montagne-vacance

Carnet de voyage : Vacances d’été à la montagne

Coucou mes noisettes, je vous retrouve aujourd’hui pour vous faire un retour suite à nos vacances à la montagne : randonnées, animaux, temps, valise, route, budget. Je vous partage tout et j’espère que ça vous donnera envie, vous aussi, de partir vers cette destination vraiment chouette l’été !

Avec Ben, on essaye de découvrir régulièrement différents petits coins de France. Aussi, afin de limiter notre impact environnemental, on essaye de ne pas prendre l’avion trop souvent. J’ai pu voir sur les réseaux sociaux que vous aviez apprécié de découvrir nos petits week-end cet été. J’ai donc décidé que désormais je vous partagerai dans des articles ces petits villages de France pleins de charmes, et qui méritent bien quelques escapades.

Partir à la montagne en été en France

Tous les été c’est la même chose. Les autoroutes du soleils sont engorgées par les vacanciers qui partent vers le sud (et j’en sais quelque chose, le tunnel de Lyon est l’un des plus pollué chaque été à cause de ça). Pourtant, il y a tellement d’autres jolies destinations accessibles même aux petits budgets en France. Nous avons la chance d’avoir un pays avec des paysages très variés que nous envient les étrangers. Pas besoin de prendre l’avion pour découvrir des lacs aux eaux turquoises, des montagnes qui se jettent dans l’eau et une nature verdoyante !

Nous avons beaucoup de massifs montagneux en France qui méritent d’être découverts. Je pense notamment aux Puy d’Auvergne, aux Vosges, à l’Ardèche, aux Pyrénées, au Jura, j’espère pouvoir tous vous les présenter au fur et à mesure de nos petits séjours chauvins ^^.

Pour aujourd’hui, je vais vous présenter plus particulièrement une destination souvent prise d’assaut l’hiver pour le ski et désertée l’été alors qu’elle présente tellement d’atouts : le parc national de la Vanoise situé dans les hautes Alpes.

randonnee-montagne

Découvrir le parc national de la Vanoise

Ce parc national s’étend sur le massif de la Vanoise entre la vallée de l’Isère, la Tarentaise au nord et celle de l’Arc, la Maurienne au sud. Il borde l’Italie et le parc du grand Paradis. L’avantage de ce parc est qu’il est largement composé de réserve naturelle et donc d’une faune et d’une flore relativement préservées de l’impact humain (disons plus que dans d’autres endroits). Les couleurs et les paysages sont à coupés le souffle et vous avez été nombreuses à être surprises que cela soit une destination française sur les réseaux sociaux : pas toujours besoin d’aller loin pour voyager 😉

partir-montagne-ete-france
papillon-faune-flore-randonnee-alpes

Où partir dans les Alpes l’été ? 

Si on se concentre uniquement sur les Alpes françaises (si vous partez dans les Alpes italiennes vous pouvez relire mon road trip en italie) j’ai eu l’occasion de tester la maurienne, la tarentaise et la vanoise et j’ai toujours une préférence pour la vanoise l’été. Pour pouvoir diminuer vos trajets et avoir accès à beaucoup de randonnées et d’activités aux grands airs je vous recommande de choisir un hébergement dans les villes suivantes :

Tignes

Une station en trois villages Tignes 1800, Tignes Le lac et Tignes val claret situé dans le parc national de la Vanoise. C’est une destination qui est totalement prise d’assaut l’hiver car c’est une station de ski réputée. Elle reste relativement animée l’été, ce qui présente l’avantage d’avoir sur place différents services (restaurants, pharmacie, petits commerces). Il existe différentes activités sur la station qui en fait un lieu assez familial (remontées mécaniques, pédalo sur le lac, mini golf…). Il y a beaucoup de départs de randonnées de Tignes (notamment Tignes Val Claret, village plus haut en altitude). Les logements ont des prix raisonnables, comptez 200€ la semaine pour un logement de 4 personnes pour Juillet-Août (moins cher en septembre et juin). Je recommande de séjourner à Tignes si vous cherchez un bon rapport qualité-prix.

Val d’Isère

En plein coeur du parc de la Vanoise et au pied du col de l’Iseran qui accueille le tour de France. Ce village très typique composé quasiment exclusivement de chalets de montagne. Toutefois, hormis le centre-ville qui comporte quelques restaurants, le village est très peu animé l’été : aucune remontée mécanique n’est ouverte, il n’y a pas d’épicerie pour faire les courses. Il est donc primordial de prévoir vos provisions à l’avance ou bien de vous arrêter sur le chemin à Bourg Saint Maurice pour quelques emplettes (où vous trouverez un La vie Claire et des grandes surfaces). Les logements sont plutôt onéreux pour l’été, comptez en moyenne 400€ la semaine pour un appartement de 4 personnes pour Juillet-Août. Je vous recommande de séjourner à Val d’Isère si vous cherchez le calme à tout prix.

Avrieux

Une destination peu connue et pourtant avec de nombreux avantages ! D’abord elle bénéficie d’un grand calme, le village est quasiment éteint l’été. Ce dernier est situé en haute Maurienne, au bord de l’Arc, aux portes du parc national de la Vanoise. Vous trouverez sur place plusieurs randonnées vers la cascade Saint Benoit, une forteresse retraçant l’histoire du duché de Savoie, mais aussi un accrobranche pour les plus téméraires avec une tyrolienne entre deux montagnes. Personnellement, je trouve que l’avantage de cette destination réside dans le fait qu’elle soit très accessible financièrement. À titre indicatif, à la “Résidence plein Soleil” dans laquelle nous avions séjourné, les appartements-chalets pour plus de 10 personnes étaient à 500€ la semaine. Pour un appartement pour 4 personnes, nous en avions eu pour 90€ la semaine au milieu du mois de juillet. D’autre part, bien que ce village typique soit relativement peu fréquenté l’été, ce qui est agréable pour le calme, il est au milieu de deux autres villages-stations plus animés : La Norma et Aussois. Il est donc facile de faire ses courses et d’avoir accès à toutes sortes d’activités mais aussi énormément de départ de randonnées !

Je vous déconseille :

Chamonix Mont Blanc 

Cette destination, bien qu’absolument ravissante, est bien trop prise d’assaut en période de vacances scolaire. Si vous souhaitez partir ici, je vous conseille de privilégier fin juin et première semaine de juillet, ou bien dernière semaine d’août – première semaine de septembre.

Bourg Saint Maurice 

C’est une ville accessible en train, elle peut donc être une étape où louer par exemple une voiture. Je ne vous recommande toutefois pas d’y séjourner car il s’agit surtout d’une ville commerciale. On y trouve beaucoup de grandes surface (Intermarché , super U), les départs de randonnées sont moins accessibles à pied et moins familiaux (surtout en forêt).

Annecy 

Comme pour Chamonix, trop touristique l’été pour permettre d’observer des animaux ou de décrire cela comme une destination “au calme”.

Faire des randonnées en montagne l’été

D’abord, avant de vous partager mes coups de coeur, je tiens à vous rappeler que ces destinations sont des espaces à protéger, il est donc primordial de respecter les sentiers afin d’éviter l’érosion. Il est aussi essentiel de limiter son impact lors des randonnées en se comportant convenablement avec la faune et la flore ! Je préfère vous opérer un rappel des bonnes conduites car il m’est encore arrivée de voir des personnes ne respectant pas les lieux. Mais j’espère que tout cela vous paraîtra évident !

Rappel des bonnes conduites en randonnée

  • Ne sortez pas des sentiers balisés, ainsi évitez donc de marcher à côté du sentier ou de couper dans les virages car de nouveaux sentiers seront créés telles des cicatrices qui favorisent l’érosion et sur lesquelles la végétation ne repoussera pas.
  • Ne dérangez pas les animaux, ils sont sauvages et ce ne sont pas des jouets, ne cherchez pas à les attraper, les caresser.
  • Ne nourrissez pas les animaux, ce n’est pas forcément bon pour leur santé (vous ne mangeriez pas ce qu’une marmotte mange) et pour leur comportement naturel.
  • Tenez vos animaux en laisse et respectez les endroits où ils sont interdits. Ils perturberaient les animaux sauvages en les effrayant.
  • Transmettez ces règles à vos enfants ! Trop de parents laissent leurs enfants vagabonder dans les plaines, hors des sentiers, ou courir après les marmottes, il est normal qu’un enfant cherche à attraper ou toucher un animal sauvage mais c’est de VOTRE devoir et responsabilité de leur expliquer pourquoi il ne faut pas déranger ces animaux !
  • Ne cueillez pas de fleurs ou autres végétaux, ils sont protégés.
  • Ne laissez pas vos déchets après votre passage.
  • Ne criez pas lorsque vous voyez un animal.
  • Lorsque vous prenez en photos des animaux, ne les importunez pas trop longtemps. L’été, ils doivent beaucoup s’alimenter afin de survivre à l’hiver et vous pourriez sans penser à mal être en train de les gêner.
  • Observez-les de loin, restez à l’écart et n’essayez pas de vous approcher jusqu’à ce qu’ils prennent la fuite. C’est d’autant plus important pendant certaines périodes : accouplement, nidification, éducation des petits, en hiver… Pour faire simple : comportez-vous comme si vous étiez invité chez eux.
  • Ne bivouaquez pas trop près des points d’eau, au minimum une centaine de mètres. Faites vos besoins naturels le plus loin possible des points d’eau. En France, généralement, le bivouac sauvage est autorisé avec une petite tente entre 19h et 9h, à plus d’une heure d’un axe routier. Si vous souhaitez avoir des informations complémentaires je vous conseille de lire cet article sur le bivouac en France.
  • Si vous êtes fumeur, ne laissez pas de mégots derrière vous. Il existe des cendriers portables, qui sont légers, peu chers, peu encombrants et qui contiennent les odeurs.

Cette liste n’est bien évidemment pas exhaustive donc en cas de doute faites preuve de bon sens !

edelweiss-fleurs-montagne
vacance-ete-montagne-alpes

Les belles randonnées à faire dans le parc national de la Vanoise

Voici donc la liste de mes randonnées préférées dans le parc. Certaines randonnées peuvent être plus difficiles en raison du dénivelées et/ou de la durée. Toutefois, hormis de bonnes chaussures de randonnées et d’un sac à dos avec votre gourde et repas, vous n’aurez besoin d’aucun autre matériel. Toutes ces randonnées sont faisables en famille en prenant le temps nécessaire à chacun.

En face de Tignes, la réserve naturelle de la Grande Sassière 

De magnifiques randonnées avec différents sentiers pour voir différents animaux sauvages notamment des marmottes assez facilement.

Pour y accéder, il vous faudra prendre la direction du col de l’Iseran par la D 902. Au barrage de Tignes (que l’on ne traverse pas), prendre la direction de Val d’Isère. A la sortie du deuxième tunnel, prendre à gauche la petite route qui monte en direction du Villaret du Nial. Traverser le village et continuer la route jusqu’à son terminus, le parking du Saut qui assez grand. Vous pourrez y garer votre véhicule si besoin, le temps d’effectuer votre randonnée.

Il existe différentes étapes :

  1. La première étape, du parking on longe un sentier large au dénivelé faible qui est facile d’accès pour tous. Tout le long du chemin vous pourrez observer des marmottes et hermines dans les plaines.
  2. Première montée légère (moins de 300m de dénivelé) nous permet d’accéder au barrage de la Sassière qui est situé sur un lac naturel. Idéal pour faire la pause pique-nique et quelques photos bien-sûr.
  3. Vous pourrez poursuivre votre chemin :
    1. Soit en traversant le lac par le barrage pour vous diriger à pied vers Val d’Isère, le col de la bailletaz ou encore faire votre boucle autour de la réserve pour un retour vers le parking sur l’autre flanc de montagne. Ici les marmottes y sont moins farouches car le sentier est moins emprunté.
    2. Il est aussi possible de continuer tout droit après le barrage, vers une nouvelle plaine sur laquelle vous observerez notamment des fleurs protégées comme l’Edelweiss qui ne poussent qu’en altitude. Vous aurez peut être la chance au détour d’une cascade de rencontrer un troupeau de chamois venus se désaltérer. Ce chemin vous mènera jusqu’à un glacier qui, d’après un guide que nous avons rencontré, fond d’année en année avec le réchauffement climatique et qu’il n’est pas impossible de voir le totalement disparaître dans les années à venir. Si vous choisissez ce chemin, vous aurez à grimper pas mal (aux alentours de 400m de dénivelé) toutefois la randonnée ne dure pas si longtemps et l’ascension se fait assez facilement pour arriver sur une plaine riche en marmottes mais aussi accompagné par l’Aigle royal  (2,20 m d’envergure, plumage marron et queue à bord arrondi) et le Gypaète Barbu (2,80 m d’envergure, corps beige à roux, ailes noir, tête claire, queue noir en losange). Soyez attentif car il n’est pas rare de voir sur les flancs de montagne des chamois et sur les rochers Bouquetins et Mouflons.
montagne-alpes-ete-vacances
randonnee-vacances-ete-montagnes-tignes

De Val d’Isère, en bas du col de l’Iseran, La randonnée du pont saint-charles

La randonné a deux étapes, elle fait 11,5 km pour un dénivelé de 900m. Elle est relativement difficile si elle est effectuée du début à la fin. Toutefois la première étape peut être envisagé en famille avec des enfants à partir de 7-8 ans je dirais. La beauté de cette randonnée réside dans le fait que les paysages sont tous plus magnifiques les uns que les autres !

  1. Jusqu’au refuge du Prariond : On commence par une montée assez raide sur un chemin bien aménagé qui surplombe rapidement d’impressionnantes gorges avec un courant. On monte en flanc de falaise mais le chemin est stable et bordé de verdures et petites cascades. Après une petite phase descendante, s’ouvre ce qui fait la beauté touristique du coin : un plan verdoyant entouré de hautes montagnes. Le renard très présent en ces terres se ferra entrevoir chassant la marmotte. Toutefois, c’est en arrivant à proximité du Refuge du Prariond qu’on pourra vraiment observer la beauté de la faune et de la flore ! Pour ceux qui le souhaitent, c’est la fin du voyage (6km – 330m de dénivelé aller-retour), avec la possibilité de croiser un chamois dans les gorges et de pique-niquer en bord de ruisseau.
  2. Du refuge, on poursuit par le sentier qui grimpe par dessus avec 400 mètres de dénivelé, jusqu’à une sorte de plateau où il y a de nombreux bouquetins. Sur le chemin, on peut toujours croiser ou entendre quelques marmottes. À la sortie du plateau, nous avons à gauche le Col de la Galise et à droite le Col de la Lose. Il faut prendre par la droite le sentier marqué par des cairns.

randonne-tignes-val-isere-alpes-parc-vanoise
randonne-haute-montagne-familiale-animaux

Randonnée et se prélasser autour du lac de L’Ouillette

Au départ de Val d’Isère, prendre le col de l’Iseran sur 13 km, dans une épingle du col vous verrez un panneau vous indiquant le lac. Prenez l’épingle et continuez sur un chemin caillouteux jusqu’au parking des remontées mécaniques. Ce lac est plus une halte que réellement une randonnée, mais c’est un endroit à voir, notamment en raison de la vue à 360° sur les différents sommets aux alentours. Du lac, on peut voir Tignes et son barrage, ce qui nous offre une superbe vue. Idéal pour une fin après-midi repos, après une grande randonnée ou un pique nique en famille.

tignes-vacances-rando

Où voir des animaux à la montagne ? 

Je dirais qu’il n’est pas vraiment rare d’observer des animaux en montagne. Tout dépend du moment de la journée et des sentiers empruntés. Je suis certaine qu’en suivant les randonnées que je vous ai mise ci-dessus vous allez voir des animaux. Toutefois, si vous souhaitez avoir l’occasion de les observer au mieux, le plus simple est de partir en randonnée le matin avant 10h ou le soir après 16h. Vous éviterez ainsi les passages de touristes et aurez plus de chances d’observer faune et flore.

Si vous faites des randonnées en fin d’après-midi, faites attention à la lumière et au temps ! De manière général, le climat est à surveiller en montagne, le temps change très vite. Il est donc nécessaire avant une randonnée de toujours prévoir un ciré et de vérifier la météo.

marmotte-voir-animaux-randonnee-montagne-ete

Que mettre dans sa valise pour des vacances à la montagne ?

Les vêtements indispensables pour partir à la montagne

  • 2 pulls dont un bien chaud
  • Un legging (que vous pourrez placer si besoin sous votre pantalon en cas de grand froid)
  • plusieurs pantalons
  • Des t-shirt manches longues de sport qui évacuent bien la transpiration et vous évitent d’avoir froid.
  • Des chaussures de randonnée. Personnellement j’ai trouvé mes chaussures pour la randonnée et le trek entièrement vegan chez Decathlon.
  • Des chaussettes de randonnée (pareille j’avais acheté mes chaussettes de rando pour quelques euros ya très longtemps chez Decathlon elles sont toujours en parfait état).
  • Des sous vêtements.

Les accessoires indispensables pour partir à la montagne

vetements-montagne

Quel budget pour des vacances dans les Alpes ? 

Il faut compter entre 100 et 300€ pour un appartement de 2 à 4 personnes pour une semaine de location dans les Alpes. Le prix varie en fonction de l’attrait touristique. Prévoyez toujours des draps et serviettes, ils sont souvent en supplément dans les hôtels et chalet d’hôtes.

Personnellement, j’ai l’habitude de louer mes logements à des particuliers sur Airbnb (je vous mets mon lien de parrainage Airbnb si vous souhaitez vous inscrire à la plateforme, ça vous ferra gagner 25€ sur votre premier voyage).

Par ailleurs, les courses sont très vite coûteuses en montagne, car vous ne trouverez que des petites épiceries (le prix varie du simple au double pour les produits de première nécessité). Je vous conseille donc si vous venez en voiture, de faire quelques courses en amont de votre voyage et d’emmener vos emplettes. Il est tout à fait normal que les briques de lait et paquets de chips et autres aliments sous-vide gonflent, c’est l’altitude ;).

De même les prix des stations de carburant sont assez élevés dans les villages, mieux vaut faire le plein à Bourg-St Maurice si vous logez sur Tignes ou Val d’Isère.

Manger vegan à la montagne

Evidemment, vous vous en douterez, en raison des spécialités savoyardes : fondues, raclettes, tartiflettes et charcuteries, il n’est pas aisé de manger vegan en montagne.

Nous avons pris l’habitude avec Ben de préparer la veille pour le lendemain nos salades composées, pour se faire des bons pique niques en randonnée. Voici quelques exemples de salades composées complètes et riche en protéines qui vous tiendront pendant les randonnées :

  • Quinoa
  • Avocat
  • Tofu Taifun ail des ours
  • Capres
  • Graines de tournesol
  • Vinaigrette

Ou encore

  • Pâte d’épeautre complète
  • Sauce tomate
  • Tomate séchées
  • Tofu fumée amande-sésame taifun
  • Olives

Nous n’avons pas trouvé de restaurants avec de vrais alternatives végétales. Nous nous en doutions, mais pour autant il existe des crêperies, des salades et des pizzeria (car nous sommes proche de l’Italie) où il est tout à fait possible de commander de bonnes choses végétales.

manger-vegan-montagne
voilà mes noisettes, j’espère que cet article vous aura plu et qu’il vous donnera envie d’aller vous échapper au grand air ! N’hésitez pas à partager en commentaire vos destinations françaises préférées c’est toujours très inspirant !

Cet article t’a plu ? Épingle-le sur Pinterest ou partage-le sur les réseaux sociaux ! 

montagne-vacances-alpes

Les ptits mots doux (2)

  • Avatar

    Je poussoir 🙂 Vive les Alpes l’été 🙂 Nous avons découvert le Queyras grâce à des amis et je le recommande c’est très préservé, authentique et dépaysant !

  • Avatar

    Hello ! Quand j’ai vu les photos sur Instagram je me disais que j’avais déjà vu ces paysages quelques parts… et en effet c’est un des coins que j’ai fais un de ces derniers étés ! Chaque année une station différente, cette année ce sont les Arcs mais je crois que Val d’Isère restera de loin ma préférée !! Merci pour m’avoir rappelé de bons souvenirs et merci pour ce bel article ! 🙂

Laisser un mot doux

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake