Ethique ton Look #2

Coucou mes noisettes, je vous retrouve aujourd’hui avec un nouveau “éthique ton look” et on va parler recyclage de chutes de tissus, une bonne idée pour se diriger vers des collections plus responsables et les mauvais élèves qui font du green washing !

Pour cette tenue je porte :

J’ai toujours apprécié le “style” de la marque Balzac Paris, je trouve souvent leurs pièces super chouettes. Mais j’apprécie surtout la démarche de la marque avec son slogan TPR “toujours plus responsable, qui pour une fois chez les marques de mode n’est pas du Greenwashing ! Bref j’ai craqué pour cette pièce en polyester (mais qui fait vraiment soie) avec tous les petits colibris (siiii j’ai décidé, c’est des colibris ! siiii puisque je te le diiis !) Leur collection responsable est réalisée en utilisant les tissus restants dans une démarche zéro gâchis. On retrouve donc des imprimés qu’on avait déjà vu sur leur site dans d’autres collections pour finir les tissus. La réalisation de cette collection est entièrement portugaise, mais de manière générale, Balzac Paris réalise ses pièces en Europe (ce qui est un bon point d’un point de vue droit du travail textile, mais ça je pense que je vous le détaillerai plus en détail dans un prochain article).

Bref, je voulais vous partager cette jolie façon de faire de son mieux et de se diriger vers une mode plus green et éthique.

Ah oui et vous faites pas avoir par d’autres marques comme Sézane, Maje, Sandro, Des petits hauts… qui en se développant font maintenant de la sous traitance bien comme il faut dans des pays où les droits sont précaires, c’est ANORMAL de voir ça auprès de marques qui prônent une image de “made in France” et qui vendent leurs vêtements au même prix que des marques avec des valeurs éthiques : de leur côté on attend vivement du changement, c’est très dommage ! Alors nous les noisettes, on regarde l’éthique plutôt que l’étiquette !

(Pour plus d’infos n’hésitez pas à lire cet article là)

6tobe-banniere-monlivrecrueltyfree

Vivre vite, acheter vite, jeter vite !

Nous avons tous dans nos armoires ce vêtement que nous avons porté une seule fois voire même jamais (mais qu’on garde on sait jamais). Nous vivons à une époque où les nouvelles technologies évoluent de manière exponentielle, où tout est à portée de « clic », et où les modes changent plus vite que les saisons. Pas de raison que l’industrie textile passe à la trappe finalement. Notre mode de consommation a changé, de la rareté qui valait son prix à la nouveauté perpétuelle, c’est ce qui porte aujourd’hui le nom de fast-fashion !

Toujours plus de collections ! C’est pas si grave ? Si ?!

Certaines marques l’ont bien compris et fournissent aujourd’hui plus de 10 collections par an, plus de DIX c’est presque une par mois ! Tout est mis en œuvre pour nous inciter à acheter dès la mise en rayon : les prix sont relativement bas et les vitrines mises à jour régulièrement. En effet, ces grandes enseignes adeptes de la fast-fashion ne renouvellent pas leurs produits mais en proposent de nouveaux toutes les semaines. En clair,  tout est fait pour vous murmurer à l’oreille que si vous n’achetez pas maintenant ce joli petit haut : vous ne l’aurez jamais !

Alors il faut soutenir les engagements louables en mode éthique, en privilégiant le seconde main, les marques de slow fashion et les jolies initiatives !

Alors votre avis sur ce petit look ? Validé ou non ? 🙂

Cet article t’a plu ? Epingle-le sur Pinterest !

Laisser un mot doux

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflakeWordpress snowstorm powered by nksnow