10 conseils tatouages vegan et cruelty-free

Coucou mes noisettes, je vous retrouve aujourd’hui avec un article/vidéo que vous avez été nombreuses à me demander, j’espère dans ce cas que vous trouverez toutes les informations que vous cherchiez, la vidéo de mon tatouage, le résultat et tout pleins de conseils pour trouver votre tatoueur et vos soins naturels, vegan et cruelty-free.

Evidemment pour moi il était pas question que mon tatouage ne soit pas en adéquation avec mes convictions. J’ai donc commencé à creuser afin de comprendre dans le monde du tatouage ce qui pouvait exister en non testé sur les animaux, quels composants étaient testés exactement, comment trouver un tatoueur vegan friendly (autrement dit qui tiendra compte de vos convictions) mais aussi comment soigner son tatouage efficacement et naturellement.

1) Pourquoi se tatouer ? 

J’aurais tendance à dire que le tatouage est une pratique vieille comme le monde qui existe depuis que l’homme existe mais il a tellement évolué tant d’un point de vu de la méthode que de sa place dans notre société… Hier le tatouage était méprisée, underground, sous-culture de la rue destinée aux marginaux, il est maintenant un réel phénomène de société.

On m’a demandé pourquoi je me faisais tatouer ? Pourquoi alors que c’est un geste agressif pour le corps ?

Bon bien-sûr c’est très personnel mais voilà ma réponse : le tatouage existe depuis des millénaires c’est un rite de passage ancestrale pour certaines civilisations. En effet, sa pratique est  tout sauf nouvelle : on a pu la dater du temps de la protohistoire, il y a plus de 4500 ans, grâce au corps tatoué d’Ötzi, retrouvé conservé dans le glacier du Hauslabjoch, entre l’Italie et l’Autriche. Le tatouage est ancestral, multiculturel. En soit si l’on y pense, certains gestes sont aussi douloureux et agressif pour le corps, je pense notamment au perçing des oreilles ou au corps de la femme qui se retrouve souvent meurtri pendant un accouchement. Je pars du principe que la douleur fait aussi partie de la vie humaine dans une certaine mesure par les épreuves qu’on peut subir. Je crois qu’il faut avant tout que le tatouage soit symbolique pour soi, il faut y réfléchir un moment et le faire pour les bonnes raisons. A ce moment là c’est juste une trace de la vie sur le corps, ni plus ni moins qu’une ride souhaitée.

2) Les étapes d’un tatouage

 

Etape 1 : Le dessins
Le choix du motif est quelque chose de personnel : Symbolique, esthétique, ou les deux, il doit être un véritable coup de coeur, je vous conseille vraiment de réfléchir à votre motif même avant de contacter votre tatoueur, avoir un projet en tête quelque chose de relativement précis. Personnellement, j’ai pris deux ans à vraiment réfléchir et affiner le style que je voulais, ce que j’aimais… Je vous conseille de réaliser des tableaux tatouage sur Pinterest pour trouver et affiner votre projet. Une fois que vous avez votre idée, le mieux c’est d’échanger avec votre tatoueur sur ce projet. Il va alors vous proposer un dessins que vous approuverez ou peaufinerez ensemble jusqu’à ce que vous soyez pleinement satisfaites.

Etape 2 : Pose du calque
Après avoir désinfecté votre zone qui va passer sous le dermographe, votre tatoueur va poser le calque qui est appelé stencil/décalcomanie/transfert sur votre peau afin de voir ensemble si la zone convient à ce que vous souhaitez. Cette étape permet d’avoir un aperçu de ce que ça donnerait et d’adapter en fonction si vous avez un doute sur l’endroit où vous souhaitez poser votre tattoo vegan.

 

Etape 3 : Le tatoueur commence son travail
Le calque est posé, on s’installe sur la table qui est filmée et désinfectée. Tout le matériel doit être à usage unique et stérile afin de ne pas prendre de risques. Le tatoueur commence par réaliser les grandes lignes de votre tattoo puis finira par les détails, cela peut prendre plusieurs séances tout dépend de la taille de votre projet. Vous pourrez voir un peu plus pendant ma séance de tatouage en vidéo.

 

Etape 4 : Les retouches et finitions

Voilà votre tatouage est fait depuis environ 2/3 semaines, selon sa cicatrisation il se peut que certains traits aient légèrement voir complètement disparu, pas de panique c’est souvent comme ça surtout sur les traits fins 🙂 C’est pourquoi le tatoueur prends toujours compte des éventuelles retouches à faire. Il s’agit d’une séance non obligatoire mais très fortement conseillée pour avoir un résultat optimal. Toutefois, souvent les retouches sont un peu plus douloureuses car la zone est plus fine (cicatrisation récente) et puis votre corps se souvient encore de l’effort et de la douleur et il délivre moins d’endorphine.

3) Trouver le tatoueur

Avant toute chose, il est primordial de trouver votre artiste, votre tatoueur. Je vous conseille vraiment de choisir votre tatoueur par rapport à son style, à votre projet avant tout. Une fois que vous aurez effectué un premier contact avec ce dernier, vous pourrez voir ensemble si il accepte de vous tatouer selon vos convictions. Sachez que beaucoup de tatoueur sont réceptif, certains tatoueur n’en parlent pas mais le sont eux-même, certains utilisent des encres de tatouage vegan et cruelty-free sans le savoir.

4) Trouver une encre de tatouage vegan

Oui mes noisettes, je pense que si vous me lisez régulièrement vous savez combien les test sur les animaux sont mon combat ! Je n’accepte pas l’idée qu’on puisse encore utiliser des animaux pour tester des compositions de produits « loisirs » comme les cosmétiques ou même l’encre de tatouage. Car évidemment vous l’aurez compris, les composants des encres de tatouages car elles ne sont pas entièrement naturelle sont susceptible d’être testé sur les animaux.

Un autre point à prendre en compte lors de la recherche d’un « tattoo vegan » est la composition de l’encre, cette dernière ne soit pas contenir d’ingrédients d’origines animales.

Voici quelques exemples d’ingrédients d’origine animal utilisés en tatouage :

  • Une substance crée à partir de la résine sécrétée par des vers (Kerria Lacca) asiatiques semblables aux cochenilles : la gomme laque (on la retrouve aussi en enrobage des tic-tac ou du riz oncle Ben)
  • Le charbon fabriqué à partir de d’os d’animaux calcinés appelé aussi Noir Animal
  • On retrouve aussi parfois de la gélatine produite à partir de la peau animale bouillie de vache, porc ou mouton (qu’on trouve aussi dans les bonbons)
  • Il faut faire aussi attention à la glycérine qui peut être d’origine végétale comme animale, souvent les industriels utilisent la glycérine animale moins cher, il s’agit de graisse animale.

Ah oui même si c’est de plus en plus rare n’oubliez pas de prendre en compte le papier transfert qui peut ne pas être vegan et contenir de la cire de laine « Lanoline« .

5) Une encre de tatouage non testé sur les animaux

Maintenant que vous connaissez les compositions d’encres de tatouage non vegan, je vous partage une petite liste d’encres de tatouage vegan et non testés sur les animaux.

  • Waverly Color Co
  • Fuzion Tatto Ink
  • Intenze Tattoo Ink
  • Stable Color
  • Eternal Ink
  • Dermaglo
  • Kuro Sumi
  • Starbrite
  • Silvberback Ink

Vous pouvez demander clairement à votre tatoueur s’il utilise déjà une de ces encres, sinon il pourra sûrement s’en procurer très facilement.

6) Vlog mon tatouage pas à pas…

7) Soigner son tatouage

Un tatouage c’est un acte chirurgicale qui nécessite une cicatrisation. C’est pourquoi il faut être attentif au soin que l’on porte à ce dernier afin d’aider sa cicatrisation et ne pas avoir d’infection à la suite d’une mauvaise hygiène.

Les conseils du tatoueur, Julien alias Point Barre :

  • Le jour J avant d’aller au tatouage ne pas épiler/raser la zone (le tatoueur s’en chargera)
  • Après le tatouage le soir on nettoie le tattoo avec un savon PH neutre, on sèche en tapotant et on ne met rien de plus
  • J+1 on nettoie la tattoo 2 fois par jour avec le savon PH neutre et on nourrit avec un beurre/une crème adaptée
  • On continue cette routine jusqu’à la cicatrisation
  • On ne prend pas de bain/piscine/hamam/sauna pendant la cicatrisation
  • On ne fait pas de sport pendant au moins 10 jours
  • Attention à ne pas trop hydrater votre tattoo (cela ne va pas cicatriser plus vite) car humidité + chaleur corporelle entraine un terrain propice au développement des bactéries

8) Soins tatouage vegan et cruelty-free

Il vous faudra un savon au PH neutre avec une composition clean, bio idéalement et sans parfum, huiles essentielles etc… C’est pourquoi se diriger vers un savon adapté aux bébés me parait un choix pertinent. En raison de la cicatrisation et des croutes qui peuvent se former je vous déconseille  de vous diriger vers un savon solide, privilégiez plutôt un savon liquide (plus hygiénique, que vous pourrez facilement transporter pendant votre cicatrisation).

Concernant les crèmes voici quelques exemples de marques de crèmes tatouages vegan et cruelty-free :

 

Vous n’êtes pas obligé de vous diriger vers une crème spécialisée qui sont souvent bien plus chère. Vous pouvez soigner votre tatouage naturellement. Pour cela un beurre (karité, cacao) 100% naturel est vraiment le plus adapté. Je ne vous recommande pas spécialement l’huile de coco qui m’a beaucoup grattée et qui peut provoquer des boutons chez certains, d’autre part elle peut faire dégorger les tatouages, bref c’est une huile assez controversée certains la préconise d’autre la déteste…

9) Mon salon et mon tatouage

Je me suis donc faite tatouer au salon « désolée Papa » un tattoo shop et salon de beauté axée vers le naturel et les tatouages minimalistes.
Mon tatoueur était Julien et son pseudonyme Point Barre, vous pouvez aisément le contacter en passant au salon à Paris ou bien sur ses différents réseaux sociaux…

 

Julien Point Barre

10) FAQ

Comment choisir son tatoueur ?

Je te conseillerai de choisir un tatoueur en fonction de ce que tu peux voir de ces anciens projets. Aujourd’hui on peut facilement avoir accès aux books des tatoueurs sur les réseaux sociaux. Donc tu pourrais commencer par le suivre pendant quelques mois voir si son univers et son style te correspondent. Tu peux aussi procéder grâce au bouche à oreille, en te rendant chez le tatoueur qu’un ami te recommande. Dans tous les cas Julien m’a bien précisé qu’il fallait toujours choisir un salon qui a pignon sur rue, c’est un gage d’hygiène et on ne plaisante pas avec ça !

Comment être sur de ne pas regretter un tatouage plus tard ?

Tu sais je te dirais ma noisette que dans la vie on peut jamais être sûre de rien… Mais si tu es prête tu le sentira je crois au fond de toi. Je te conseillerai d’attendre d’avoir bien passé la vingtaine pour te tatouer parce que les premiers tatouage fait à 18-19 ans ne sont pas forcément ceux que l’on appréciera à 30-40 ans. Sache que beaucoup de tatoueur refuse de tatouer les mineurs (même avec un accord parental). Julien m’a dit qu’il avait remarqué que les tatouage fait symboliquement pour des enfants ou un membre de sa famille étaient largement moins regretté. Très largement ce n’est pas une très bonne idée de succomber à un tatouage « à la mode » qui ne représenterait rien pour soi…C’est le meilleur moyen de se lasser, de le voir sur tout le monde et de regretter.
Une idée pour être certain de ne pas regretter peut être d’afficher chez soi une image/dessin de ton projet si au bout de 6 mois, 1 an à le voir tous les jours, on ne s’est toujours pas lassé alors c’est que celui-ci est peut-être plus qu’un simple dessin…

Est ce qu’on peut se tatouer tout le corps ?

En théorie oui, dans la réalité en France c’est plus compliqué. Julien Point Barre, refuse de tatouer les mains sauf chez quelqu’un qui serait déjà entièrement tatouer au niveau des bras… C’est une sécurité car le tatouage sur les mains peuvent être un vrai frein à la vie sociale, à l’embauche par exemple, à la location d’un appartement, les témoignages ne manquent pas et les tatoueurs sont vraiment conscients et vigilants par rapport à tout cela… De la même manière sur le visage, il ne faut pas oublier que c’est à vie !

Voila j’espère que ça vous aura aidé j’ai conscience que l’article est long mais j’avais pleins de choses à vous expliquer.
Personnellement je suis très contente d’avoir fait cette expérience et précisément dans ce salon avec cet artiste je vous le recommande cent fois si vous aimez son style, vraiment… Si jamais  vous avez d’autres question je pensais éventuellement faire une vidéo FAQ tatouage, n’hésitez pas à me le dire si vous êtes intéressées…
Cet article t’a plu ? Enregistre-le sur Pinterest pour plus tard 🙂 

Comments (8)

  • Je retiens tout ce que tu nous dis dans cet article, notamment pour les encre et pour les soins, je me refais tatouer à l’automne et je compte bien utiliser ces produits, merci !

    Répondre
  • Ton tatouage est chouette !
    Pour la cicatrisation du mien j’utilise de l’huile de rose musquée matin et midi et pour le soir du beurre de karité, j’ai l’impression qu’il le vit très bien 🙂

    Répondre
  • Coucou,
    Je ne connaissais pas ces deux artistes et j’adore leur style doux et fleuri !
    Une question que je me pose souvent en ce moment sur les tatouages et les encres : quelles sont les encres qui durent ? J’entends pas là celles qui ne se répandent pas trop dans les tissus cellulaires au fil du temps, afin de garder des trains de tatouages fin et précis.
    Car j’ai vu certains avant/après de tatouages entre plusieurs mois et plusieurs années et les traits deviennent moins nets, la finesse du tatouage s’estompe et disparaît. Je trouve ça effrayant et je me demandais donc si c’était du à l’encre ou simplement au tatouage en soi.
    Bon article en tout cas !
    Bonne soirée
    Camille
    http://www.rosenoisettes.com

    Répondre
  • Merci pour la découverte de ce salon de tatouage (j’adore le nom!). J’ai feuilleté un peu leurs réalisations, gros coup de coeur pour l’univers de Lea Zee (un nom comme ça).
    Et du coup tu dois continuer à hydrater à vie le tatouage même une fois cicatrisé? (Perso j’ai rien fait après la cicatrisation :-/)

    Répondre
    • Coucou petite carotte, théoriquement oui pour qu’il vieillisse bien il faut hydrater ton tattoo oui 🙂 Personnellement j’essayerai d’être le plus assidue (1-2 fois par semaine)
      A très vite !

      Répondre
  • Super article, très complet ! J’ai moi aussi fait mon dernier tatouage chez une artiste de Strasbourg qui utilise des produits vegan (DixMinets), et fait mes soins au Hustle Butter / beurre de karité, mon tatouage se porte comme un charme 🙂
    Bonne journée à toi xxx

    Répondre
  • Merci pour ces conseils, ton article était vraiment intéressant.

    Je te fais de gros bisous.

    Manon,
    http://www.chouquettes-mascara.com

    Répondre
  • Coucou,

    je ne savais pas que les tatouages vegan et cruelty-free existaient. Je vais peut-être me faire tatouer bientôt et savoir que ça existe m’enthousiasme particulièrement ! Merci beaucoup pour ton article 😉

    Bisous !

    Répondre

Write a comment