)

6 – Le Mélange du henné

Le henné ne se dissous que dans l’eau chaude donc faire bouillir de l’eau puis ajouter au henné pour obtenir une consistance de pâte à gâteau (assez épaisse). Vous pouvez ajouter un yaourt pour hydrater. La consistance est importante il ne faut pas qu’elle soit trop liquide c’est désagréable les coulures.

Attention : n’utilisez pas d’ustensiles en métal

7 – La pose de henné

Le henné en fout partout et pue les épinard qu’on se le dise mais les cheveux sont somptueux après alors le choix est vite fais à côté de la paille des cheveux colorés chimiquement.

Pour poser le henné uniformément la procédure n’est pas la même que pour les colorations chimique. Il vous faudra donc prendre du henné avec vos gants et étiré la matière de la racine vers les pointes (n’hésitez pas à mettre beaucoup de henné) puis entortiller la mèche sur elle même, faites de même avec une deuxième mèche puis entortillez les ensembles et ainsi de suite jusqu’à avoir une grosse mèche entortillée. Avec cette dernière formez un chignon, normalement celui-ci colle tout seul sur le dessus du crâne avec le henné.

Entourez votre tête de cellophane pour que ça ne sèche pas (le henné n’agit plus lorsqu’il sèche). Et laissez poser au minimum 3h et au maximum 5h ( je vous déconseille de laisser poser davantage car si la couleur ne vous plait pas elle est difficile à dégorger).

8 – Le rinçage

Vos cheveux puent les épinards je sais mais ne les laver pas au shampoing (d’ailleurs j’espère que votre shampoing ne contient pas de silicone car le henné se fixe mal sur le siliconecaca si tes produits sont toujours pas naturel je te conseille de faire un tour dans l’onglet beauté tu trouveras des articles pour t’aider à faire le tris dans tes produits et acheter les plus sains et bénéfique pour ta crinière). Alors je disais… pas de shampoing avant 3 jours et oui c’est vraiment indispensable pour ne pas faire dégorger votre couleur végétale ! Alors on rince à l’eau pour enlever le henné mais on lave pas !

9 – Le final

Votre couleur réelle n’apparaitra qu’après 3 jours le temps que les pigments s’oxydent à l’air. On est donc patiente. Si le résultat ne vous plait pas il n’y a pas de stress à avoir on fait dégorger avec un lavage et un masque de lait de coco… Dans tous les cas avec le naturel vous pouvez toutes obtenir ce que vous souhaitez avec un peu de patience et vos cheveux vous remercieront car ils seront protégé donc sur le long terme c’est beaucoup plus rentable…

10 – L’entretien

Vous pouvez réaliser vos henné aussi souvent que vous le souhaitez étant donné qu’il s’agit d’un soin. Toutefois attention au henné qui fonce beaucoup vous risqueriez d’avoir des soucis lors des repousses de racines si votre base naturelle est claire. Vous pouvez facilement entretenir votre henné en réalisant les longueur un mois sur deux et les racines tous les mois. Vous pouvez aussi réaliser un shampoing colorant en ajoutant un peu de votre coloration végétale à une base de shampoing neutre.

Je vous conseille aussi de faire des bains d’huile végétale sur vos cheveux car le henné peut être asséchant sur les longueurs même s’il évite toute les fourches pour avoir des cheveux de bébé le mieux reste de combiner henné et bain d’huile.

On résume !

 

  • On choisit TOUJOURS un henné sans sodium picramate
  • On achète son henné sur un site de confiance
  • On teste notre couleur avant sur les cheveux d’une brosse
  • On ne fait JAMAIS d’indigo si on a une coloration chimique d’oxydation (éclaircissement)
  • On ne fait JAMAIS de katam tout seul sans l’ajouter à un henné
  • On utilise pas de shampoing avec silicone pour que le henné tienne bien
  • On utilise pas d’ustensile en métal
  • On ne lave pas les cheveux après la pose on rince seulement à l’eau claire
Voilà mes noisettes j’espère que cet article vous aura plu et vous ferra entrer dans cercle (très select) des noisettes hennettes ! N’hesitez pas si vous avez des questions je vous répondrais avec plaisir ici ou sur insta ♥

Enregistrer

Comments (102)

  • Bonjour, je reviens vers toi avec mon problème de mèches roses, j’espère que tu as reçu la photo ! Alors, que dois-je faire ? mélanger henné châtain moyen et blond doré ou attendre ?

    Répondre
  • Bonjour, je me suis fait un henné il y a 2 jours, je n’ai pas aimé la couleur alors j’ai dégorgé aujourd’hui avec de l’argile verte et du lait de coco, j’aimerais savoir si je peu faire un autre henné d’ici 2 à 3 jours ? À la base mes cheveux sont châtain foncé j’ai obtenu un roux acajou et j’aimerais faire un henné brun est-ce que j’obtiendrai un brun ou est-ce que les reflets roux persisterons ? merci

    Répondre
    • Bonjour Marie José tu peux très bien obtenir un brun, tout dépend de ton mélange initial ?

      Répondre
      • javais comme option la plus rapide, aller acheter mon henné au magasin naturel près de chez moi et ils ont la marque radico color me organic alors j’ai acheter un blond foncé cendré parce que j’ai lu que le cendré coupe les reflets roux, demain je vais refaire un dégorgage lait de coco et argile verte, je vais alver mes cheveux et faire mon henné par la suite est-ce que tu crois que les étapes sont ok et crois-tu que le roux aura disparu ? merci

        Répondre
  • Bonjour,
    J’ai les cheveux bruns (je n’ai jamais utilisé de coloration chimique sauf 1 il y a 20 ans) avec des cheveux blancs .j’aimerais faire une coloration au henné pour recouvrir ces derniers. A quoi sert le citron dans la coloration? Merci

    Répondre
    • Bonjour ma noisette, le citron sert à developpper le pigment (enfin c’est surtout l’acidité de ce dernier). Pour ce qui est de récouvrir tes cheveux blancs il va te falloir procéder en deux étapes :
      – 1 ère étape une pose de henné, où tes cheveux blancs vont probablement ressortir roux vif c’est normal
      – 2ème étape : ta coloration finale (dans les teintes et nuances que tu souhaites) cela va permettre de recouvrir tes cheveux blancs et d’harmoniser ta couleur générale.
      A très vite j’espère

      Répondre
  • Bonjour,

    Je viens de faire mon premier henné hier (100% henné d’Egypte de chez Aromazone+ quelques actifs) et je suis hyper satisfaite du résultat!
    Mais je m’interroge sur les résultats au fur et à mesure des applications, je m’explique: je fais des couleurs cuivré depuis des années chez un coiffeur bio/naturel, c’est une couleur naturelle à 95% (il propose aussi des 100%) donc il y a quand même un oxydant dedans.
    J’en ai ras le bol de payer un bras à chaque foiss et ça faisait un moment que pensais à me mettre au henné. Actuellement en congés maternité, je me suis lancée et le résultat est top. Mais je commence à avoir pas mal de cheveux blancs et forcement, ils ressortent plus vifs que les autres; Pour le moment c’est pas trop gênant puisque ce n’est qu’en racine et plutôt vers les tempes (j’ai un carré assez court) mais sur le long terme, j’ai peur que ce soit moche. Je souhaite vraiment rester sur un beau cuivré intense (et pas orange vif, c’est pas pareil pour moi^^),
    c’est ma couleur depuis des années et je ne veux pas de reflets rouges. Existe-t-il une solution pour moi?

    Répondre
    • Bonjour Caroline, oui tu peux tout à fait palier à cela en mélangeant ton henné d’égypte avec un peu de brou de noix, cela va légèrement foncé le mélange mais tu auras beaucoup moins ce orange flashi sur les tempes 😉 A très bientôt j’espère

      Répondre
  • Hello ma Noisette !
    Ca y est !! je suis passée à la coloration végétale !!! après + de 5 ans de coloration chimique et semi-chimique (que j’appelle comme ça car acheté en boutique bio, sans résorcine ni parabène ni pdd..) J’ai donc fait le test Biocoiff avec diagnostic et coloration personnalisée., avec pose en 2 temps, 1 pour mes cheveux et 1 pour colorer. Ce fut loooong, laborieux mais le résultat quasi top (manque d’expérience pour une application parfaite !!) Je suis super contente et compte bien continuer avec le végétal mais une coloration par mois, à 45€ la box biocoiff personnalisée……voilà quoi…. c’est cher !! et bien sur je ne sais pas quel sont les poudres végétales livrées !!
    J’ai les cheveux châtains, que pourrais-je utiliser comme poudres, une base pour couvrir mes cheveux blancs et une coloration châtain sans trop de reflet cuivré ???? Je sais c’est pas simple de répondre comme ça….si tu peux m’aider ma Noisette j’en serais ravie, sinon, c’est pas grave….si tu as juste une ptite réponse pour la base qui cache les cheveux blancs…..
    Merci beaucoup ma Noisette !!!!

    Répondre
  • Super article!
    mais est ce possible d’associer le henné brun-grenad avec du brou de noix ? ou simplement avec du henné neutre ?

    Répondre
    • Bonjour Manon, il n’y aucune contre indication à ces mélanges à condition de bien respecter les conditions évoquées dans l’article dans le choix du henné (composition, marque…) Passe une belle journée !

      Répondre
  • Bonjour,

    Voilà j’ai qlqs petites question, je commence je me suis fait une couleur (roux) avec des mèches blondes en janvier 2017, le résultat et jolie mais la couleur a perdu de son tenus et mes cheveux son super sec. Donc voila je voulais faire un henne j’ai pris de 2 couleur de Radhe Shyam, le cuivre naturel et le chatain foncé , je voulais faire un mélange des 2 pour ne pas avoir un orange super clair avec les mèches blondes. Tu me le conseille ou pas.

    Répondre
    • Depuis 4 mois, j’ai adopté le henné de shiraz, châtain clair, à peu près ma couleur naturelle, avant que mes cheveux ne grisonnent. J’ai fait un henné par mois, mais depuis la dernière fois, j’ai des mèches avec des reflets roses sur le devant. Que dois-je faire ? Mélanger moitié blond doré moitié châtain clair ? Ou que blond doré , pour ne pas avoir d’indigo ? Qu’en penses-tu ?

      Répondre
      • Bonjour Françoise, des reflets roses ? Alors là c’est vraiment bizarre… encore sur des cheveux blanc avec de la poudre de garance peut être mais avec un chatain clair… Est ce que tu pourrais me transmettre des photos et plus d’explication par mail à laptitenoisette.contact@gmail.com afin que l’on comprenne je te souhaite une belle journée.

        Répondre
    • Merci pour cet article très intéressant,
      Je confirme ce que tu écris sur l’indigo, j’ai fait un balayage un an après une coloration contenant de l’indigo et j’ai eu la désagréable surprise d’avoir quelques mèches vertes irrécupérables… !

      Répondre
      • Sarah, malheureusement oui c’est compliqué ta seule option reste le passage à des tons cuivrés qui vont annulé le reflet vert car le orange, rouge est l’opposé du vert en colorant. Courage !

        Répondre
  • Bonjour Noisette,
    Merci pour cet article hyper complet. C’est top.
    J’ai réalisé plusieurs henné différents (marque de magasin bio ou chez un coiffeur au naturel), j’ai fait de longues poses et malheureusement, il n’y a rien qui tient sur mes cheveux. Je n’utilise pas de shampoing siliconé. Aurais tu un henné ou un mélange en particulier à me conseiller pour avoir des reflets acajou ? Je pensais tester le centifolia naturel avec longue pose ? Ou peut être un khadi ?
    Merci
    Mélanie

    Répondre
    • Et détail qui a son importance, j’ai les cheveux bruns très foncés, quasi noirs

      Répondre
    • Bonjour Mélanie, as tu essayé de préparer tes cheveux ? Utiliser un prélavage au bicarbonate pour faire adhérer ? Ne pas faire de shampoing dans les trois jours ? Tu as bien mis ton citron au dernier moment ? Tu peux aussi faire un lavage avec du Sidr pour éviter de dégorger. Mieux vaudrait privilégier les poses répétées que les poses longues 🙂 A très vite

      Répondre
      • Merci beaucoup pour ta réponse ! Alors après la pose du Hénné, je rince mes cheveux mais je ne fais jamais de shampoing derrière mais je ne les prépare jamais :/ Dois je ?
        Comment fais tu le prélavage au bicarbonate ? Dois je les sécher pour appliquer ensuite ou dois je appliquer sur cheveux mouillé ? Et qu’est ce que le Sidr ? Je pensais essayer le Centifolia Naturel cette fois.
        Merci pour ton partage d’expérience.

        Répondre
  • Bonjour Noisette,
    S’il t plait aide moi j’ai fait des mèches qui sont devenues orange puis une semaine après, j’ai refais une couleur avec des mèches et j’ai obtenue un orange roux avec des mèches blondes. Qu’est ce que ça donnera si je fais un hénné chatain clair par dessus et où l’acheter.
    Merci d’avance Bonne journée

    Répondre
    • Bonjour, Toutes ces couleurs étaient des colorations chimiques ?
      Tu peux faire un Brou de noix pur pour camoufler et partir sur un chatain clair. Je te conseille d’acheter sur Aromazone pour une livraison rapide vu ta galère :/ tiens mois au courant….

      Répondre
  • Bonjour Noisette,

    Ayant de vrais soucis de chute de cheveux, j’ai commencé à faire quelques hennés naturels et souhaite à présent aller vers des reflets cuivrés ou brun chauds. J’ai une base châtains clair à moyen et j’ai acheté aujourd’hui une boîte de henné cuivre de la marque Henné Color qu’a utilisée ma mère pendant des années. Or j’ai vu que vous déconseillez cette marque, vous pouvez me dire pourquoi car je ne vois que du lawsonia inermis dans les ingrédients. Merci et si vous avez un conseil pour illuminer et réchauffer ma couleur, je suis preneuse!

    Répondre
    • Bonjour Cécile, le problème c’est la composition certaines boites contiennes du sodium picramate dans les ingrédients. Partir sur un henné Égypte c’est une bonne idée je pense dans ton cas…A très vite j’espère 🙂

      Répondre
  • Salut ! J’ai un petit problème et j’espère que tu pourras m’aider : j’étais blonde et j’ai décidé de faire de l’henné châtain…. sauf que j’ai fini rousse ! mais finalement cette coloration m’a plue et après quelques lavages, comme la coloration était un peu partie, j’ai décidé de refaire le même henné. Mais, je n’y avais pas pensé, puisque j’étais rousse cette fois ci, le châtain m’a vraiment donné du châtain… Que dois-je faire pour obtenir du roux? Puis-je faire de l’henné deux jours d’affilés ? Merci d ‘avance 🙂

    Répondre
    • Bonjour, alors en effet c’est logique lorsque l’on souhaite passé de blonde à brune il faut agir en deux étape pour bien couvrir. Pour retourner au roux il va falloir dans un premier temps que tu dégorges la couleur un max avec des masques argiles ou lait de coco. Puis tu poses un henné égypte seul.
      Tu obtiendras un roux cuivré. Bonne chance et tiens moi au courant 🙂

      Répondre
  • Bonjour Noisette
    je souhaiterais obtenir une couleur roux cuivré mais impossible. j’ai déjà essayé un henné d’Egypte avec moitié henné blond mais mes cheveux redeviennent foncés , idem avec le henné tazarine + henné blond + curcuma + décoction de camomille. j’obtiens un léger reflet au soleil. que me conseilles-tu??
    merci pour ta réponse

    Répondre
    • Bonjour ma noisette, je ne peux rien te recommander si je ne connais pas ta couleur de base… A très vite j’espère 🙂

      Répondre
  • Bonjour,
    Très bon article !
    Est il possible de mélanger du henné (lawsonia inermis) à un shampoing (ici Garnier Fructis nutri repair 3huiles) et de l’utiliser comme un shampoing normal (sans temps de pause de plus de 3min) pour donner des reflets au fur et à mesure des shampoings ?
    Il n’y a pas de sodium picramate dans la liste des ingrédients .
    Merci d’avance 🙂

    Répondre
    • Oui tout à fait possible, après je te recommande pas ce shampoing du tout dans la mesure où ils contient sûrement des siliconnes qui sont mauvais pour les cheveux mais surtout vont empêcher le henné de se fixer sur ton cheveux. A très vite ma noisette

      Répondre
  • Bonjour, je viens de tomber sur cet article et je cherche désespérément une solution à mon désastre capillaire ! Il y a 3 mois je me suis fait un henné brun grenat mélangé avec un peu de henné noir venant du site aroma zone car je voulais unifier un peu ma couleur et la foncer ! De base j’ai les cheveux châtains clairs, mais le probleme c’est qu’en faisant dégorger mon henné avec de l’argile et du lait de coco, je me suis retrouvée avec d’horribles reflets bleus/verts, j’ai meme du me couper les cheveux courts tellement le résultat était affreux ! Maintenant mes cheveux repoussent avec bcp de patience j’ai p-e 3 cm de racine naturelle mais le probleme c’est que le reste est brun/vert … Que puis je faire pour unifier au maximum la couleur et retirer une fois pour toutes ces reflets verts ?
    Merci

    Répondre
  • Bonjour Noisette!
    super ton article, bien expliquée et bien ecrit merci beaucoup! 🙂
    J’aimerai savoir ce que tu pense des produit khadi Produkte stp, j’ai les cheveux chatain moyen, ma couleur naturelle, 0 couleurs, 0 mèches, rien.
    J’aimerai essayer le henné marron foncé de chez Khadi produkte pour donner de l’éclat a ma couleur naturel, qu’en pense tu?
    J’attends avec impatience ta réponse pour pouvoir me lancer, merci beaucoup et au plaisir de te lire encore et encore 🙂

    Répondre
  • Coucou !! Merci beaucoup pour tes conseils mais j’ai quelque questions.. Ca fait des années que je me teins les cheveux avec des couleurs chimique et j’aimerais passer au henné car je trouve le résultats tellement plus jolie et naturel.. Donc es que j’attends que ma couleur actuel s’estompe ou je peut la faire dégorgé naturellement ( pour obtenir un résultats blond ) et coloré le henné par dessus.. Jaime beaucoup le rouge du Yémen.. Merci.

    Répondre
  • hello petite Noisette,
    merci pour tous ces conseils! je teins mes cheveux au Henné depuis…30 ans et de auburn je suis devenue rousse flamboyante (la base ayant blanchi ) je voulais depuis longtemps être plus roux foncé, j’ai donc grâce à tes conseils mélangé de la poudre Katam à mon henné et oh! surprise j’ai une belle couleur roux foncé !! c’est plus facile à porter. j’utilise aussi à la place de mes shampooings de la poudre de Brahmi ou de Shikakai (d’Aromazone) je fais une pâte que je pose sur les cheveux (attention pas dans les yeux) et je rince. à bientôt

    Répondre
  • j ai beaucoup de cheveux blanc j ai fais du henne avec des plantes naturelles ma couleur est degoutante poile de carotte je ne sais pas quoi faire un conseil de votre part svp

    Répondre
  • Salut !
    Je souhaite me colorer naturellement les cheveux en rouge, j’ai tenté le henné rouge et ça ne m’a pas donné la couleur souhaitée. Quel est le lien vers l’article parlant des mélanges de plantes naturelles pour les couleurs s’il-te-plait ?
    Merci d’avance !

    Répondre
  • Bonjour,
    Merci pour cet article, je suis tombée dessus car je cherche à me débarrasser de reflets verts apparus après l’application du henné Brun grenat d’Aromazone.
    Je voudrais donc apporter mon témoignage : j’ai des reflets verts alors que je n’ai pas du tout de coloration chimique, même ancienne, et au contraire j’ai appliqué le henné Aromazone Brun Grenat 4 mois après avoir fait le henné Acajou de Logona. Et avant ça mes cheveux étaient naturels.
    Donc je ne comprends vraiment pas pourquoi j’ai des reflets verts, sauf si le henné Acajou contient en réalité « du chimique » !!!
    Si quelqu’un a une idée, je suis preneuse !
    Alice

    Répondre
    • Bonjour Alice, tes cheveux naturels sont ils blond ? As tu eu des mèches blondes ? Ou es tu chatain clair ? Les reflets verts indique une présente soit de katam en trop grande quantité dans le mélange au regard des autres composants soit une présence d’indigo sur une base claire. Il n’y a pas de chimique dans le henné de chez Aromazone, toutefois le mélange Henné brun grenat n’est pas un mélange surmesure peut être que dans ton cas il y a trop de henné brun et pas assez de reflets acajou.

      Pour atténuer tes reflets verts il te faut aller vers l’opposé du reflet c’est à dire faire une pose d’un henné roux ou rouge, avant de repartir sur un brun acajou que tu réaliseras toi même.

      A très vite ma noisette 🙂

      Répondre
      • Petite question, j’ai fais un henné il y a deux jours et j’attends que la couleur s’oxyde, en attendant je me renseigne…
        J’ai l’habitude de faire des bains d’huile de noix de coco et d’argan mais j’ai vu que le lait de coco servait à dégorger un henné :/ D’autant plus que c’est mon premier henné, je veux pas faire dégorger la couleur, mais du coup ce n’est plus possible de faire des bains d’huile sans faire dégorger ?

        Je te remercie de répondre à ma question, je sais pas quoi faire ..

        Répondre
  • Bonjour, je souhaite faire un henné du rajasthan avec de l’indigo pour foncé mes cheveux, dois-je mélanger les deux produits ensemble. Merci beaucoup.

    Répondre
    • Bonjour, je n’ai jamais essayé un tel mélange. C’est d’ailleurs assez bizarre de vouloir avoir ces deux mélanges (l’un tirant vers le roux et l’autre vers le corbeau bleuté) ce n’est pas vraiment compatible. Quel résultat souhaites tu ?
      A très vite

      Répondre
  • Bonjour petite noisette
    Dabord merci pour ton travail qui doit aider bcp de chevelures
    Ensuite deux questions la 1ère pour ma fille qui a bcp de blancs a seulement 18ans mais qui deteste reflets roux elle a des cheveux teints chimiquement
    Quel melange puis je lui mettre pour un chatain brun sans reflets auburn
    La 2de jai suivi recette 2 temps pour moi obtenir un brin clair dabord henne brun grenat de chez aroma zone et ensuite 50 amla 50 indigo je me retrouve avec des cheveux noirs ebene je fais des masques argile lait de coco depuis et rien ne degorge 🙁
    Je lis pourtant partout que l indogo ne tient pas mais sur moi cest un vrai pot de colle
    Merci d avance pour tes lumieres
    Bises

    Répondre
  • Bonjour Noisette!
    Ton article est très détaillé et à mon goût très bien fait!
    J’ai cependant une question de cas, le mien!
    J’ai déjà fais du henné auburn il y a de cela 4 -5 ans et j’étais plutôt satisfaite mais je voudrais passer sur du acajou dont j’ai testé la couleur en ton sur ton chez le coiffeur (donc chimique). J’ai les cheveux châtains foncés et je fais souvent des hennés neutres pour entretenir mes cheveux. C’est l’automne et il est temps de faire ma petite couleur. L’acajou chimique avait tenu au max 1mois et demi, c’est pas très rentable… alors je voudrais essayer avec le henné acajou de scented garden pour avoir cette couleur un peu betterave :).. Je voudrais savoir combien de temps ça reste et si la couleur par progressivement ou si je vais avoir droit à de vilaines racines…Et savoir si celui que j’ai sélectionné est correct vis à vis de ce que j’attends. Ah oui! J’allais oublier, le temps de pose idéal?

    Merci par avance pour ton aide et pour tes articles
    Bisous

    Lisa

    Répondre
  • Salut ! Merci pour ton article qui va beaucoup m’aider.
    Je t’explique mon cas : je suis blonde de base, il y a quelques mois je me suis fait un henné acajou (avec un henné 100% naturel) et j’ai fini roux carotte, en sachant que ce que je voulais réellement c’était brun grenat mais je n’ai pas pu en trouver.
    Aujourd’hui j’ai un roux/doré et j’aimerais retenter l’expérience pour le grenat, mais j’ai vraiment peur que ça vire sur le carotte plutôt que le betterave, est-ce que tu aurais des conseils pour moi ?
    Merci d’avance ^^

    Répondre
    • Bonjour ma noisette, malheur alors qu’est ce qui t’a pris ^^ ?? Bon alors déjà si tu choisis la bonne couleur tu finiras pas carotte, Tu es blonde donc il faudrait partir plutôt sur un henné brun grenat + poudre d’hibiscus pour vraiment avoir un reflet plus rouge. Attention toutefois la repousse risque d’être vraiment visible en passant de blonde à brune c’est un réel entretien et pour rééclaircir par la suite c’est long…

      Répondre
  • Bonjour et merci bcp pour cet article tres interessant.
    QUELQUES PETITES QUESTIONS…

    Jai un cheveu brun (chatain fonce) mais ai fait pas mal de couleur recemment et les pointes (voire bien 1/3 de la chevelure) est maintenant bcp plus claire que les racines, entre la reaction chimique des couleurs, les lissages, le temps qui passe, decoloration au soleil/mer/piscine etc etc.

    Je m’orientais donc vers la coloration Khadi brun fonce pour retrouve une uniformite.
    Est ce la bonne solution ?

    la compo est la suivante apparemment Indigofera Tinctoria (Indigo) ● Lawsonia Inermis (Henna) ●Emblica Officinalis (Amla) ● Eclipta Alba (Bhringraj) ● Azadirachta Indica (Neem)

    Donc, je suis tout d’un coup un peu concernee par leffet cheveux verts… Qu’en dis tu ?

    Je regardais aussi pour faire un soin lissage Lissfactor, mas l’on ma informee qu’ils netaient pas compatibles avec les hennes synthetiques contenant sels metalliques. Mais celui-ci n’en contient pas, nest ce pas ?

    Beaucoup de questions… j’attends ton retour avise avec impatience.

    Merci beaucoup !

    Répondre
    • Bonjour Christelle j’imagine qu’il est un peu tard. Mais tu peux y aller les yeux fermé ta composition est bien et pas incompatible avec tes anciennes colo ni décolo ni lissage et autres. 🙂 A très vite j’espère

      Répondre
  • J’ai eu vraiment peur d être rousse et quand j’ai lu je me suis rassurée☺ Merce

    Répondre
  • Bonjour, merci pour cet article très détaillé. J’ai juste une question: j’ai des cheveux châtains clairs de base mais ils font plein de reflets blonds… et je ne suis même pas sûre que ce soit des reflets en réalités puisque même à une lumière normale je trouve des cheveux de cette couleur. Et ce n’est malheureusement pas ainsi sur toute ma chevelure. En fait j’ai pratiquement toutes les couleurs de cheveux (du noir corbeau au blond très clair tout en ayant des petits reflets roux) et je ne les ai jamais teints, sauf une fois quand j’étais petite, je me suis fait deux mèches rouges x) en fait ce que j’aimerais c’est accentuer mes reflets roux, je rêve d’être blond vénitien mais sans non plus que ça fasse « carotte ». A votre avis, comment je devrais appliquer le henné et combien de temps devrais-je le laisser poser pour y parvenir?

    Répondre
    • Bonjour Johanna, je te conseille de partir sur une mélange 50% henné neutre + 50% henné egypte + cannelle

      Répondre
  • Bonjour,

    Merci pour cet article. J’ai moi aussi un conseil a vous demander. Je suis blond foncé avec des mèches blond très clairs. Cela fait 8 mois que je ne fais plus de mèches et que je coupe progressivement mes cheveux afin de ne plus avoir ces mèches qui ressemblent d’ailleurs plus a une couleur qu’à des mèches… Bref, je ne ressemble plus a rien! Lol. J’aimerai récupérer ma couleur naturelle… Et si en plus cela peut couvrir mes quelques premiers cheveux blancs, je serai aux anges! Malheureusement j’ai peur de choisir un henné qui ne me convienne pas et du coup je ne saute pas le pas… Pouvez-vous m’aider ?? Merci d’avance !

    Répondre
    • Bonjour Jenny, je te conseille de partir sur un henné neutre + raponthic + camomille + 1 cuillère de cannelle de Ceylan. Cela devrait te permettre d’obtenir un blond foncé avec de jolies reflets dorés 🙂 A très vite j’espère

      Répondre
  • Hello noisette en chef !!!

    J’ai une question, j’ai acheté du henné naturel (?) puis j’ai fait 4 ou 5 poses en 2 mois.
    La dessus j’ai attendu une année et j’ai décidé de tenter les colorations semi perm.
    J’ai cherché beaucoup sur internet et j’ai bien vu que si henné naturel, surtout après un an… Pas de risques !!!
    Hé bien chère je suis bordeaux en haut et sur le bas où il restait le henné, je suis…. Verte !!!!
    C’est horrible…
    Tu en penses quoi ?
    Merci bises

    Répondre
    • Bonjour, je pense que ton henné soit n’était pas naturel que ça (avec sodium picramate donc plus ou moins chimique), soit était mélangé à une autre poudre (indigo ? katam ?). Courage tu peux annuler le vert en faisant une coloration rousse (seule solution) ou bien en repartant sur un vrai henné aux ton roux (tazarine) acheté dans une marque sérieuse.
      A très vite j’espère !

      Répondre
  • coucou le ptite noisette !
    merci merci vraiment pour ce super article !
    Je suis auburn naturelle; j’adore la couleur naturelle de mes cheveux..or il y a un an j’ai voulu devenir blonde (va savoir…) et j’ai bousiller mes beaux cheveux en les décolorants encore et encore jusqu’à presque devenir platine. maintenant je pleure mes anciens cheveux et je suis passé il y a 5 mois au tout naturel; j’aimerais beaucoup faire un hénné brun ou chatain foncé (pas de indigo j’ai bien retenu ton texte ahah) mais penses-tu que c’est faisable
    merci pour ta futur réponse
    des bisous 🙂

    Répondre
    • Bonjour ma noisette, Bravo pour ton passage au naturel ! je te conseille un brou de noix pur le temps de retrouver quelque chose de plus chocolat puis un mélange henné égypye + brou de noix par la suite 🙂 A très vite j’espère

      Répondre
  • Bonjour
    C’est en cherchant une solution de teinture naturelle que je suis arrivée ici. Bravo pour cet article enrichissant.
    J’ai actuellement des mèches blondes et je voudrais retrouver une couleur plus foncée et me débarrasser de ces mèches que je trouve affreuses, mais si je fais couper mes cheveux pour les éliminer je vais me retrouver avec une brosse
    J’aimerai le henné mais j’ai une peur panique voir une trouille bleue de me retrouver avec les cheveux rouge ou orange. Quel mélange conviendrait pour recouvrir les mèches ? J’aimerai arriver un jour à un roux foncé que j’appelle « mat » difficile à décrire.
    Je suis preneuse de tous conseils, merci

    Répondre
    • Bonjour Cécile je te conseille de partir sur un brou de noix pur dans un premier temps pour recouvrir tes mèches et les rendre brune puis par la suite éventuellement un henné Egypte pour obtenir un leger acajou 🙂 A très vite j’espère

      Répondre
  • Coucou, tout d’abord je tiens à dire que j’aime beaucoup cet article sur le Henné, j’avais une question à te poser, jai les cheveux de base châtain foncé, je me suis éclaircis les cheveux avec un spray éclaircissant de John frieda ( je sais pas cest pas très bon pour les brunes :/ ) et suite à cela jai fais un henné (indigo+ neutre+ brou de noix ) pour redevenir brune, ça marche que partiellement et j’ai eu peur en voyant ton passage où il fallait utiliser l’indigo uniquement si on est sur de le faire toute sa vie
    Tu me conseillerai quoi du coup? De continuer ou d’utiliser un autre henné pour redevenir brune sans reflet roux
    Merci la noisette

    Répondre
    • JE TE DECONSEILLE VRAIMENT DE CONTINUER ! Attention comme tu as pu le lire ma noisette, l’indigo à un reflet bleuté or si jamais tu décidais de repartir sur une coloration chimique et surtout une décoloration tu demanderais ni plus ni moins à ton cheveu de devenir jaune, mais bleu + jaune = vert. Voilà pourquoi l’indigo c’est la galère.
      Je te conseillerai plutôt de faire henné neutre (si tu souhaites pour les effet gainant et soin du henné) mais surtout de faire du brou de noix pur et d’en ajouter même à ton shampoing. Voilà j’espère t’avoir aidé 🙂

      A très vite j’espère

      Répondre
  • Waw super article ! 😀
    Merci beaucoup beaucoup, tu as répondu a toutes les questions que je me posais 🙂
    Je vais essayer le henné d EGypte de chez aromazone dans 1 semaine
    J’ai hâte !

    Répondre
    • Attention avec le henné de chez aroma zone il n’est pas naturel du tout !!!

      Répondre
    • Bonsoir à tous et à toutes,

      bien sûr, le henné d’Egypte de chez Aroma-Zone est entièrement naturel, il ne contient que du lawsonia inermis (henné).

      Répondre
  • Bonjour,

    Merci beaucoup pour ces renseignement que je vais scrupuleusement suivre.
    Je fais des hennés depuis quelques années et suis toujours en recherche pas à pas de henné le plus naturelle possible.
    J’ai alors quelques questions :
    Henné et couleur végétale, est ce le même produit ?
    Je vois que vous ne nommez pas la marque de couleur végétal GAIA dans la liste des hennés à acheter ? est elle 100% végétale ?
    Je mets de l’huile de macadamia sur les pointes, est ce ok ?
    Je vous remercie d’éclaircir mon long chemin vers le henné ! qui a été ma fois assez laborieux (détoxination à l’argile…)
    Belle journée à vous

    Répondre
    • Coucou ma noisette, pas de soucis avec Gaïa elle est même vegan et bio 🙂
      Le henné c’est une plante de base ayant un pouvoir colorant du cuivré léger au roux en passant par le rouge. Une coloration végétale c’est souvent un henné + d’autres poudres végétales colorante ou non qui vont présenté des vertus dans l’obtention de notre couleur final.

      L’huile de macadamia est très riche et convient bien aux cheveux bouclés et crêpus, si tu as les cheveux ondulés ou à tendance grasse je te conseillerai plutôt d’autres huiles un peu moins nutritive.

      A très vite j’espère

      Répondre
  • Hello je suis a ile maurice jai eu que ce henne ayur de rajasthan mais primo ya pa la composition dessus c ecrit naturel et aussi jai pa envi de devenir orange que fair quoi ajouter je suis brune avec des debut de cheveux blanc

    Répondre
  • Bonjour Petite Noisette 🙂

    Tout d’abord, merci cet article que je découvre à peine mais que je trouve très très intéressant !

    J’aurai besoin de tes conseils stp… je m’explique :
    Je fais des hennés depuis l’été dernier sur une base châtain foncé aux racines et très claire sur les pointes.

    Le mélange : Henné Neutre + Châtain caramel + Infusion Garance / Campêche.
    Le résultat est aujourd’hui proche de la photo de ton article.
    Au final mes cheveux sont assez « foncés » à mi-longueur tout en ayant des reflets roux et su coup ils sont aussi roux + intenses jusqu’au pointes (petit effet « Tie&Dye »)

    L’été arrive, je souhaiterai revenir sur une couleur + naturelle par rapport à ma base en repartant sur des reflets châtains plus dorés + clairs.

    Aurais-tu un conseil à me donner dans ce sens stp… 🙂

    Répondre
    • Bonjour Audrey, pour repartir sur du dorée je te conseille le raponthic, les infusions de camomille et la cannelle 🙂 Sans oublier qu’il pourrait être intéressant de faire dégorger le tout avec des masques argile et du lait de coco 🙂 Bonne journée, a très vite j’espère !

      Répondre
  • Hello!

    Je voulais te remercier car grâce à toi j’ai découvert un tas de choses top et j’ai sauté le pas du henné! J’avais très peur de ce qui pouvait arriver et finalement, à part avoir eu l’impression de me tartiner des épinards sur la tête, le résultat est juste parfait! J’ai retrouvé mon roux aussi flamboyant que toute la famille Weasley réunie! Alors encore merci, sans toi je serais encore en train de me plaindre de la « ternitude » (j’aime inventer des mots ^^) de mes cheveux!!

    Des bisous tout plein!

    Répondre
  • Bonjour,
    en effet merci pour ton article il est très complet et d’une grande aide pour celles et ceux qui veulent passer au hénné et arrêter les colorations chimiques ! 🙂
    J’aimerais cependant avoir quelques petits conseils avant de me lancer. Je suis de base châtain clair, blond foncé avec des mèches décoloré ( surtout autour du visage et sur les longueurs). J’aimerais remplacer mes mèches blondes par des mèches un peu plus foncé avec des nuances cuivrés. Comment puis-je faire ? J’aime beaucoup le rendu que tu montres dans cet article, est-ce que tu n’as mis que du henné d’Égypte ? La seule crainte que j’ai est de devenir rousse, pourrais-tu me conseiller pour éviter ça ?
    Merci infiniment !! A bientôt !!

    Répondre
    • Bonjour Blandine, tu ne deviendras pas rousse si tu met uniquement une cuillère à café de henné d’égypte dans un henné neutre et que tu laisses poser 2h. A répété jusqu’à ce que tu aies obtenue le cuivré que tu souhaites 🙂 Passe une bonne journée, a très vite j’espère !

      Répondre
  • Bonjour noisette

    Je découvre ton blog, j’avais une petite question concernant ta mise en garde par rapport à l’indigo. J’ai des restes de tie and dye sur les pointes (de couleur cuivrée) , du coup je me disais que si je me dis au cercle chromatique le cuivré donc orange et le bleu sont à l’opposé donc je ne devrai pas courir grand risque mais n’étant pas experte je préfère demandde! Merci beaucoup!

    Répondre
    • Bonjour Sonia noisette, il n’y a pas de souci avec l’indigo dans ton cas si c’est sur une base de roux, tu n’auras pas de souci de vert, toutefois pour ne prendre aucun risque (on s’est jamais si le délavage de la colo à tiré vers un blond vénitien) je te conseille de faire un henné roux avant tout indigo histoire d’être sécurisée du resultat (en plus si tu as des cheveux blanc ils seront couvert), tu commences donc par un henné (egypte, rajastan etc…) puis tu poursuis par ta pose d’indigo. A très vite ma noisette n’hésite pas à nous montrer ton résultat sur la page facebook !

      Répondre
  • Bonjour j ai adoré ton article, je souhaiterai un conseil…est ce que si je fais un mélange henné neutre+henné brou de noix+châtain miellé je vais obtenir un châtain plutôt clair..car la j ai des reflets roux et j aimerais les enlever. .merci d avance.jennifer

    Répondre
    • Coucou ma noisette Jennifer, je te remercie pour mon article 🙂 Si tu souhaites un mélanges éclaircie je te conseille dans ce cas d’éviter le brou de noix qui va foncer l’ensemble en brun, si tu veux obtenir une couleur plutôt caramel je dirais que le mélange idéal en partant de ta base de reflets roux c’est de partir sur un henné chatain mielé + raponthic. Pour se débarasser des reflets roux cependant il te faudra foncer beaucoup peut être qu’il serait plus intéressant d’attendre l’automne hivers, l’été un reflet caramel peut s’éclaircir facilement… 🙂 a très vite j’espère

      Répondre
  • bonjour ,je voulait vous remercie pour cette mine d’information c’est ma premier colo végétale après 10 ans de colo chimique j’ai fait une coloration végétal en 2 étape henné de rajastan et henné de tzarine laisser poser 2h je crois et en deuxième étape je fait henné de rajastan 35% henné neutre
    henné noir 35% brous de noix 10% KATAM10% le résultat été trop rouge a mon gout j’ai refait un autre mellange qui été henné noir 5cc henné neutre 4 cc 3 cc brous de noix et 3 katam laisse poser 2h1/2 le résultat super pour l’instant j’ai pas mis de shampoing mais j’ai peur que sa dégorge j’aimerais bien ajouter qlq chose a mon shampoing sans silicone mais pas neutre malheureusement et je voulait savoir si je peux ajouter de brous de noix katam et henné neutre a mon shampoing pour entretenir ma couleur ?
    MERCI d’ avance

    Répondre
    • Bonjour Assia, je t’interdit d’ajouter du katam à ton shampoing car le mélange on ne sait pas ce que ça peut donner sachant que le katam ne s’utilise qu’AVEC un henné. Toutefois vu que le mélange que tu aimes est assez brun voir noir je te conseille de prélaver tes cheveux avec du bicarbonate de soude pour bien ouvrir tes écailles, puis par la suite tu fais ta pose et tu laves ton premier shampoing avec du SIDR, c’est l’idéal pour éviter de faire dégorger. Sinon n’hésites pas à ajouter oui brou de noix dans ton shampoing sans soucis car c’est une poudre temporaire, toutefois ne connaissant pas la composition de ton shampoing je te déconseille l’ajout de henné des fois que la conservation ne soit pas optimale et vire légèrement.
      Je te dis à très vite j’espère 🙂

      Répondre
  • Bonsoir Lapetitenoisette ,

    Merci beaucoup pour cet article bien complet. Génial
    Je pense être allergique au Katam après chaque application démangeaisons de fouuuuu. Du coup par quoi puis-je le remplacer pour rester sur du marron « chocolat »? Je suis brune.
    Autre petite question ou plutôt si tu peut me conseiller, une collègue m’a parler d’une eshop qui vend des produits naturels dont henné katam jujubier en poudre etc …. ma collègue a déjà commander et est très satisfaite de sa commande je voulais juste savoir si tu la connaissais qu’en pense tu ? La eshop c’est yamaniya.com sont site est beau en tout cas et y a -10% jusqu’à la fin du mois du coup ça motive .

    Merci

    Répondre
    • Bonjour, merci pour ton aide, j’ai besoin de conseils. Je suis rousse avec des reflets cuivrés, depuis un an je fais du henné 50% henne d Égypte et 50% brou de noix. Mais j’ ai de plus en plus de cheveux blancs. J’ ai lu qu’il fallait procéder en 2 temps pour couvrir les cheveux blancs. Je souhaiterais savoir quels henné et poudres utiliser pour bien couvrir mes cheveux blancs sans obtenir un orange fluo et conserver ma couleur soit roux cuivre. Quand je lis je trouve des recettes à base d katam et d indigo apres une premiere pause de henne naturel. Mais je ne souhaite pas devenir brune. Merci d’avance pour tous tes précieux conseils.

      Répondre
      • Fatim très simplement avec du brou de noix, une première pose de henné égypte 100% puis une pose qui suit Brou de noix 90% 10%. N’hésite pas à revenir qu’on ajuste en fonction de tes résultats 🙂 A très vite ma noisette !

        Répondre
        • Bonjour,

          Je suis brune (chatain foncé) et j’ai récemment fait des meches (décoloration) sur lesquelles j’ai mis du hénné (je ne sais pas lequel) qui a donné un orange, on dirait une vraie rousse! j’aime beaucoup mais c’est très loin de ma base naturelle donc je compte un peu foncer cette couleur et lui donner des reflets plus rouges qu’orange. Donc là c’est pour les longueurs.

          J’ai commandé du hénne d’Egypte et de l’hibiscus sur Aromazone, donc l’hibiscus pour donner l effet + rouge.

          Cependant, je ne sais pas si j’ai fait le bon choix.. J’aimerai en fait savoir comment je peux colorer mes racines qui ne vont pas tarder à pousser.. j’aimerai avoir ce reflet intense cuivré/rouge mais sans foncer car je suis deja brune.. et j’ai entendu dire que les applications successives de hénné fonçaient les cheveux..

          Pourrais-tu me donner quelques infos à ce sujet?

          Je me suis dit que pour mes racines je pourrai appliquer chaque mois un mélange hénné neutre + hibiscus mais j’ai lu quelque part que ce mélange ne sert qu’a raviver des reflet rouges ou roux déjà présents dans les cheveux donc je ne sais pas si ça donnerait le résultat que je souhaite sur mes racines naturelles.

          Désolée pour la longueur du texte 🙂 Mais je ne trouve nulle part les réponses à mes questions.

          Répondre
          • Coucou su, déjà ton mélange est tout à fait approprié pour avoir un acajou rouge comme tu le souhaites, toutefois pour tes racines tu es dans le cas de beaucoup de femme, il va surement y avoir une nuance entre tes longueurs et ta base mais cela restera très naturel (un peu comme un effet plus clair après un été sur les longueur). Pour ce qui est de la fonce avec les applications successives j’en ai déjà parlé pour ma part je n’ai jamais eu les cheveux foncé par le henné car j’utilise du henné d’égypte et non un henné foncé comme le raja et le yemen par exemple. Si tu fais mélange de henné neutre et hibiscus cela ravive les reflets déjà présent cela suppose que tu te sois déjà coloré les racines au moins une fois avec un mélange rouge 🙂 (on ne ravive pas ce qui n’existe pas si tu veux). Et ne t’excuse pas de la longueur de tes questions tu as bien fais de demander si je peux t’aider c’est avec plaisir ! A très vite j’espère en tout cas 🙂

            Répondre
            • Merci pour tes réponses 🙂

              Répondre
  • Coucou 🙂
    J’ai les cheveux châtains de base, mais par dessus j’ai fait un henné roux il y a deux ans (je ne me souviens plus de la marque), puis un balayage l’an dernier en juillet (donc chimique berk). Début septembre je suis complètement passé au naturel et je n’utilise plus aucune cochonnerie sur mes cheveux. Donc maintenant je suis châtain clair avec quelques mèches blond foncé légères et des reflets roux sur les longueurs. Je dois avoir 6cm de racine châtain mais ce n’est pas très voyant. J’aimerais beaucoup me foncer les cheveux maintenant, naturellement bien sûr, et je suis un peu perdue… J’aimerais éradiquer les reflets roux et être châtain foncé/brun clair. J’ai bien lu ton article mais je ne sais toujours pas quoi acheter et comment l’utiliser, je ne suis pas très douée en coloration… Tu aurais une idée ? 🙂
    Merci d’avance, bisous 😀

    Sego
    http://encoretoi.wordpress.com

    Répondre
  • Bonjour,
    Je découvre votre site aujourd »hui. Je souhaite passer à la coloration végétale après des années de colorations chimiques. J’ai environ 70 % de cheveux blancs, ce qui me fait encore hésiter… J’ai une couleur brun/chocolat, et des cheveux qui poussent vite; je fais donc une coloration tous les 15/20 jours. J’ai noté que vous déconseillez de faire un henné sur une couleur chimique ….. quelle est donc la procédure à suivre dans mon cas ? je précise que j’ai un métier où le relationnel client est important, et je ne peux pas laisser pousser mes cheveux gris jusqu’à disparition de ma couleur chimique. Merci pour votre avis !
    Nathalie

    Répondre
    • Bonjour ma noisette Nathalie, je n’ai jamais déconseillé le henné avec une coloration chimique bien au contraire je suis pour l’arrêt du chimique à tout pris, tu as mal compris :). Ce que j’interdis c’est l’achat d’un henné de mauvaise qualité contenant des sels métallique noté sodium picramate (en faite ce n’est plus un henné mais une coloration chimique déguisée avec écrit henné sur l’emballage). Par contre à l’inverse l’achat d’un henné de qualité (acheté sur Aromazone, marque Shiraz, Logona…) n’a aucun problème à être posé par dessus une coloration chimique. Pour ce qui est des personnes qui ont les cheveux décoloré à ce moment là il est interdit de faire de l’indigo qui est une poudre naturelle noir bleuté qui sur du jaune donne du vert.
      Pour ce qui est de votre cas malgré des années de chimique il n’y a aucune contre-indication au henné bien au contraire ! Quels couleur souhaiteriez vous ? plutôt un brun couvrant vos cheveux blanc ? Nous allons devoir faire en deux temps, dans un premier temps on recouvre les cheveux blancs avec une mélange de henné roux ou rouge (egypte, rajatsan, taza, yemen…) + poudre brune (à vous de choisir en fonction de la couleur ce que vous souhaitez, plutôt noir,brun, marron). On est obligé de passer par une 1ere étape de brun-roux pour bien couvrir les cheveux blanc, puis on fait une deuxième pose qui sert de couleur définitive et là on peut naturellement faire juste un brun si l’on ne souhaite pas de reflets.
      Si vous avez des questions concernant les poudres à choisir dîtes le moi on verra ça ensemble. A très vite j’espère…

      Répondre
  • Bonjours après avoir vu votre site je me sens un peu bête, j’avais fait une decoloration sur une partie de me cheveux je voulais devenir brune uniformément pour ne plus abîmé les cheveux j’ai testé la coloration de chez Khadi une partie de mes cheveux se retrouvent VERTS HELP je ne veux plus passer au chimique je veux retrouver une couleur uniforme :'(

    Répondre
    • Bonjour ma noisette Julie, en effet je suis désolée pour toi que tu es eu à découvrir cet article trop tard. Alors pour arranger cette mésaventure il faut impérativement que tu passes au henné roux car seul le roux enlève le vert.
      Donc concrètement tu fais bien attention d’acheter un henné sans sel métallique (donc pas des marques de grande surface !) tu achètes un henné roux ou rouge (si tu préfères) donc un henné Égypte (si le vert est léger) sinon Tazarine, Rajatsan ou Yemen.
      Par la suite on verra pour repasser à un brun sans reflet si c’est ton choix 😉 Surtout tu me tiens au courant de comment ça avance et on ajustera en fonction. A très vite…

      Répondre
      • Coucou ! Desole de devoir répondre je n’arrivais pas a commenter.
        Je voudrais savoir si c’était possible de te parler en priver sur le henné car j’ai acheter un henné et je ne suis pas sur du tout. Pourrais tu m’aider ?
        Ton article est super !

        Répondre
  • Bonjour ! Ton article et ton blog en général sont géniaux 🙂 Je vais bientôt passer au henné (dans une semaine) je suis châtain foncé de nature (mais décolorée en blonde) et je voudrai me faire rousse. Le problème est que mes sourcils sont très foncés, peut-on les colorer avec le henné ? Merci d’avance pour ta réponse et merci encore pour ton article qui m’a beaucoup aidé !

    Répondre
    • Bonjour ma noisette Lucille, je crois avoir déjà répondu à ta question sur Insta. Dans tous les cas, oui colorer ses sourcils est possible en théorie, mais en pratique ce serait long (pose de 3 heures pour un reflet). Par ailleurs, avoir un sourcil plus foncé que sa couleur naturelle « naturellement » n’a rien de choquant du tout, au contraire, c’est ce qu’il y a de plus jolie (tu as tellement de chance, y’en a qui passent leur vie à se maquiller les sourcils lol). Le sourcil encadre le regard, donc au contraire n’hésite pas à le laisser de ta couleur naturelle. A très vite…

      Répondre
  • Bonjour,

    Ton article est très complet et très bien rédigé 🙂 Une belle découverte ton blog.

    Par contre je ne partage pas tout à fait ton avis quand tu dis  » Si le résultat ne vous plait pas il n’y a pas de stress à avoir on fait dégorger avec un lavage et un masque de lait de coco…  »

    Le henné est une coloration très tenace surtout le henné du Yémen ou du Pakistan.
    Atténuer c’est possible mais enlever complètement je ne pense pas …

    Bonne journée

    Répondre
    • Bonjour ma noisette Kitty, merci pour ton gentil compliment sur le blog 🙂

      Je comprends tout à fait ton avis sur le henné et son côté tenace, bien évidemment je suis d’accord qu’avec des poses répétées et longues de henné et notamment du Yemen ou du Pakistan, il est très difficile de s’en défaire. Mais tu l’auras sûrement remarqué, que mon article s’adresse d’abord aux jeunes hennettes ou celles qui hésitent encore à se lancer et ce commentaire pour faire dégorger un henné concerne les premiers hennés très faciles à faire dégorgés. Par ailleurs je connais beaucoup de filles qui ont arrêté le henné et après avoir dégorgé et attendues un certain temps, ont pu reprendre des colorations chimiques, le côté tenace du henné dépend vraiment de la nature et du passif des cheveux, je crois. A très vite j’espère …

      Répondre
  • Bonjour bonjour ! C’est « DuPetitLait » sur Instagram. Comme tu me l’as conseillé j’ai lu ton super article qui est vraiment très utile (ainsi que d’autres articles de ton blog qui est juste une perle et je suis sincère ).
    Après repérage je pense que le henné d’égypte est encore un peu trop cuivré a mon goût. Le châtain mielé a l’air bien mais j’ai peur que sur ma base très brune ca n’éclaircissent pas. Puis je y ajouter de la cannelle et de la camomille par exemple ? Je voudrais vraiment avoir un éclaircissement et un châtain doré légèrement noisette au naturel. Qu’en penses tu ? De plus j’ai des longueurs encore décolorées chimiquement, les henné châtain doré d’aroma zone ne contiennent ils pas d’indigo ? Désolé pour toutes ces questions, j’ai tellement peur quand il s’agit de ma couleur de cheveux. Merci d’avance de ta réponse. J’aurai voulu joindre une photo pour te montrer ce que je voudrais comme couleur mais je ne crois pas cela possible. Au pire j’en mettrai une sur insta ou je te citerais .

    Répondre
    • Bonjour ma ptite marine noisette, déjà merci pour tes compliments, ensuite je partirais afin de bien éclaircir sur le rhapontic (trouvable sur aromazone) mais il va falloir être patiente le naturel c’est du temps…
      Sinon les masques miel/agave de plus de 12h de pose et les infusions de camomille sont pas trop mal non plus.
      J’espère que ça t’aidera et au plaisir de te revoir par ici 🙂

      Répondre
      • Merci beaucoup la petite noisette ! Désolé de ne répondre que maintenant je n’avais pas eu connaissance de ta réponse. Je prends bien note de ces précieux conseils. J’ai déjà testé les masses au miel sans grand succès mais je n’avais pas laissé poser aussi longtemps et comme tu le dis il fait du temps. Je vais persévérer

        A bientôt et je te tiendrais bien sur au courant ! Merci

        Répondre
  • J’aurais du lire ton article bien avant d’avoir fait un henné indigo… Après une légère décoloration il y 3 ans j’ai voulu retrouver un beau brun foncé, j’ai donc fait plusieurs mélange comportant du indigo et pas de résultat… j’ai donc intensifié le henné indigo et catastrophe des cheveux bleu/gris/vert ! J’ai donc fait plusieurs shampoings à l’argile et j’ai réussi à « retrouver mes racines » et maintenant avec le clore le soleil, le sel de mer et les infusions de camomille j’ai les pointes verte claires… je sais plus quoi faire, j’ai fait une coloration blond cendré qui n’à rien donné et la j’hésite à aller chez un coloriste ? As tu une solution 🙂

    Ps: ton insta, ton blog au top !

    Répondre
    • Bonjour ma ptite noisette capucine, j’espère ne pas répondre trop tard… Oui la meilleure chose à faire c’est de passer au roux/cuivré car c’est la seule chose qui enlèvera complètement le vert. Donc il faut que tu fasse tout de suite un henné Egypte (cuivré) que tu laisse poser 4 heures. Sinon d’ici là tu achètes du ketchup et tu te fais des masques de ketchup (je me doute que ça pue mais tu as pas le choix). Ne fais pas de coloration chimique ça ne sert à rien elle ne prendront pas. Il faut que tu fasses du roux puis quand tes reflets vert seront partis tu pourras repasser au brun avec un broux de noix + henné ou un henné + katam. N’hésite pas si besoin est à m’envoyer des photos par mail laptitenoisette.diy@gmail.com

      Répondre
  • Bonjour Noisette !

    Je découvre avec ravissement l’utilisation correct du henné et je vais m’y remettre.

    Mais avant, comme tu ne le précises pas dans ton article (à part pour l’indigo), j’aimerais savoir si on peut utiliser le henné sur des cheveux partiellement éclaircis avec une gelée qui contenait pleins de trucs pas très bons et notamment du peroxyde d’hydrogène.

    J’ai les cheveux châtains clairs et je compte faire un henné à la cannelle ou au rhapontic.

    Merci pour les précisions 🙂

    Répondre
    • Coucou alors bienvenue chez les hennettes n’hésite pas à me montrer le résultat 🙂 Pour ce qui est de l’éclaircissement (décoloration chimique d’oxydation) elle est tout à fait compatible avec le henné comme je le précisais seul les sels métalliques noté sodium picramate et l’indigo sont interdits. Je sous entends donc que tous le reste est possible (et sans avoir à attendre un délai), tu peux donc te diriger sans problème vers un henné 🙂

      Répondre

Write a comment