Mariage : Comment j’ai trouvé ma robe de mariée vintage et éco-responsable ?

robe-mariee-ethique-vegan-eco-responsable

Coucou mes noisettes, je vous retrouve aujourd’hui, à deux mois jour pour jour de notre union, avec un nouvel article sur notre “mariage éco-responsable et vegan“, je crois que c’est une des questions qui m’a été le plus posée pendant l’organisation du mariage : “Elle est comment ta robe ?”. J’ai découvert combien la robe de mariée était une vrai mystification pour certaines personnes. Alors plus de suspens, je vous dévoile la fameuse tenue que je portais et je vous raconte surtout comment et pourquoi j’ai fait ce choix.

Et si on changeait les codes ! Pas de robe mais une jupe ou une combinaison de mariée !

Je commencerai cet article par vous dire “ne vous forcez à rien !” “ne vous empêchez de rien !”. Il y a un tel engouement autour de la robe de mariée qu’on peut parfois en oublier ses propres envies initiales et c’est dommage. Il y a une réelle attente traditionnelle autour de la robe, à tel point que des émissions se sont développées autour de ça ! Pour l’anecdote caucasse à ce sujet j’ai été contactée 5 fois par la production de M6 pour participer à leur émission, je vous rassure tout de suite j’ai refusé ^^
Mais cela m’a amené à me questionner sur le bien-fondé de cette pression sur la “robe de mariée”. Je vous en avais déjà un peu parlé dans cet article où je vous partageais des marques de mariage éthiques et éco-responsables.

Je vous assure que par esprit de contestation à la question “Elle est comment ta robe ?”, le bélier que je suis a vraiment hésité à se marier en combinaison pantalon (malheureusement ma petite taille n’a pas facilité les recherches) !

Comme je vous en avais parlé, je souhaitais absolument choisir une robe que je pourrais reporter par la suite, dans une démarche minimaliste, je ne me voyais pas dépenser beaucoup d’argent dans une robe d’un jour. Ainsi, j’avais initialement opté pour une jupe plissée des mariées de Prune en pré-commande, comme certaines l’avaient deviné,  elles sont réalisées en demi-mesure, indispensable pour la longueur quand on fait 1m56. Malheureusement, malgré 3 essayages en boutique, lors de la réception de la jupe plissée, j’ai été un peu déçue de la qualité, elle était bien plus transparente que le modèle des essayages. Il est précisé sur leur site que leurs jupes sont en polyester pour permettre de garder les plis, j’entends cet argument mais je reste déçue par la qualité du tissu.
Les retours étant impossibles (du fait de la demi-mesure), je me suis résignée à la garder et la porter avec un fond de robe. Pour 200€, je ne vous conseille pas cette marque dont j’estime que la promesse n’est pas respectée. De même, mes demoiselles d’honneur ont eu quelques soucis avec les boutons de leurs jupes qu’elles avaient acheté dans la gamme “témoin”. Habituellement les retours sur cette marque sont assez élogieux, mais je me dois en toute transparence de vous transmettre ma propre expérience.

Illustration_illustratrice-freelance

La robe de mariée vintage de mes rêves

Pour tout vous dire, je ne me voyais pas dépenser énormément dans une robe de mariée, bien que je reconnaisse le travail et la beauté de certaines créations, aussi car aucune n’aurait pu adopter ce petit charme d’antan que j’affectionne tant. Ce n’est un secret pour personne, j’ai une passion pour le vintage, j’adore les vieilleries et en ce qui concerne la mode je ne me vêts (quasiment) exclusivement qu’en seconde main (la petite part d’achats neufs restant allant en soutien aux petites marques de mode éthiques).  Il était donc naturel pour moi de chercher une robe de mariée vintage, malheureusement je n’ai rien trouvé pendant les 2 ans de la préparation de notre mariage. Voyant le temps défiler, je me suis résignée à acheter une jupe neuve que je pourrais reporter. Je comptais donc me marier avec la jupe des mariées de Prune blanche dont je vous ai parlé, mais c’était sans compter sur le hasard qui fait si bien les choses…

1 mois avant le mariage

On peut donc dire que clairement à 1 mois du mariage je n’étais pas archi emballée par ma tenue, mais loin d’être non plus complètement dégoutée car à vrai dire je n’y accordais pas autant d’importance que d’autres. Je savais que peu importe finalement comment j’arriverai le jour-j, cela resterait une magnifique journée, entourée de toutes les personnes qui comptaient le plus à nos yeux et c’était le plus important.

Puis un soir, sur Vinted, je suis tombée sur cette robe, LA ROBE DE MARIÉE DE MES RÊVES, en seconde main, je crois que si j’avais pu la dessiner moi même et la coudre elle n’aurait pas été beaucoup plus différente. Une robe de mariée simple, fluide, avec de légères manches (hiver oblige), une dentelle, un blanc écru et dans un état impeccable car elle a été conservée sous housse pendant toutes ces années. En effet, la vendeuse m’a expliqué que cette robe de mariée appartenait à sa grand-mère qui s’était mariée avec dans les années 1960 et qu’elle souhaitait désormais la vendre, ne pouvant plus la porter et ne voulant pas la stocker. Grisée par mon aubaine je l’ai acheté de suite sans même me préoccuper des tailles en espérant de tout coeur pouvoir me glisser dedans pour le grand jour ! Et tenez vous bien, cette robe de mariée m’a coûté 40€ (même si j’aurais pu car c’est une pratique courante sur Vinted, je ne l’ai pas négociée).

Après une attente qui m’a parue interminable (en réalité 4 jours à prier toutes les divinités, guides et anges à ma connaissance) elle est arrivée, ni une, ni deux, me voilà rendue chez H&M ( “Attends hein quoi H&M ?” – T’excite pas Georgette j’y viens !) pour faire mon essayage dans leur cabine et pouvoir envoyer des photos portée à mes demoiselles d’honneur. Le coeur batant la chamade, j’essaye la robe, bénédiction du dieu Guacamole ou pas, je me glisse dedans avec une facilité déconcertante, mes hanches, mes fesses, ma poitrine tout rentre : HOURA cette grand mère était fichue comme moi !!! Lorsque je me suis vue dans le miroir j’ai su que je ne m’étais pas trompée… C’était définitivement celle là…

essayage-robe-mariee
robe-mariee-vintage-vegan-eco-responsable-ethique
mariage-ethique-vegan-eco-responsable
robe-mariee-vintage-ethique

Faire retoucher ma robe de mariée vintage

Bon évidemment, elle était bien trop longue pour moi, mais ça c’était prévisible… Je me suis donc mise en quête d’une couturière pour retoucher ma robe. Et là je n’étais pas au bout de mes peines…

  1. Le délai : Le temps de recevoir la robe et que la retouche soit effectuée j’avais un délai très serré de 3 semaines max.
  2. Les retoucheries : Aucune retoucherie standard n’acceptait de reprendre ma robe de mariée vintage, car il s’agit d’une “robe de mariée”, le challenge était trop important, le tissu trop spécifique, on m’a donc conseillé de m’adresser à une couturière.
  3. Les couturières : Il faut savoir que les couturières de nos jours, ça court pas les rues… Aucune couturière Lyonnaise n’a accepté le projet car elle ne travaillait pas sur des tissus de mariées, ma robe étant pourtant une simple mousseline de coton, pas de la soie… Et je ne demandais qu’une retouche simple droite… Challenge not accepted au vu de l’enjeu ! On m’a toutefois conseillé de me diriger vers les boutiques et créatrices de robe de mariée pour reprendre ma robe.
  4. Autant vous dire que côté grandes boutiques de robe de mariées conventionnelles, c’est même pas la peine d’espérer, si ils ne vous ont pas vendu la robe ils ne vous feront pas la retouche. J’ai donc décidé de contacter des petites créatrices de robe de mariée lyonnaises ne sachant pas trop à quel budget m’attendre, ni si le délai serait envisageable….

J’ai trouvé une pépite la couturière Hanael Couture qui en plus d’être adorable et à l’écoute est très précautionneuse. Elle a réalisé les retouches sur mesure de ma robe en à peine 4 jours et le résultat était impeccable, totalement invisible. N’hésitez pas si vous avez besoin de quelqu’un de confiance pour un projet couture à la contacter. La retouche m’a coûté 30€.

mariage-vegan-eco-responsable-boheme-vintage
mariage-vegan-minimaliste-vintage-
mariage-eco-responsable-vegan-vintage-boheme

Ma robe de mariée vintage m’a coûté 70€

Je pense que j’aurais difficilement pu mieux réussir mon coup ! Vous n’imaginez pas combien nos invités ont été surpris à chaque fois que j’ai donné son prix. Tout ça pour vous dire que NON vous n’êtes pas obligées de dépenser énormément pour avoir un beau mariage, pour vous sentir belle, l’adage dit “l’argent ne fait pas le bonheur” donnez lui donc raison. Oui il est possible de se maquiller seule le jour de son mariage, d’avoir une robe de mariée à 70€ et je crois bien que cela fait partie intégrante d’une démarche de mariage éco-responsable.

En effet, bien souvent aujourd’hui on ne paye pas la mode à sa juste valeur : les tissus sont de mauvaise qualité, les ouvriers à l’autre bout du monde sont sous payés, on paye bien souvent plus en pourcentage sur le vêtement pour la publicité et la communication de la marque que pour le produit en tant que tel. Acheter en seconde main est le meilleur moyen de payer un prix plus juste : un polyester H&M, Zara ou Mango ne vaut plus rien sur Vinted, il part à 5€ alors même qu’il serait vendu 30€ soit 6 fois plus cher en magasin. Le domaine du mariage ne fait pas exception à la règle, ainsi, les robes de mariées “conventionnelles” sont réalisées à la chaîne, le coût exorbitant à la vente (les prix des robes commençant à partir de 700€ pour une robe courte et allant jusqu’à +5000€) s’explique davantage par les dépenses en communication (prix des salons du mariage, défilés aux printemps mariage, mentions sur les sites de mariage dédiés comme mariage.net, Zankyou, parutions et pub dans les magazines de presse mariage). En aucun cas les tissus de ces robes ne vaut le prix dépensé, il faut en avoir conscience.

Très sincèrement, quitte à dépenser beaucoup pour une tenue que vous ne porterez qu’une journée, dirigez vous plutôt vers des maisons de robe de mariée françaises qui vous proposeront une robe de qualité en demi-mesure.

Quelques sites de robe de mariée Vintage et mes accessoires

mariage-eco-responsable

La tenue du marié

J’en profite aussi pour vous partager quelques exemples de tenues de mariés. Il n’a pas été facile pour nous de trouver un costume vegan (sans laine) fait par une marque éthique pour Ben. Il a donc opté pour un costume seconde main lui aussi, qu’il a aussi trouvé sur vinted. Il l’a fait retoucher chez un retoucheur classique pour les ourlets de manche et de pantalon (cela coûte 15€).

  • Sa boutonnière était composée des mêmes fleurs que mon bouquet : chardon, wax blanche et eucalyptus
  • Son noeud papillon (ainsi que ceux de ses témoins) vient d’une boutique lyonnaise mais vous pouvez en retrouver des similaires en crochet sur Etsy auprès de cette créatrice parisienne.
  • Sa chemise blanche est de la marque Hast (fabrication européenne Pays-Baltes et Portugal avec un tissus italien). Vous pourrez trouver des chemises blanches aussi chez Loom (marque française) ou chez Knowledge cotton Apparel (marque bio).
  • Ses chaussure sont des Nemanti Milano, une marque italienne de chaussure vegan plutôt “luxe”.
mariage-vegan-eco-responsable

Cet article t’a plu ? Épingle-le sur Pinterest !

Mariage-ethique-eco-responsable

Lieux de réception : La Factory

Photographie : Florine Jeannot photographie

7 petits mots pour “Mariage : Comment j’ai trouvé ma robe de mariée vintage et éco-responsable ?

  • Avatar
    Répondre Louise Hémon 1 juillet 2020 at 14 h 55 min

    merci pour ton article qui me motive à continuer mon projet de création d’entreprise en couture notamment d’acheter des robes de mariée d’occasion et de les retravaillées pour leur données une seconde vie 🙂

    • Avatar
      Répondre laptitenoisette 1 juillet 2020 at 18 h 29 min

      Bonjour Louise, quel beau projet !! Je suis sure que tu y rencontreras ton public ! A très vite j’espère

  • Avatar
    Répondre Cathie 2 juin 2020 at 7 h 34 min

    Salut. Ta robe est vraiment belle. Je suis impressionnée que tu aies trouvé une tenue de mariage si magnifique sur Vinted. En plus, elle n’a coûté que 70 euros. Ça me donne envie de télécharger l’application pour voir ce que je peux dénicher à petit prix.

  • Avatar
    Répondre ribier 26 avril 2020 at 14 h 03 min

    Merci pour tous ces conseils !

  • Avatar
    Répondre Mandine 23 avril 2020 at 1 h 06 min

    Ah merci pour ce partage. Mariée le 12octobre 2019, à un mois du mariage nous n’avions rien ni lieu ni robe… et la coup de chance, air BNB en location château à moins cher car des gens se sont désistés. Bref coup de coeur. Robe chopée sur vinted (retouche moi même) chaussures aussi bijoux brocante maquillage et coiffure entre copines le matin. On a trouvé 2 tonnelles en prêt une enceinte des Jeux de lumières ( 2 ampoules qui tournent a la foire fouille 9 euros l’ampoule), la bouffe chacun a ramené un plat.
    J’avais fait le dessert. Juste on a acheté les boissons et préparé des cocktails… Mais niveau extérieur, j’ai pris mes 3 guirlandes extérieurs des plantes d extérieurs, prêt d’objets anciens…..C’était top. Quand on a dit aux gens ils étaient étonnés. Et sans stress. Je ne regrette pas. Merci encore

  • Avatar
    Répondre VwandineO 22 avril 2020 at 21 h 35 min

    J’aimerai revenir en arrière et refaire les choses différemment. Il y a 7 ans, je n’étais pas la même. Ma robe a coûté plus de 500€, et je l’ai mise 2 fois depuis pour rigoler. Merci pour ton retour. Tu es magnifique dans cette robe. Félicitations à vous 2.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.