Test sur les animaux 2/2 : Comprendre la législation chinoise

Je sais que vous l’attendiez cette deuxième partie sur la législation en Chine en matière de tests sur les animaux car vous me dîtes souvent en commentaire que vous êtes perdues. Dans cet article comme dans le précédent sur la législation européenne il n’est pas question de parler des tests sur les animaux en matière médicale mais uniquement concernant les cosmétiques… Alors j’espère réussir à vous expliquer cela afin que plus personne ne dise qu’aujourd’hui les tests sur les animaux c’est terminé sur le marché chinois… c’est bien plus compliqué que ça !

Retour en Arrière…

Vous le savez je pense, la Chine a longtemps exercé des tests sur les animaux en matière de cosmétiques. Certaines marques cruelty free en Europe en commercialisant en Chine testaient leurs cosmétiques sur les animaux. C’est la raison du pourquoi de nombreuses personnes appelaient au boycotte de ces marques qui n’avaient pas une éthique dans le fond irréprochable… Les marques se défendaient en disant qu’elles y étaient contraintes par les législations en vigueur dans certains pays et qu’elles ne pouvaient rien faire lorsque certaine « législation nationale l’oblige ». (oui je sais que je tu as déjà lu ça ma noisette, elles nous le balancent toutes quand elles sont piquées au vif du sujet). Heureusement au contraire d’autres marques ont refusé de réaliser ces tests en raison de leur position éthique, ces marques là se privaient volontairement d’un marché assez important, le marché chinois (clap clap clap 👏 on peut les repérer grâce au label HSC notamment)

Une progression de la législation…

Les choses ont évolué progressivement, d’une part grâce à la mobilisation des communautés vegans, vegéta*ienne, consommateurs refusant les tests et boycottant les marques, des associations de défense des animaux chinoises et internationales, mais aussi certains pays limitrophes qui ont montré l’exemple, je pense notamment à l’Inde qui a été le premier pays Asiatique à interdire les tests sur les animaux en juillet 2013.

Depuis le 30 juin 2014

La législation chinoise a évolué en permettant à certaines marques d’avoir accès au marché chinois. Je m’explique…

La législation chinoise sépare les cosmétiques en 2 catégories :

  • Les cosmétiques dits ordinaires (qu’elle appelle dans ses textes « non special use cosmetics »)
  • Les cosmétiques spécifiques ( « special use cosmetics »)

Donc pour savoir si votre produit est testé ou non vous devez d’abord analyser à quelle catégorie il appartient.

  • Les cosmétiques ordinaires : le maquillage, soin visage et corps, parfum, dentifrice, soin ongles. (Tous les produits qui n’ont pas un aspect à changer votre corps en profondeur ou un aspect thérapeutique)
  • Les cosmétiques spéciaux : Au contraire les cosmétiques spéciaux changent (ou sont sensés changer) votre aspect sur le long terme. On y retrouve donc les produits minceurs, crème amincissante, re-scultante (poitrine, corps, ride…) les produits épilatoires. Les protections solaires, les déodorants (aspect thérapeutique). Mais aussi les produits pour cheveux qui modifient l’aspect comme les permanentes, les produits favorisant la pousse, lissage brésilien, coloration chimique…

3 questions à retenir pour savoir si c’est un produit spécial ou ordinaire :

  • Est ce que ce produit change ou non mon aspect sur le long terme (ou a-t-il vocation de le faire) ?
  • Est ce qu’il a un aspect thérapeutique ?
  • Est ce un produit destiné aux professionnels (coiffeur, esthéticienne) ?

Si la réponse est oui à l’une de ces questions alors c’est un produit que la chine considère comme spécial.

Mais alors testé ou pas testé ?

 

Produits non testés :

  • Les cosmétiques ordinaires qui sont fabriqués et vendus en Chine
  • Les cosmétiques ordinaires qui sont fabriqués mais pas vendus en Chine
  • Tous les produits commercialisés par internet que ce soit un site chinois ou non (la nouveauté de la loi est donc là)

Produits testés :

  • Les cosmétiques spécifiques fabriqués et vendus en Chine
  • Tous les produits cosmétiques importés et vendus dans des boutiques chinoises (physiques c’est à dire qui existent en vrai).

 

CONCLUSION Les produits suivants sont testés en Chine :

 

  • Les produits minceurs
  • Crème amincissante, re-scultante (poitrine, corps)
  • Les produits vieillesses (anti-ride, lifting…)
  • Les produits épilatoires
  • Les protections solaires
  • Les déodorants
  • Les produits pour cheveux utilisés par des professionnels :  les permanentes, les produits favorisant la pousse, lissage brésilien/japonais, coloration chimique…
  • Tous les produits importés et vendus dans des boutiques en Chine. Donc dés qu’une marque s’implante physiquement en Chine et que ces produits ne sont pas fabriqués (de A à Z) en Chine alors elle doit encore effectuer des tests.

 

chat

Voilà j’espère que cet article vous aura été utile mes noisettes, je vous rappelle que vous pouvez toujours consulter ma liste de cosmétiques non testés que je réactualise le plus régulièrement possible en cas de doute. Je reste bien sûr à votre disposition si vous avez la moindre question…

Source :

Enregistrer

Enregistrer

Cet article t’a plu ?

Epingle le sur Pinterest 🙂

Cosmétiques et test sur les animaux : la Chine

Comments (14)

  • Bravo pour ce que tu fais, ça m aide un peu.
    Il y a peu je ne savais même pas qu’un dentifrice puisse être bourreau des animaux.
    Que puis je acheter comme marque en magasin pour dentifrice, savon, mousse à raser…
    Merci de ton combat, une souffrance animale ou humaine (encore que nous en fassions partie) est même, il n’y a aucune hiérarchie dans la douleur.
    Romain

    Répondre
    • Merci pour cet article, et merci pour ton blog qui est une merveille !
      J’apprends pleins de choses et ca m’aide énormément car je veux totalement arrêté et boycotter les marques qui se permettent encore de tester sur les animaux.
      Je lis tous tes articles, et te consulte tres régulièrement alors encore merci pour tout ce travail !

      Répondre
    • Tu peux acheter la marque francaise Avril qui a le label cruelty free de PETA et qui fait des dentifrices, soins visage, gels douche, shampoing…. et à des prix intéressants. Sinon je crois que HEMA ne teste pas car pas implantée en Chine et il y a tout ce que tu cherches à des prix imbattables.

      Répondre
  • Super article !

    Juste un petit doute, quand tu dis « produits testés (…) : Tous les produits cosmétiques importés et vendus dans des boutiques chinoises » s’agit-t-il uniquement des produits dits « spécifiques » ou également « ordinaires » ?

    Répondre
  • Très bon article, très utile, merci ! Je me posais justement la question car j’ai acheté un rouge à lèvres The Body Shop sur lequel il est marqué fabriqué en Chine 🙂

    Répondre
    • Coucou je pense que tu as pu le comprendre avec l’article 🙂
      Ton maquillage body shop n’est pas testé en chine, en effet le maquillage est un cosmétique ordinaire donc la fabrication en chine ne veut pas du tout dire testé sur les animaux 🙂 A très vite j’espère !

      Répondre
  • bonjour,
    Ce sont bien les marques qui testent pour la Chine ou c’est la Chine qui teste pour revendre les produits achetés aux marques ?
    merci par avance de votre réponse
    Veganamicalement

    Par ailleurs, j’ai eu une réponse d’Yves Rocher sur les tests par courrier (mais pas en rapport avec la Chine)
    J’aimerais vous la transmettre.
    Y a t il une adresse mail à laquelle vous l’adresser ?

    Répondre
    • Bonjour Catt,

      Je ne suis pas sure d’avoir saisie ta question ?
      Mais je vais essayer de répondre à ce que j’ai cru comprendre de ta question 🙂
      Les marques implantées en chine sont obligées de tester en Chine pour cela soit elles exercent elles-même les test soit (et c’est le cas le plus fréquent) elles sous traitent cela à un organisme chinois (laboratoires indépendants…)
      Si tu veux me contacter tu peux le faire par l’intermédiaire du formulaire de contact sur le blog ou bien à l’adresse suivante laptitenoisette.diy@gmail.com

      A très vite j’espère !

      Répondre
  • Merci pour ces explications claires.
    Avez-vous analyser les prix pratiqués pour certaines marques? J’essaie d’éradiquer les produits pour le corps testés sur les animaux à la maison mais il est vrai que le portefeuille en prend un coup.

    Il y a une marque aussi que j’utilise et qui n’est pas testée sur les animaux, urtekram. Vous connaissez? C’est vegan aussi.

    Bonne continuation pour votre site riche d’information.

    Répondre
  • Merci pour cet article très bien expliqué car la législation, quelle soit européenne ou chinoise, est vraiment très alambiquée … Du coup je me suis permise de mettre dans mon dernier article un lien vers cet article afin que mes lectrices y voient plus claire elles aussi 🙂 Biz et bonne soirée 🙂

    Répondre
  • Merci mille fois à toi pour ces explications claires et précises! J’ai beaucoup de mal avec le marché chinois et là tu m’as bien aidée 🙂
    Du coup, Caudalie ne teste pas sur les animaux non? Parce que je ne la vois pas dans ta liste…

    Bisous 🙂

    Répondre
    • Coucou Lydie, merci pour ton retour c’est tout ce que je souhaite ! Elle est implanté en Chine physiquement depuis peu, j’ai été très déçu de l’apprendre, mais du coup elle est plus cruelty-free pour moi… A très vite j’espère 🙂

      Répondre
  • coucou, aurais tu des informations pour le Japon ? merci

    Répondre
  • Très intéressant tout ça! C’est fou comme tout est toujours d’un compliqué! Parfois je les suspecte
    de le faire exprès pour décourager les gens!
    Merci en tout cas, je vais aller jeter un œil à ta liste même si je t’avoue que je suis loin d’être parfaite
    à ce point de vue (et puis parfois les finances sont ce qu’elles sont, on a beau dire …)

    Répondre

Write a comment