Conseil : Adopter et prendre soin de son chat

Coucou mes noisettes, je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler de mes deux chats. Je vais revenir en détail sur leur histoire, l’alimentation que je leur donne, les astuces naturelles contre les puces et d’éducation. J’espère que ça vous sera utilise que vous ayez un poilu ou bien projetiez d’en adopter un !

Personnellement, j’ai toujours vécu avec des chats, j’avais déjà un “grand-frère” chat à ma naissance, que j’avais rebaptisé en toute logique chanous (chat-à-nous). Ainsi, quand j’ai été majeure et un minimum stable financièrement, la question s’est naturellement posée à moi, je me sentais seule dans mon appartement d’étudiante, je sentais que j’avais de l’amour à donner. Je me disais que je pourrais sauver une vie à ma manière, lui permettre d’avoir un plus joli destin que celui d’une chatterie ou pire celui d’une benne à verre. (histoire vraie, des chatons qu’on a sauvé à l’association on été jetés comme des vieilles bouteilles de vin dans la benne à verre, ils avaient à peine quelques semaines…)

Enregistrer

Comment j’ai adopté mon chaton Bulle ?

Après plusieurs mois (temps de réflexion nécessaire lorsqu’on a consicence qu’il s’agit d’un engagement envers un être vivant), le hasard à placé Bulle sur ma route. Je me souviens encore je cherchais une commode pour ma chambre sur LeBonCoin et c’est là qu’est arrivé sa bouille, j’ai arrêté de scroler. C’est là que j’ai rencontré Bulle pour la première fois, sa photo m’a figée je savais que elle et moi ça devait être un “nous”, je l’avais pas rencontré qu’elle me faisait déjà fondre. Dans ses yeux j’y trouvais un bout de moi.

J’ai pris mon courage à deux bras (c’était le premier vrai engagement de ma vie, j’avais que 20 ans) et j’ai contacté l’association Félin pour l’autre qui avait posté l’annonce de cette petite chaton qui attendait un foyer. Elle était issu d’une chatte errante trouvé gestante et mal en point par l’association. Bulle avait grandit en famille d’accueil et était déjà vacciné puccée et stérilisée. Tout ses frères et soeurs et sa maman était déjà adopté, elle était la petite dernière, le rejeton de la fratrie, le tabby (blanc et tigré comme les noirs) sont jugé trop communs par beaucoup d’adoptant, leur préférant les petits chatons beige, blanc, gris ou roux.

L’association m’a transmis un questionnaire après notre échange téléphonique pour s’assurer de mes bonnes intentions, mon sérieux etc.. C’est comme ça que ce 22 octobre j’ai rendu visite à Bulle. On s’est vu, j’ai mis la main hésitante elle a rapproché sa tête timidement, on s’est jaugée comme ça quelques minutes (encore aujourd’hui qui me paraisse des heures). On avait commencé sans le savoir à construire un “nous” et je suis partie avec elle dans une petite caisse à chat rose que l’association m’avait prêtée.

Enregistrer

conseils_adoption_chat
adoption-chaton
chat-conseil-eduction-chaton

La boîte était trois fois plus grande qu’elle, elle était tellement petite et fragile mais avec un caractère vif et intelligent. De ces chattes qui sont des petites duchesses qui passent leur temps à se laver (des fois qu’il y ait une seule tâche sur son blanc immaculé). Elle parle quand on s’est s’y prendre “est-ce que tu m’aimes Bulle” “Bulle tu sais que tu as pas le droit d’aller dans la chambre”, elle négocie c’est une vrai pipelette !

Mais surtout c’est une boule de calin, elle n’a pas changé depuis chaton elle se loge dans mon cou ou dans mes bras à la moindre occasion. Si elle fait un cauchemar et que je suis dans une autre pièce je l’entend m’appeler et elle accourt en courant faire un calin. Jamais une griffe plus haute, jamais de bêtise c’est un peu la Marie des Aristochats, ma Bulle.

 

Enregistrer

chat-adoption
conseil-education-chat
chat-mignon-adoption

L’histoire de Simba, le chat abandonné

Benoit et moi étions famille d’accueil pendant plusieurs années, nos missions consistaient à éduqué des petits chatons et chats plus âgés le temps qu’ils trouvent leur famille pour la vie. Ainsi, Simba a été déposé chez nous en accueil au début des vacances scolaires. Il avait été retrouvé perdu, suivant tous les humains qui passaient. Il était partiellement éduqué. Il n’était pas propre, mordillait et présentait un manque de confiance criant en l’humain (il ne regardait jamais dans les yeux, sa queue était toujours entre ses pattes). C’était un très gros matou au point qu’à 7 mois, quand on l’a récupéré il avait déjà la taille d’un chat adulte Il devait rester temporairement mais finalement Benoit s’est lié à ce gros bébé dodu.

Nous n’avons qu’un bout de son histoire, Simba a été offert en cadeau à un enfant (il réagit toujours à la chanson “joyeux anniversaire …” qui éveille un traumatisme pour lui), puis à été abandonné car il a grandit et n’intéressait plus autant en étant enfermé dans un sac poubelle et jetés comme un vulgaire déchet. Aujourd’hui les sacs poubelles sont toujours une source de stress intense qui le font fuir, mais après 6 annnées à ces côtés nous arrivons peu à peu à calmer ses angoisses.

C’est un chat qui fait de la boulimie compulsive dés qu’il a l’impression d’être abandonné, nous sommes continuellement obligé de suivre son alimentation. Il fait de l’anxiété de séparation ce qui a entrainé des pipi-caca à côté pendant longtemps avant d’arriver à le rassurer qu’on allait revenir. Heureusement nous avons Bulle qui est sage comme une image et lui présente un “modèle éducatif à suivre”.

L’histoire de Simba n’est pas une exception, clairement beaucoup de chats arrivent en assos de la même façon après avoir été offert comme un cadeau et jeté comme un déchet à l’arrivée des vacances.

simba

Mon chat fait des bêtises que faire ?

Commencez par comprendre la bêtise, est ce que s’en est vraiment une ou bien une erreur ?

Il convient de garder à l’esprit qu’humain et chat n’ont pas le même langage, ainsi si votre chat s’enfuit quand il vous voit, ne pensez pas qu’il a compris qu’il avait fait une bêtise, qu’il se venge contre vous…

Par exemple le pipi dans la baignoire n’est pas une vrai bêtise (bien que cela vous apparaisse comme tel),  c’est surtout un signe qui fait dire que votre chat est un peu déboussolé par son nouvel environnement. Le chat est territorial donc il a besoin d’un peu de temps pour s’habituer à cette maison (ou a des nouvelles personnes sur son territoire).

Au contraire, grignoter les câbles d’ordinateur, mordre, griffer se sont de vrais bêtises car le chat a appris (normalement pendant sa socialisation auprès de sa mère) les bons comportements.

Comment gronder un chat ?

Il n’y a pas de manière universelle, pour ma part je fais comme ça avec tous les chatons, quand ils font une bêtise je leur souffle dessus dans la figure ils détestent ça et en grandissant ils l’ont tellement intégré qu’ils ne font plus la bêtise. Comme pour l’éducation du chiot les renforcements positifs sont largement plus efficace que les cris et la violence qui ne feront que renforcer la crainte de l’animal à votre égard. Il adoptera alors méfiance et comportement de défense (fuite, morsure, griffures).

Par ailleurs, la mémoire des chats n’est pas aussi longue que celle de l’être humain, rien ne sert de crier sur votre chat pour une bêtise qui a eu lieu pendant la journée à votre retour du travail, il ne le comprendra pas, il a déjà oublié, il va juste avoir peur de votre emportement. Si votre colère se répète chaque jour il va associer votre retour avec “la punition”.

Par ailleurs, si vous tombez sur votre chaton en train de faire une grosse bêtise (monter au rideau, griffer les meubles, fouiller dans la poubelle…) et qu’il craint l’eau alors vous pouvez dégainer votre super pschitt d’eau (si je les ai pschittés une ou deux fois généralement ils s’y refrottent pas) ça devient donc plus dissuasif qu’autre chose.

Vous pouvez aussi punir votre chaton quelques minutes dans une pièce séparée (où il a accès à une litière, de l’eau et des croquettes), cette technique est particulièrement interessante pour vous permettre de nettoyer la bêtise sans votre chat (afin qu’il n’associe pas “faire une bêtise me permet d’avoir l’attention de l’humain”). Les chats détestent être ignorer (leur mère agissait ainsi) donc il va comprendre qu’il a eu un comportement qui vous a déplu. Il faut l’aider à comprendre en utilisant toujours les mêmes termes “bêtises” “pas contente” “tu es sage” cela va l’aider à se repérer et vous verrez avec le temps et de l’amour il deviendra une vrai image. Il n’y a pas d’animaux qui soit impossibles à éduquer, il n’y a que des erreurs d’éducation.

Il ramène des cadavres de souris à la maison

Oui je sais c’est pas ragoutant du tout mais c’est qu’il vous aime, il partage sa chasse pour vous remercier de prendre soin de lui.

Il fait pipi/caca à côté

Un chat est par nature très propre. Si c’est un petit chaton il faut lui apprendre encore, cela peut être normal. Si c’est un vieux chat il est peut être sénile et ne voit plus très bien, ou ne se rend pas compte qu’il n’est pas dans sa litière. Sinon cela peut être de la jalousie (avez vous invité quelqu’un qu’il ne connait pas ? il a peur de vous perdre…) ou bien que sa litière n’est pas placée à un endroit qui lui convient (pas assez d’intimité, trop de passage, trop de bruit…) Cela peut aussi être de la claustrophobie (cela est assez fréquent chez les chats) dans ce cas il faut enlever la porte de la litière, voir le couvercle.

Enfin la marque de votre litière peut fortement influencé aussi les comportement du chat, ainsi éviter les litières odorisée (vous vous aimez peut-être mais les chats détestent ça) ou celles qui n’absorbent pas assez l’urine. Lavez la litière à la javelle quelque temps si votre chat-chaton à tendance à uriner en dehors, cela l’encouragera à aller dans sa litière les chats adorent la javel.

Si ces inconvénients se présentent régulièrement, rendez-vous chez un vétérinaire votre chat souffre peut-être de cystites chroniques, problèmes gastriques (cf parties sur l’alimentation du chat)

Mon chat détruit, griffe et déchire

Votre chat s’ennuie, si vous habitez dans un quartier sécurisé peut être pourriez vous le laisser aller dehors ? Sinon il va falloir lui trouver des occupations des jouets pour luter contre l’ennui, optez pour des jouets d’occupation et d’intelligence. Mais aussi différents espaces ludique où il peut grimper (un arbre à chat), se cacher (des niches) et se reposer (plaid, panier, couchettes…)

adopter un chat abandonne

Comment lutter contre les puces naturellement ?

Les puces c’est un vrai calvaire on est tous d’accord avec ça mais pour autant je prône vraiment le naturel car il ne s’agit pas d’utiliser des produits chimiques sur nos boules de poils, quand même n’oubliez pas qu’ils se lèchent !

La terre de diatomée

La terre de diatomée est un insecticide naturel particulièrement efficace. Elle permet de lutter contre les puces des animaux, comme celles du chat, et d’éradiquer les punaises de lits.

Le nettoyage de printemps

Pour commencer, passez un gros coup d’aspirateur en mettant vos chats dans une autre pièce. Il va falloir tout aspirer de fond en comble, personnellement je vous recommande même de saupoudrer du bicarbonate sur les dodos, canapés avant d’aspirer pour purifier en profondeur et déloger les puces. Après avoir passer l’aspirateur, débarrassez-vous du contenu du sac immédiatement et aspergez votre aspirateur de la lotion anti-puce naturelle sinon c’est la nouvelle invasion assurée !

Les vêtements, drap, housse, couverture et dodo déhoussable vont à la machine et au sèche linge car la chaleur au dessus de 40°C détruit puce, larve et oeuf.

Un shampoing naturel anti-puce

  • Shampoing naturel anti-puce pour chat

Si votre chat aime l’eau (il ne s’agit pas de lui faire prendre une douche) mais si le frotter au gant de toilette mouillé, ou dans un peu d’eau dans la baignoire, ne le gène pas alors vous pouvez le laver à l’eau et au vinaigre de pomme. Ainsi mélangez dans une bouteille 1/4 de vinaigre pour le reste d’eau puis imbibez votre gant de toilette avec ce mélange. Puis rincez votre chat au savon noir et à l’eau claire. Attention aucune huile essentielle ne doit être mise sur les chats quoi que vous lisiez sur internet, ils ne les tolèrent pas, c’est la brûlure assurée !

DIY Lotion naturelle anti-puce maison

Vous allez pouvoir asperger cette lotion naturelle anti-puce partout dans votre maison pour détruire les dernières puces et œufs qui resteraient. Honnêtement les puces ne résiste pas à cette méthode de grand-mère ! 

Dans une bouteille en verre fumée (pour ne pas altérer les huiles essentielles), mélangez :

  • 100ml d’eau
  • 100ml de vinaigre de cidre
  • 15 gouttes d’huile essentielle de lavande

N’oubliez pas d’aérer votre habitation au moment où vous placer la lotion. Je vous conseille de répéter l’opération tous les jours pendant 7 jours afin d’être certaine d’éliminer toutes les puces, larves et oeufs.

bonnes-croquette-chat

Les croquettes pour chat de bonne qualité !

Pourquoi mes chats ne sont pas vegan ? 

Autant j’encouragerai toujours une alimentation végétale (végétarienne, végétalienne ou vegan) chez les humains car nous sommes omnivores, autant je suis contre cette alimentation vegan chez les chat qui sont de réels carnivores. J’ai vu les ravages d’une alimentation strictement végétale chez les chats et c’est une catastrophe pour leurs reins au même titre que les Friskies ! Même si aujourd’hui certaines croquettes vegan se développe un peu plus complète, je ne prendrais jamais la décision pour ma part de donner uniquement ces croquettes à mes chats qui sont physiologiquement carnivores. J’entends les arguments disant qu’un chat dans la nature ne mangerait pas une vache, mais pour autant le chat ne mangerait pas non plus des haricots ou du blé mais plutôt oiseaux et autres rongeurs, pour moi cela est très différent du chien omnivore et donc possiblement vegan. Faire le choix d’adopter un chat même sauvé n’est pas un acte “100% vegan” car la domestication d’un félin n’est pas vegan si l’on suit la logique anti-spéciste. Enfin, on ne compte plus les scandales comme avec les croquettes AMI sans taurine (indispensable au chat) qui ont rendu des chats aveugles.

Pour autant bien que je me tourne vers des croquettes contenant de la viande je n’achète pas n’importe quoi ! Voyez même cela comme un investissement à long terme si le prix vous rebute un peu, on dit souvent que l’alimentation est la première médecine c’est le cas aussi pour nos amis les bêtes, mieux vous les nourrirez et moins ils seront malades (le vétérinaire peut vous couter très cher comparé à quelques croquettes).

Les croquettes Nutrivet Inne cat chat stérilisé, elles sont sans céréales et leur composition est riche en protéine.

Purizon adulte sterilised propose des croquettes sans céréales avec une bonne composition et suffisamment de protéine.

Quelle litière pour chat choisir ?

Je vous conseille évidemment de vous diriger vous vers une litière écologique naturelle végétale en copeaux. Au contraire, les litières minérales, en silice ou autres (type Catsan), dégage énormément de poussières que le chat respire quand ils gratte sa litière (surtout si cette dernière est entièrement fermée), avec le temps cela cause ou amplifie des infections pulmonaires chez le chat. Toutefois, si vous avez un chat sensible et n’avez pas le choix que d’utiliser une litière minérale Catsan alors optez pour un bac à litière ouverte !

Sinon je vous recommande les litières en copeaux qui sont en plus très facile d’entretien. On les trouve facilement même en grande surface. Elle est en plus peu odorante car elle se désagrège quand elle entre en contacte avec l’urine.

adopter-un-chat-conseil

Litière Cat’s Best, litière fabriquée à partir de matières secondaires du bois certifiées PEFC (aucun arbre n’est abattu).

Litière chat naturelle en fibre végétale 100% biodégradable Greenwoods

La litière natural de Catsan, la seule de la marque qui est 100% biodégradable et naturelle

Quels jouets pour chat et chatons choisir ?

Jouet Kong pour chaton reputés indestructible à l’herbe à chat. Ils ont toujours eu un franc succès chez nous.

Un plateau d’activité Trexie, jeu d’intelligence et d’occupation pour chat. Je vous conseille fortement d’avoir chez vous un jeu d’intelligence qui va permettre d’assouvir un besoin de “recherche” indispensable au bien-être du chat. Il va être largement plus stimulé que par un bol de croquette. Personnellement je place sur le plateau des croquettes et des friandises.

Un tunnel à chat pliable, c’est le jeu polyvalent dodo qui fonctionne à coup sûr avec tous les chats.

Quels accessoires avoir quand on a un chat ?

Un sac de transport, je préfère les modèles extensibles que je trouve particulièrement pratique en voyage.

Un hamac de radiateur, il en existe des difféentes formes (niches, hamac) que l’on suspend au radiateur. Les chats frileux apprécient particulièrement.

Un tunnel à chat pliable, c’est le jeu polyvalent dodo qui fonctionne à coup sûr avec tous les chats.

Une brosse à sous-poil pour brosser votre chat au moment des mues de changements de saison. Cela lui évitera les vomissements de boules de poils trop fréquents. C’est un achat indispensable si vous avez un chat à poil long bien-sûr. Il faut habituer le chat dès chaton à être manipuler et brosser, cela permettra d’avoir un chat plus détendu chez le vétérinaire.

Cette litière XXL pour chat est pour moi un choix judicieux car elle est polyvalente et s’adapte à plusieurs types de chats (claustrophobe, grand, gros, pudique…).

Je vous recommande ces friandises naturelles probiotiques qui aident au changements de saison à éviter les troubles digestifs chez le chat. Je leur en donne sur une semaine à chaque changement de saison.

Maintenant à vous mes noisettes de me dire comment vous avez rencontré vos boules de poils ? quelle place ils occupent aujourd’hui dans votre vie ? enfin si vous avez des idées, des petites choses à ajoutez la parole est à vous en commentaire. Moi je m’en vais de ce pas câliner mes minous…

Enregistrer

Cet article t’a plu ?

Epingle le sur Pinterest 🙂

23 petits mots pour “Conseil : Adopter et prendre soin de son chat

  • Avatar
    Répondre Céline 18 mars 2021 at 16 h 15 min

    L’histoire de Simba est tellement triste et belle à la fois…
    Mes 3 chats viennent de la rue et je ne pourrais pas vivre sans poilus, et si je pouvais la maison serait pleine de chats ! Comme toi j’ai fait famille d’accueil pour chatons en perdition, mais j’ai du arrêter, mes chats ne le vivent pas très bien et me le font bien savoir … ce qui ne m’empêche pas de nourrir, protéger et aimer les matous de la rue, parfois trop sauvages pour être adoptés…

  • Avatar
    Répondre Anaïs 23 février 2021 at 16 h 54 min

    J’ai lu ton article car j’adore te lire, je n’avais pas vraiment besoin de conseil en matière de chat et pourtant j’en ai trouvé un qui a aidé mon GROS matou a arrêter de nous griffer lorsqu’il a besoin de quelque chose. Donc mon gros chat , bien qu’adorable avec mes enfants ( il peut se laisser tirer les poils longuement sans réagir), devient agressif lorsqu’il a faim, veut sortir ou tout simplement s’énerve lorsqu’on le câline. J’essayais dans ce cas de le faire sortir aux périls de mes avant bras! J’ai essayé la technique de lui souffler sur le nez, ça marche super bien, il est beaucoup plus gentil lorsqu’il réclame quelque chose depuis! C est super! Merci.

    • laptitenoisette
      Répondre laptitenoisette 24 février 2021 at 14 h 19 min

      Je suis ravie de lire ce retour, en effet c’est un code félin qui revient à feuler et leur fait comprendre qu’on apprécie pas se comportement. Je suis certaine que cela va vite rentrer dans l’ordre maintenant qu’il a compris, humain et félin ne parlons juste pas le même langage ^^

      À très vite j’espère !

  • Avatar
    Répondre Françoise 23 mai 2017 at 19 h 07 min

    j’ai toujours eu des chats, ou presque. La dernière en date, c’est Minette, que j’ai recueillie alors qu’elle avait du être jetée dans un jardin à côté de chez ma fille. Elle pleurait, elle était très maigre et malheureuse. Nous avons commencé par lui donner qqs croquettes, doucement, car elle était sauvage et avait peur. Elle ne voulait pas de caresses et donc elle continuait à dormir dehors, dans la haie. Mais petit à petit, en 15 jours, elle s’est un peur apprivoisée et elle est venue tous les matins réclamer sa nourriture et ses caresses et calins. Mais ma fille avait 2 chiens et ne pouvait pas la prendre, alors, comme j’avais perdu mon dernier chat (noir et super gentil et beau), quelques années auparavant et que j’avais juré que j’avais eu trop de peine pour en reprendre un autre cette fois……j’ai adopté Minette, il y a bientôt 3 ans. Elle a tout de suite été propre, elle s’est rétablie doucement avec calins, bons soins et nourriture. Elle avait du beaucoup souffrir car elle avait les yeux marron rouge, que j’ai vu devenir verts à mesure de son rétablissement. Vétérinaire, etc,…..je l’ai faite stériliser car elle sort beaucoup et qu’il y a assez de chats qui trainent, on ne peut pas toujours les faire adopter et ils vivent plus longtemps, car moins exposés du fait qu’ils sont plus casaniers. Elle reste un peu sauvage tout de même, elle n’aime pas trop qu’il y aie des invités et se cache jusqu’à leur départ. Mais elle me parle beaucoup, surtout quand elle revient manger, car elle vient d’abord me dire bonjour (10 fois par jour et nuit…) avant d’aller à son bol et il faut que je l’accompagne, cela lui reste du début où nous l’avons nourrie je pense. Je réponds à ces discutions et nous avons de grandes conversations. Elle a l’air de tout comprendre. Je n’ai jamais à me fâcher pour lui rappeler qqs règles de la maison, elle comprend quand je lui dit non. Nous jouons aussi quand elle est décidée et le demande. Elle a toujours été très propre, elle n’a jamais fait de bétises, sauf au début où elle a tracé sur le lit, mais ça lui est passé quelques mois après son arrivée, elle a tout ce qu’il lui faut, jouets, griffoirs, nourriture, litière, même si elle fait ses besoins dehors en général, soins, etc….Je suis trop contente de l’avoir et je crois qu’elle est contente de m’avoir aussi. Elle m’a permis d’adoucir des moments difficiles lorsque j’ai perdu mes parents en l’espace de 4 mois. Voilà pour ma princesse. Par contre, elle veut bien que des copains, copines viennent la voir, mais elle n’en veut pas chez elle pour d’autres adoptions, s’ils s’incrustent trop, elle les chasse. Elle a sa corbeille à linge avec coussin et couette dans la véranda, car elle dort souvent là la nuit,( elle sort surtout la nuit), son tapis isolant, son tapis absorbant en cas de pluie, bref tout ce qu’il faut. Elle méritait bien tout cela, car être abandonné, c’est triste pour un animal, alors je répare du lieux possible.

    • laptitenoisette
      Répondre laptitenoisette 24 mai 2017 at 22 h 54 min

      Bonjour Françoise ton message m’a touché ! merci pour ton dévouement pour cette petite Minette <3 Je suis si heureuse de voir qu'il existe des personnes douces et généreuses comme toi ! A très vite j'espère...

  • Avatar
    Répondre koko31 14 janvier 2017 at 19 h 54 min

    j’ai rencontre ma petit boule de poils grace a mon prof de biologie
    il cherché quelqu’un pour l’adopté …elle étais la derniere qui resté et elle ma fait fondre,
    merci pour tout ces conseils

    • laptitenoisette
      Répondre laptitenoisette 16 janvier 2017 at 16 h 36 min

      Ah la petite dernière souvent celui qui a le plus à donner 😉

  • Avatar
    Répondre kat 24 décembre 2015 at 12 h 15 min

    Tout comme toi adopter mon chat a été une grande décision car cela représente un engagement. J’aI adopté ilyo devenu Helix dans une association il avait 7 mois je pensais qu il avait sa taille adulte mais en réalité c’est devenu un grand pépère de 7kg. J’ai décidé de prendre un chat noir car beaucoup de personnes n’en veulent pas, j ai donc décidé d’en laisser un de moins en refuge. Les débuts ont été compliqués car l’association était, je pense, pas sérieuse et j ai eu le droit aux puces, aux vers, à la teigne…enfin bref c’est du passé. Je considère mon chat comme un membre de ma famille, comme mon fils, je lui parle, je lui explique tout ! Il n’est pas trop calin mais le meilleur moment de la journée c’est quand je rentre du travail et qu’il saute sur le lit pour faire des gros câlins et qu’il frotte sa tête contre mon visage.
    D’ailleurs mon attachement à mon chat fait un jalou !
    j’ai décidé de me lancer et de devenir FA en me disant qu’une compagnie ne lui fera pas de mal. je vais d’ailleurs sûrement acceuillir un nouveau chat en janvier car il a perdu sa maîtresse et la famille à vidé l’appart en laissant le chat a l’intérieur (pourritures)…Cette décision me stress j’ai peur que mon chat ne l’accepte pas, qu’il s’éloigné de moi, qu’il se stress et qu’ils ne s’entendent pas, mais bon on verra.
    Dans tous les cas il faut que le gens prennent conscience que les animaux ne sont pas là pour “servir l’humain” (oui oui on m’a déjà dit “non mais le végétarisme c’est n’importe quoi les animaux sont la pour qu’on les mange” à ce moment là garder son self contrôle est assez difficile) ils ont des sentiments et sont sûrement plus intelligents que nous dans le sens où ils ne pourrissent pas eux même leur environnement et tuent pour se nourrire sans inventer des tortures inutiles. Sur ce, Joyeux Noël à tous !

  • Avatar
    Répondre Hellix 5 décembre 2015 at 12 h 28 min

    J’ai moi même deux chats. Depuis toute petite il y a toujours eu un chat à la maison (et un seul, j’ai toujours vécu en appartement). Ma Luna est la plus âgée. Il y a deux ans, on m’avait promis un travail, qui me permettrait de quitter le domicile familial. Au même moment, une amie m’appelle : elle a eu vent d’une histoire d’euthanasie de convenance, justement. La maîtresse de Luna a décidé de la piquer car elle a une fois griffé son premier enfant, et qu’elle en attend un deuxième. J’adopte la demoiselle, mais mon plan boulot s’écroule et elle reste donc chez mon amie, qui vit chez ses parents dans la montagne. Luna n’aime pas bien être avec quatre autres chats, et dès que je signe mon contrat d’alternance, je file chez eux récupérer la belle. Arrivée dans mon petit appartement sans accès à l’extérieur, elle se transforme en boule d’amour, le soir dès que je rentre elle grimpe sur moi, câlins à gogo … Mais je pense qu’elle s’ennuie dans son coin, je n’ai même pas une fenêtre devant laquelle se poster (merci le dernier étage et les velux …). Et là, une autre amie me parle de Kiwi. Renommée Banshee par mes soins, c’est une toute petite (je l’ai eue à trois mois et elle avait déjà eu une maîtresse) qu’une amie d’amie a récupéré, puis qui a réalisé que trois chats dans un studio, ça passait pas. (elle a par la suite adopté un chien, moitié patou moitié bouvier bernois, je vous laisse admirer l’intelligence de la chose). Elle est très mal éduquée, vole de la nourriture, ne sait pas ranger ses griffes et attaque ma Luna. Mais à force de travail, je la dompte un peu. Elle me vole toujours des pois chiches, mais elle attaque de moins en moins Luna. Elles jouent un peu ensemble même si Luna est un peu jalouse quand Banshee me fait des câlins 🙂 du coup, quand il est là, c’est mon cher et tendre qui a la petite, et moi la grande. Je les aime très fort, même si je suis un peu triste de n’avoir eu Luna qu’à ses 14 ans. Et vu leur histoire, j’aurais préféré ne pas les avoir eues, et qu’elles aient eu des maîtres plus responsables. Voilà mon histoire avec les chats 🙂
    Et pour la partie pratico-pratique : j’ai adopté la litière en granules, les deux partagent le même bac mais je dois penser à nettoyer tous les jours, elles sont nourries aux croquettes Benevo qu’elles adorent et qui contiennent de la taurine, et de la pâtée de la même marque quand elles ont été sages (je la congèle en mini portions, ça coûte vraiment cher). Sans compter les friandises avec grande modération parce que c’est pas très bon pour elles … (chips et cacahuètes pour Luna, alias Chapéro du coup) et tout et n’importe quoi pour Banshee (tofu, pois chiches donc, et … salade verte, allez comprendre). Me reste plus qu’à faire opérer et identifier la petite qui est encore un peu jeune.

    • Avatar
      Répondre Veggie Folie 7 décembre 2015 at 13 h 54 min

      Quoi de plus fascinant qu’un chat 😉

  • Avatar
    Répondre Julie C 4 décembre 2015 at 8 h 09 min

    Moi j’ai beaucoup de boules de poils et pas que des chats 😉
    Je suis auxiliaire vétérinaire et travaille donc en clinique. Un jour, alors que je travaillais tranquillement le téléphone sonne. “Bonjour, je vous appelle car je veux euthanasier mon chat” triste pour la dame me disant que le chat est devenu trop vieux, trop mal je dis d’une voix douce “Racontez moi qu’est ce qu’il se passe pour lui?” “J’en ai assez elle fait pipi sur le canapé, vous comprenez mon fils a pris ce chat il est absent de la maison de 6h à 20h et quand il rentre la maison sent l’urine de chat et il ne peut pas s’assoir sur ce canapé” j’étais outrée c’était la première fois que j’étais confrontée aux euthanasies de convenances. Du coup j’ai pas trop réfléchit je lui ai dit de déposer le chat à la clinique et c’est comme ça que Vodka qui avait un an à l’épique est entrée dans ma vie (une tabby aussi 😉 ) aujourd’hui 7 ans plus tard elle a tjs ce truc de quand elle est perturbée de faire Pipi mais c’est peu fréquent. C’est une chatte qui a besoin d’énormément d’attention du coup je l’ai confiée à ma Mamy et mon papy durant mon déménagement. Et qu’au final l’ayant vu si bien la bas : à la campagne, lovée sur mes grands parents que je me suis résolue à ly laisser. C’était un crève cœur mais je vais souvent la bas et je savais que c’était le genre de vie quil lui fallait.
    Le jour où j’ai récupéré Vodka mon patron m’a dit “tu ne pourras pas récupérer tout le monde”
    Depuis chaque fois que j’étais confrontée à ça j’ai tjs plus ou moins réussi à placer les animaux. Facebook pour ca est un formidable moteur. Par la suite des euthanasies de convenances j’en ai vu et j’ai ca en horreur. “Je viens faire euthanasier une portée car je n’aime pas les couleurs” !!!!!!!! ah ! Les euthanasies de portées : stérilisez !!! Les chats s’en fichent la chatte est mal de faire autant de petits et ils les tuent après mais ça me rend folle moi(j’avais des patrons qui acceptaient à 3 jours max mais moi j’ai tjs refuse d’être la ou quoi, ça je ne peux pas et je ne pourrais jamais) Souvent j’allais voir mon patron et je lui disais “désolée la cliente va peut être se plaindre de moi mais je n’ai pas pu m’empêcher de dire ce que je pensais”
    Il est arrivé qu’on doive euthanasier un chien pour agressivité car les gens l’avait rendu ainsi. La colère que j’avais dans ces cas là. Mais heureusement nous refusons systématiquement les euthanasies de convenance. La oú se pose le cas de conscience c’est quand on me dit “très bien je m’en occupe moi meme” c’est très compliqué tout ca …

    Bref, un an plus tard j’arrive à la clinique pour ouvrir quand je vois un carton à mes pieds avec écrit au feutre noir “Sauvez nous” le culot des gens ! Quand j’ouvre je vois une minette mal en point et deux chatons qui n’ont pas plus d’un mois. J’ai peu réfléchit à ce moment là. Une amie à moi à pris le petit mâle tout noir donc je l’ai gardé avec moi un mois (malheureusement il est mort quelques semaines après son départ… ), moi j’ai récupéré la petite tabby encore. Et ma collègue apres hospitalisation de celle ci a pris la maman. Voila ma petite Shina est arrivée, c’était il y a 5 ans. Je l’adore c’est un peu le style de la tienne : une vraie princesse. J’ai du faire toute son éducation car sa maman n’était pas en état de s’en occuper et ajd c’est un trésor.
    Elle vit maintenant avec mon cheri et moi (qui m’a vu arriver avec ma ménagerie et qui les adore maintenant) et Ty mon labrador que j’ai adopté à la Spa à l’âge de 9 and (13 ans cette année et il est toujours en pleine forme, chien battu je suis tellement heureuse de pouvoir lui offrir de douces dernières années).
    J’ai été la propriétaire de 3 chevaux également. LA jument de ma vie récupérée de la boucherie, qui avait été maltraitée ma plus belle histoire que j’ai malheureusement perdue il y a un an … Un cheval que l’on m’avait donné puis repris honteusement. Et enfin un gros cheval de trait que j’adore : Gamin qui est avec moi depuis avril et qui est un vrai nid à câlins. Voila pour l’histoire de les boules de poil. Tous des récupérés, des estropiés de la vie mais que j’aime à la folie.
    Une bonne journée à tous

  • Avatar
    Répondre Kathleen 4 décembre 2015 at 0 h 56 min

    Très beau texte qui transpire l’amour <3
    Chez moi il y a toujours eu des chats. Enfin un chat. Nous en avions qu'un mais quel amour!!! Puis malheureusement un voisin féru de chasse l'à abattu…
    Nous avons réfléchi longuement puis avons reprit un chat. Une femelle cette fois ci qui a été rejoint par un un an plus tard par un copain qui est vite devenu son fils. Ils sont inséparables aujourd’hui.

    Puis est venu le temps de quitter le foyer pour les études. Me voilà à Marseille avec chéri (mickael). Ça fait 3 mois qu'on est installé et un jour ma soeur m'appelle catastrophété (ou à enfin elle a pas appelé n'importe qui elle savait très bien ce qu'elle faisait^^) une connaissance à elle a des bébés chats, il lui reste une femelle qu'elle ne veut pas garder mais elle a 4 mois et ne trouve pas de famille, elle se laisse encore une semaine avant d'aller l'abandonner dans la campagne voisine!!!
    Bien sûr il en est hors de question, chéri et moi nous empressons d'aller acheter tout le nécessaire et ma soeur nous amène notre bébé
    Ça sera Élune.
    Elle a vraiment été notre fille et non l'à élevé comme tel. Elle a tout de suite te très bien avec nous. Elle avait sa place entre nous toutes les nuits et faisait le voyage avec nous jusqu'à avignon pour les vacances, elle rendait visite à ses cousins!!!

    Puis mickael est tombé malade. Il s'est envolé pour le pays imaginaire en août 2012…
    Impossible pour moi de rester dans ce logement ou nous avions tant vécu, et pas assez à la fois.
    Je suis retournée vivre à avignon avc Elune chez ma mère et ses 2 autres chats.
    Les mois suivants ont été très difficiles. Je ne sortais plus du lit ou je dormais avec des vêtements de mickael. Elune ne sortait plus de la'penderie ou elle dormait sur les affaires de mickael.
    Puis Elune à commencété à faire des pipi un peu partout, on a pensé qu'elle ne se sentait pas bien avc les autres chats. La vétérinaire m'à en fait dit qu'elle faisait une dépression à travers moi et qu'elle ressentait les mêmes choses que moi.
    Elle a eu un traitement de 3 mois et ses accidents ont cessés.
    1 an plus tard, après de longs mois de déni, j'ai fini'par prendre la réalité en pleine figure et je suis tombée plus bas que je ne l'étais déjà. Elune à recommencé à "s'oublier"
    Aujourd’hui je remonte doucement la pente (c'est bien connu on est plus vite en bas qu'en haut) mais bon les problèmes d'Elune persistent. Je ne veux pas reprendre un traitement, certes efficace mais il a pour effet à long terme de détruire le foie. J'ai essayer les diffuseurs de feromonnes mais rien n'y fait
    Je suis preneuse de conseil parce que c'est difficile, plusieurs canapés en ont fait les frais et ma mère qui m'héberge gentiment le temps que je refasse surface perd un peu patience :/

    Tout ça pour dire qu'un animal n'est pas un être dépourvu de sens et de sentiments, ils vivent et ressentent les mêmes choses que nous, alors puisque le but de l'humain est de trouver le bonheur et la paix, pourquoi les animaux ne pourraient ils pas aspirer à la même choses…

    Merci petite noisette pour ce bel article par mis tant d'autre. Je prends un réel plaisir à lire chacun d'entre eux. Merci pour tout!!

    A bientôt pour une nouvelle lecture!!

    IG: k.a.t.h30
    Blog: http://www.hodgkin.kazeo.com

  • Avatar
    Répondre Anne-Gaëlle 23 novembre 2015 at 18 h 18 min

    Tout comme toi, j’ai toujours vécu avec des animaux (chiens et chats). Les premiers étaient Atchoum, chaton atteint du coryza, que ma mère avait récupéré dans une ferme parce que le fermier lui courrait après avec une fourche pour le tuer et Domino, que ma mère (toujours elle ! ) a récupéré dans l’enceinte de son hôpital (elle est infirmière en psychiatrie) : en allant jeter une poubelle, elle a entendu miauler. Elle a ouvert un sac poubelle et y a découvert des chatons morts noyés… Sauf 1. Elle l’a pris, l’a placé dans 1 chambre de libre en attendant la fin de sa garde. Sauf qu’au bout de quelques minutes elle entendait du bruit dans cette pièce. En allant voir, elle à découvert qu’un malade attrapait le chaton par la queue, le faisait tourner pour le jeter au plafond . Le temps de l’attraper, elle l’a placé dans sa voiture pour le mettre en sécurité. Ce chat était mon doudoune (au même titre que mon chien était “mon frère comme j’aimais le dire a tout le monde !). Domino dormait toutes les nuits avec moi, sous ma couette, comme un humain, la tête en dehors, collé contre moi avec 1 patte sur moi… Il ronronnait comme un camion… Je le promenait dans mon l’a d’eau de poupée, il adorait la voiture… Lorsqu’il est mort, on a appris qu’il n’avait qu’1 seul poumon qui “fonctionnait”, conséquence de sa séance de “voltige” par le malade lorsqu’il était chaton. Atchoum a même fait une dépression à la mort de son “frérot”…
    Après, il y a eu Duvet, superbe chartreux, toujours récupérer à l’hôpital… Vie paisible, chat adorable.
    Puis j’ai donné naissance à mon 1er enfant et ma mère a voulu lui offrir un chat pour ses 3 ans. Elle est donc allée à la SPA, pour faire un repérage. On y est retourné tous les 3 (ma mère, mon fils et moi) et en arrivant dans 1 “cage” un chat noir est venu me sauter dessus, s’agrippant à mes jambes. Ma mère m’a dit “surtout pas celui-là, trop méchant !”. Je l’ai alors approché de mon petit garçon, et là, il s’est câliné contre lui. C’est donc avec ce chat noir, Noé, que nous sommes reparti ! Un vrai petit chien au final : on le sifflait, il accourait ! Il dormait toujours avec mon fils, à sa tête, lui léchant le crâne pendant son sommeil, ce qui occasionnait des “trous” de cheveux… Il est mort il y quelques années, mais mon fils a pleuré pendant des jours malgré ses 12/13 ans.
    Et puis j’ai eu un 2ème enfant (1 fille), qui voulait un chat. L’année dernière pour son anniversaire, je me suis mise à chercher 1 chat sur Le Bon Coin. J’y ai trouvé 1 beau siamois d’1 an, qui devait être destiné au “Café des Chats” à Paris, mais atteint du sida des chats, cela lui était impossible, et aucune famille n’en voulait. Alors je l’ai rencontré, et je l’ai ramené ! Depuis 1 an il partage notre quotidien et nous rend heureuse (même s’il adore dérouler les rouleaux de papier WC). Ce weekend end j’ai fais des crêpes, il avait la tête dans le pot de Nutella (je ne l’ai pas laissé faire, trop nocif). Je me démaquille a l’huile de coco, il me lèche les mains (avant que je ne les mettent sur mon visage). Bref, j’espère qu’il est heureux parmi nous, parce nous, on le considère comme un membre à part entière de notre petite famille. A tel point que loque l’on mange, il s’asseoit à côté de ma fille (je devrais lui mettre un couvert ? )
    Voilà ma grande histoire d’amour avec les chats…

    • laptitenoisette
      Répondre laptitenoisette 25 novembre 2015 at 1 h 44 min

      Merci pour ce joli partage ! Vous êtes une famille avec beaucoup de coeur et ça fait plaisir, en plus tu transmet cela à ta fille ce qui donne de l’espoir… Je pense que je serais pas la seule sensible à ton histoire. Je te remercie vraiment d’avoir pris le temps de me raconter toutes ces jolies rencontres avec les boules de poils de ta vie. J’espère à très vite ma noisette 🙂

  • Avatar
    Répondre mamannouvellevie 23 novembre 2015 at 3 h 14 min

    Je découvre ton blog et ton article est très intéressant. Je vais vite changer les croquettes que l’on donne à nos chats.
    Ici on a rencontré notre chatte lors d’une promenade en forêt. On était en train de prendre le goûter et un chat complètement amaigri nous tourné autour. On a donc essayé de l’approcher. On voyait que d’un côté elle avait envie de venir mais qu’elle avait peur aussi. Je suis resté assise avec ma fille et finalement elle est venue vers nous pour chercher des carresses. Du coup après elle nous a suivi jusqu’à la maison et elle y est restée.
    Une chatte vraiment adorable surtout avec les enfants. mon fils de 1 ans n’avait pas vraiment des carresses très douces, il be maîtrisé pas encore mais elle resté vers lui sans rien dire et se laissé “taper “. Je pense qu’elle comprenais que ce n’était pas méchant.
    Quelques jours après on a découvert qu’elle attendait des petits. La pauvre avait été abandonné en pleine nature parceque que ces maîtres ne l’avaient pas stériliser mais ne voulaient pas de chatons.
    In a eu 6 chatons mais on a pu en faire adopter que 3. Du coup en ce moment on a une belle ménagerie à la maison. Heureusement maintenant qu’ils sont un un peu opus grands on peut les laisser se défouler dans le jardin avec leur mère.
    Pour la litière, elle ne sert que pour les chatons, ma chatte demande a sortir quand elle a besoin (un vrai chien). J’ai celle dont tu parles et justement je voulais la changer à cause de la poussière que ça fait quand les chatons la grattent. Je vais regarder pour des copeaux de bois la prochaine fois.
    Encore merci pour ton article très intéressant et complet

  • Avatar
    Répondre manaellee 21 novembre 2015 at 20 h 19 min

    Super article !
    Moi qui était a la recherche de vraie bonne croquette pour mes minous…
    Longue vie à bulle et bébé chat, ils ont de super parents 😀

    • laptitenoisette
      Répondre laptitenoisette 22 novembre 2015 at 0 h 09 min

      Pour moi ce sont les meilleurs que j’ai eu testés celle qui causent le moins de diarrhées, reflus etc… surtout chez les chatons et elles sont bio donc c’est déjà ça… Merci pour ton gentils message on espère bien les garder TRES longtemps, longue vie aux tiens aussi et tes autres animaux 🙂

  • Avatar
    Répondre olijoscrat 21 novembre 2015 at 16 h 16 min

    Une histoire toute mignonne et touchante et merci tout beaucoup pour les conseils ! 😉

    Sinon mes rencontres avec mes moustachus, mon Scrat je l’ai tout simplement adopté dans le refuge dans lequel je travaillais et dans lequel je suis bénévoles aujourd’hui ^^ il m’as fait craquer avec sa petite bouille, sa façon de nous grimper sur le dos etc…
    Ensuite nous avons des loulous du jardin qui ont décider de continuer leur petite vie chez nous, alors nous avons amménager notre cave rien que pour eux, panier, nourriture, jouet, litière et chattière pour aller et venir, on ne peut malheureusement pas les faire entrés dans notre maison car Joey n’accepte pas trop mais on fait tout pour qu’ils soient installés au mieux. Nous leur avons même acheté deux petit cabanon pour installer dans le jardin.
    Et enfin il y à Phoebe, trouvée dans les égouts elle avait à peine 1 jours, les yeux fermé et sont petit cordon encore collé au bidon…. Chaque jour j’avais peur pour elle, j’espérer de tout mon cœur qu’elle s’accroche, on lui donner le biberon, on la pesé, on lui apprenais a être propre, et Phoebe a grandi, elle à ouvert ses petit yeux, elle devenais de plus en plus forte, bref elle s’en ai sortit a notre plus grande joie ! Aujourd’hui elle à 1 an et 7 mois ^^
    Je sais que je ne pourrais pas vivre sans chien et chat !

    • laptitenoisette
      Répondre laptitenoisette 22 novembre 2015 at 0 h 05 min

      Que des beaux sauvetage ! ta petite Phoebe me touche d’autant plus évidement vu son histoire… Je te trouve super engagée à ta manière mais ton militantiste est sincère il me touche beaucoup !

  • Avatar
    Répondre bisquine56 21 novembre 2015 at 13 h 15 min

    Comme promis, je viens te dire encore merci pour ce joli blog, pour ta simplicité et ta bonne humeur, on croit voir ton sourire lorsque tu écrit 🙂 et cet article m’a chatounement interpelé plus que les autres, moi qui ai toujours eu une grande passion pour eux 🙂 Petite ma Mami en avait un gros, énorme et superbe, un chartreux du nom d’Eminence, mais à la maison pas moyen d’en avoir un à nous parce que mon Papa est allergique aux poils de matou, c’est donc comme une évidence que dès que j’ai quitté le cocon familial, j’ai fouiné par les rues pour trouver un matou à qui je pourrais sauver la vie et nourrir de mon amour. Le premier fut appelé Minou, et il y en a eu quelques uns qui ont partagé un bout de ma vie jusqu’à ces cinq dernières années où d’autres ont pris la relève : il y a Mascotte (écaille de tortue) que j’ai trouvé abandonné sur mon lieu de travail et qui nous a fait 4 petits (2roux 1 chartreux et 1 noir) que nous avons appelé Chapoté, Canelle, Grizouil et Fidji. Mounette, une siamoise s’invite ici pour les calins et la gamelle mais on n’a jamais su à qui elle appartenait dans le village, elle est stérilisée et jamais de bagare et je pense qu’elle a dû appartenir à un ancien décédé pour qu’elle vienne comme ça toujours ici, et elle scoate la cabane de jardin de mes filles donc on lui a installé un cajot avec une grosse couverture. La maman et ses petits d’un an maintenant eux vivent dans le jardin, mon mari leur a confectionné des lits superposés dans le petit hangar à vélo accolé à notre longère, avec couvertures et oreillers. Et le ptit dernier, d’un an aussi que lui on a trouvé abandonné près des poubelles alors qu’il n’avait que quelques semaines, il a fallu l’élevé à la maison, Mascotte n’en voulait pas, alors il vit ici comme un patachon, il sort faire sa loi dans la journée mais rentre régulièrement au chaud et biensur dort avec nous 🙂 Tu vois on aime les chats, ils s’entendent bien avec Brownie notre petit chien et Fifi notre poule et faisant partie d’une association pour la sauvegarde de la faune sauvage tu imagines bien l’affection que l’on donne à nos ptites bêtes 🙂 Biz et bon week end

    • laptitenoisette
      Répondre laptitenoisette 21 novembre 2015 at 15 h 04 min

      Merci pour ton commentaire j’en ai eu la larme à l’oeil de savoir que tu ressentais ça en me lisant, tu as une belle et grande famille dis donc ils ont beaucoup de chance d’être tous tombé sur un couple comme vous c’est tellement rare de nos jours. Je donnerai cher pour voir les petits lits superposés ça doit vraiment être trognon ça ! A très vite j’espère ma noisette…

  • Avatar
    Répondre Léa 20 novembre 2015 at 22 h 39 min

    Moi j’ai deux boules de poil à la maison, je les ai rencontré un jour d’été, mon petit frère m’a dit “y’a des rats tout poilu là-bas”. Puis, chaque jour j’allais leur donner des croquettes que j’avais acheté en cachette et on les attrapait quand les parents n’étaient pas là pour qu’ils s’habituent à notre chez nous. Puis un jour, j’ai tout dit à ma maman, que y’avais 3 chatons abandonnés, qu’ils étaient si petits et fragiles… Alors peu de temps après, on a du adopter une stratégie pour les attraper tout les trois et les garder à la maison, le temps que quelqu’un viennent les adopter, on les a bichonné, puis le lendemain, quelqu’un est venu prendre l’un deux et je me suis mise à pleurer parce que ces chatons j’y tenais trop et que pour c’était inconcevable qu’on sépare frère et soeur. Mais voilà, le petit frère des trois, a été adopté et il est heureux dans sa petite maison. Et les deux autres, bah.. On les a adopté après moult et moult discussion avec nos parents, l’une est à mon frère, crapouille et l’autre à moi, gribouille ! Elles se portent très bien et ont maintenant 5 ans. Elles m’apportent tellement d’abord que je ne fais que de même !
    Alors merci Lucile pour ces conseils et des demain je m’en vais faire la chasse aux pupuces, pour leur bien et le mien !
    Encore merci ✨❤

    • laptitenoisette
      Répondre laptitenoisette 20 novembre 2015 at 22 h 54 min

      oh votre histoire à tous les 4 est tellement tellement mignonne ! Longue vie alors à Crapouille et Gribouille entourée de leurs humain très courageux et un peu cachotier ^^ <3

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!