J’étais juste allée courir quand…

Mes noisettes, aujourd’hui je vais vous écrire un article pas comme les autres pour vous raconter ce à quoi j’ai assisté ce matin et qui m’a profondément choquée. « J’étais juste allée courir quand… » est donc un témoignage, le mien.

noisette_enerveCe matin, Jeudi 6 août 2015, comme tous les jeudi matin, sur les coups de 8 heures, je suis partie courir au parc à côté de chez moi. Après avoir finis ma course et rose comme une pivoine, fière d’avoir accomplie quelque chose de ma journée, j’étais au passage piéton pour regagner ma salle de bain au plus vite quand je suis tombée sur une voiture qui m’a laissée traverser. Arrivée sur l’autre trottoir, j’ai vu une femme, elle marchait avec une robe noir et un collant noir opaque (je n’ai pas pu m’empêcher de contempler ce dernier en me disant qu’elle devait avoir tellement chaud par ses 30°C), une tenue ma fois tout ce qu’il y a de plus correct, elle était élégante.

Quand la voiture en question s’est arrêtée et que deux hommes en costume (style « commerciaux marketing ») en sont sortis, j’ai eu tous mes sens en alerte comme si au fond de moi, la ptite noisette que je suis, avait sentie qu’il allait se passer quelque chose…

https://i0.wp.com/25.media.tumblr.com/acafd3c8fc2ba88beb42fedf672a676e/tumblr_mzgjzmUmua1sixabco1_500.gif?w=1140

Un des deux hommes interpelle la jeune femme comme pour lui demander un renseignement, elle s’arrête.

(Homme 1) : Bonjour, excusez moi vous pesez combien ?

(Femme) : Hein ?

(ricanement et messes basses)

La femme continue son chemin en accélérant.

Ils la suivent, je m’arrête de marcher et je regarde ce qui se passe, prête à me farcir ces gros cons.

(Hommes marchent derrière elle en parlant fort pour qu’elle entende bien) :

– Mmmh les bons jambonneaux

(beuglement de vache)

– Non mais sérieusement tu es boulimique ? (ricanements) tu veux un mars ?

(Femme, Elle se retourne avec une voix qui chevrote leur dit )

– Laissez moi tranquille

https://i1.wp.com/33.media.tumblr.com/8cf6ca5b2e6064b5cbd8fc535ccef46b/tumblr_nq97tpFOGp1uyarzgo1_500.gif?w=1140&ssl=1

(Hommes) : Bah elle s’énerve la grosse truie (reniflement de cochon), mais ya que la vérité qui blesse, tu avais qu’à pas porter ta robe de grosse pute qui fait dégouliner ton gras et en plus tu pues la grosse (il se rapproche d’elle pour la sentir)

(Jusque là j’ai refusé d’intervenir, pour elle, pour lui laisser l’occasion de les remettre à leur place, lui permettre de se défendre, d’oser, mais là s’en était trop, bien trop).

Je suis intervenue, vous me direz, je sais pas si c’était la meilleure des façons d’intervenir… mais ça a arrêté les immondices qui sortaient de leurs bouches.

– Je peux voir vos cartes d’identités ? Madame, vous savez que vous pouvez porter plainte pour ce qui vient de se passer, est ce que vous souhaitez le faire ? (rappeler la loi ça fous toujours les pétoches aux gens, leur demander leurs cartes d’identités sur le coup c’était pour connaître leur nom au cas où on porte plainte, après coup je me suis rendu compte qu’ils m’ont sûrement prise pour une policière)

(Hommes) : c’était une blague on voulait juste rigoler un peu

– Je suis pas sûre que ça ait fait rigoler cette femme. Je veux voir votre carte d’identité.

– Non mais pour qui elle se prend elle.

– Je me prends pour une femme qui est agacée dès le matin par des abrutis comme vous, parce que peut être qu’elle est grosse pour vous mais ces kilos elle peut les perdre elle, par contre votre connerie c’est à vie ! Maintenant messieurs, si vous voulez pas qu’on finisse tous au commissariat, vous avez intérêt à vous excuser. De toute façon si vous ne le faites pas j’ai une photo sur mon portable de la scène ET votre plaque d’immatriculation ! (bon ça c’était pas très très vrai mais ça a eu le mérite de leur faire peur)

– Oh là pas la peine d’en faire tout un plat (Homme 1)

https://i2.wp.com/38.media.tumblr.com/315ba8dbe53ed4b94f7ab84586d4eb52/tumblr_inline_mp4599DTdO1qz4rgp.gif?w=1140

(homme 2 qui essaye de tempérer la scène, sûrement parce que c’était sa voiture et qu’il voyait que je plaisantais pas) : Non mais c’est vrai que c’était pas très gentil on s’excuse on voulait pas que ça en arrive là.

Bref, la fin de la discussion se fait et ils s’en vont. Je conseille quand même de porter plainte à Claire, oui parce que grâce à cette mésaventure j’ai rencontré une fille adorable qui s’appelle Claire et qui est tellement plus qu’un tour de taille.

Mais voilà on a parlé un peu toutes les deux et c’est quotidiennement qu’elle est agressée comme cela, seulement parce qu’elle est « grosse » oui elle fait pas la taille 36, oui Claire a des formes un peu partout, elle est aussi plus qu’une enveloppe corporelle, on est toutes plus que ça !

J’écris aujourd’hui justement parce que je veux pousser un coup de gueule, parce que j’en ai marre de voir des filles à la télé déjà épilées pour des pubs de rasoirs épilateurs, des filles sans défauts dans les magazines qui font perdre toute réalité aux adolescentes au point qu’aujourd’hui 1 fille sur 2 a eu des troubles de comportements alimentaires. Marre que la beauté soit autant uniformisée, qu’on se croirait au pays des licornes, qu’une nana soit complexée parce que Christina dit dans une émission qu’elle est un H et que la morphologie idéale c’est être un X mais ça veux dire quoi ça ? Marre qu’une amie apprenne qu’on la traite d’anorexique à son travail parce qu’elle est menue. Marre d’apprendre que Claire s’est faite insultée aujourd’hui parce que la société lui à fait prendre des kilos, parce que Claire a enchaînée les régimes (dukan, cohen et la soupe au choux n’a plus de secret pour elle).

Qui n’a jamais été une Claire ? Qui n’a jamais complexée parce qu’elle ne rentrait pas dans le moule de la beauté ? trop noir ? trop grosse ? trop maigre ? trop rousse ? trop d’acnés ? un nez avec une trop grosse bosse ?

Alors aujourd’hui STOP ! On est juste TROP complexée, on se prends juste TROP la tête, on « nait » ce que l’on est et il faut apprendre à s’accepter et dire MERDE aux gens qui nous veulent du mal, merde à ceux qui cherchent à nous blesser parce qu’on est plus qu’une enveloppe, on est de belles femmes et on doit accepter de s’aimer telle qu’on est parce qu’on à TROP à donner, parce que la beauté ça ne s’explique pas avec des mots ça se ressent. Alors apprenez à cultiver votre charme et à prendre confiance en vous pour que la jolie Claire qui est encore dans sa chrysalide devienne un joli papillon

Les ptits mots doux (15)

  • Merci merci merci!
    Pour ta réaction, et pour ton article! malheureusement, je ne suis pas sûre que le fait qu’elle soit grosse est la vraie raison pour laquelle elle a été agressée, je suis persuadée que ces 2 connards auraient trouvé un autre prétexte pour une autre femme, exploiter ce qui est considéré comme une « faiblesse » par la société…
    En tous cas, je découvre ton blog, et j’adore, je vais revenir souvent! 🙂

    Répondre
  • Oh qu’est-ce que c’est immonde ! il n’y a pas de mots pour qualifier ce genre de personne…
    Moi, j’ai un peu vécu ça mais dans le sens inverse, je suis très mince mais c’est ma morpho naturelle et j’en ai eu des « t’es pas anorexique? » ou « faut manger plus » ou encore sur ma petite poitrine. Aujourd’hui, je suis végétarienne, alors quand les gens le savent ils disent « ah c’est pour ça alors, tu manges rien » sauf que j’ai pas maigri >< au contraire je mange très bien et quand ils me voient manger ils disent "mais où tu le met tout ça?". Maintenant, quand quelqu'un me fait une réflexion sur mon poids je leur réponds "et bah invite-moi au restau et on en reparle après" ^^ en général ils n'osent rien rajouter.
    Ce monde m'attriste mais je n'en suis même plus surprise tellement l'homme est capable des choses les plus atroces et ignobles.

    Répondre
  • Ma tante est née elle pesait 6 kg.
    Je passe son enfance( grosse patate pourrie) et son adolescence.
    A l’âge adulte devenue anorexique. Elle était dans les normes. Mais un diabète est apparu déréglant tout son système.
    Elle pesait 168 kg mais elle était souple.
    Soudain un tv crânien la plonge en léthargie et en dénutrition. On découvre un crabe inguérissable.
    Elle pèse aujourd’hui 57kg et la médecine lui dit que ses kilos lui ont sauvés la vie.
    La silhouette importe peu, ma tante aidait tout le monde les chats les assos les devoirs aidé la paroisse etc.
    Elle avait une liste d amis à ne plus finir.
    Le principal c est la personne intérieure pas les formes

    Répondre
  • Oh My god! J’adore cet article! J’en ai marre des remarques sur le physique, marre des « normes » quelles qu’elles soient! L’important c’est un corps sain, pas un corps « parfait », « éternellement jeune » etc… Marre des calendriers de filles à poil, de mecs à poil, marre des « modèles », marre qu’on écoute Pamela Anderson parler des droits des animaux « parce qu’elle est troooop beeeeellle » (qu’on m’explique le rapport entre le physique d’une personne et la défense des animaux?, j’ai essayé de poser la question sur FB, me suis fait rembarrer bien comme il faut).

    Enfin bref, j’adore tout ce que tu dis dans ton article. 🙂

    Et tu as eu un sacré cran d’intervenir, bravo!

    Mais j’avoue que j’ai été choquée de lire que Claire subissait ça souvent. J’ai connu pas mal de personnes « grosses », jamais elles n’ont subi ça, en tout cas à l’âge adulte. Moi même j’ai eu des problèmes de poids à cause d’un médicament vers l’âge de 23 ans, mais je n’ai jamais eu ce genre de sales remarques. C’est déjà inacceptable de la part d’enfants ou d’adolescents (mal éduqués) mais de la part d’adultes????

    Répondre
  • Bravo pour cet article, pour ce que tu es, et pour ce site.
    Amitiés

    Répondre
  • Comme je te l’avais dit via ta page Facebook, je suis outrée de lire un tel article, outrée de constater que ce genre de mentalité existe encore au 21ème siècle. J’ai des rondeurs, mais je n’ai jamais été moquée comme Claire ; néanmoins, je comprends très bien l’humiliation que ça représente. Rien que les mannequins photoshopées et les normes affichées par les magasins de fringues sont des humiliations permanentes lorsqu’on ne correspond pas à la norme. Je l’ai longtemps très mal vécu, par anticipation du regard que les autres pouvaient avoir sur moi, par culpabilité de ne pas ressembler à tout le monde, par crainte de ne pas pouvoir m’intégrer et me fondre dans la masse. Ce genre de peurs ne devraient même pas nous paralyser. J’ai passé pas mal de temps à le vivre difficilement, à me cacher au lieu de m’affirmer, à raser les murs de crainte de m’exposer aux critiques. Il m’a fallu un long travail sur moi, qui a été possible grâce à la bienveillance de certains proches. Ce que tu racontes n’est qu’un fait divers parmi tant d’autres, mais c’est un très grand pas dans la vie de Claire. Merci pour elle. 🙂

    Répondre
  • Je t’avoue que j’ai lu ton article avec les nerfs à vifs pour me changer les idées après avoir passer 3h à endormir Crapaud (tu serais venue à la maison ce soir, ça aurait été folklo’)…
    Bref, tout ça pour dire que j’en ai versé ma petite larme (tu sais que je suis sensible et que ça me monte vite aux yeux hein ^^) tellement ces comportements me dégoûtent. Malheureusement, quelle personne (homme ou femme) qui n’entre pas dans le moule parfait de cette société d’aujourd’hui n’a jamais été agressée (verbalement ou même physiquement) un jour ?
    Heureusement qu’il y a encore quelques personnes comme toi autour de nous. Merci de partager cette histoire certes sombre mais qui pourra peut être aider une autre personne dans la situation de Claire si on prend exemple sur toi.

    Répondre
  • Bravo de ton intervention.
    J’ai perdu 20kg depuis le début de l’année et j’ai été Claire je ne sais pas combien de fois dans ma vie avant de perdre ces kilos. Je n’ai pas terminé ma transformation pour retrouver enfin un corps qui me convienne et avec lequel je sois en paix mais s’accepter est déjà un grand pas. J’espère avec utopie que ton intervention, à défaut de les faire changer, les aura au moins fait se sentir bien idiots !!!

    Répondre
    • Merci pour ton commentaire et je te félicite d’essayer de t’accepter et de tout faire pour cela c’est très courageux…

      Répondre
      • Bonjour Laptitenoiselle, je suis arrivée sur votre blog par hasard et j’espère que ce petit mot vous parviendra car c’est la première fois que je poste quelque chose sur un blog. Je voulais vous dire merci, merci pour votre présence d’esprit, merci pour cet exemple qui pourra être suivi par ceux et celles qui parfois peuvent être sidérés par la violence de ces comportements de brutes épaisses. Et qui du coup restent les bras ballants et la colère inefficace ! De vous avoir lue peut donner une nouvelle épée toute fourbie à sortir de son fourreau sans même avoir à réfléchir ! Merci encore et bonne journée à vous !

        Répondre
  • Bonjour,

    Je suis le copain d’Elo, une amie à toi. Elle m’a donné le lien de ton article.
    Comme je lui ai dit le comportement de ces mecs est aussi gerbant que ta réaction est exemplaire. Dans le feu de l’action et sous le coup de l’émotion, pas évident de trouver l’inspiration. Cette situation est surréaliste. Tant de méchanceté gratuite, à quel point peut-on blesser et humilier une personne juste parce qu’on est conditionné par des normes esthétiques, comme se sentant le devoir de les protéger à tout prix, comme si elles avaient besoin de l’être ? Comme si ceux et celles qui ne les représentaient pas étaient le mal incarné. Mais le mal incarné ce sont ces normes précisément et ceux qui ont fini par les déifier. Il n’y a pas longtemps j’ai justement écrit un article à ce sujet parce que moi-même j’étais conditionné (pas à ce point heureusement, mais c’était déjà de trop) : http://dartetdamour.hautetfort.com/archive/2015/07/22/nous-sommes-tous-beaux-societe-photos-5661115.html
    En tout cas merci pour ce témoignage et pour ta réactivité.

    Greg

    Répondre
  • Que dire ? Bravo à toi! Bravo, ça me dégoute tellement les gens comme ça, qui se croient toit permis. Certaines personnes sont horribles. Tu es une belle personne ma Noisette

    Répondre
  • Rien que de lire cet article me fait froid dans le dos et me donne la nausée.
    Comment peut on etre aussi con ?
    Bravo ma Lulu pour cet acte, tu es fabuleuse !

    Répondre
  • Juste BRAVO!!!! ENFIN, enfin quelqu’un qui réagit aux insultes aux moqueries! Et je tiens a te dire également merci, merci pour claire car je pense qu’on est nombreuses dans ce cas et que malheureusement certaines d’entre nous ne savent pas mettre des mots sur cette colère…

    Répondre

Laisser un mot doux

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflakeWordpress snowstorm powered by nksnow