10 conseils et astuces pour choisir son henné

Je vous réécris un article sur le henné en regroupant les différentes informations que j’ai postées sur Instagram régulièrement pour oser se lancer sans se tromper ! À la fin de cet article je vous garantie que vous serez une pro du henné !

Vous le savez mes noisettes, le henné et moi c’est une grande histoire d’amour ! Je vais donc partager avec vous mes astuces et avertissements pour que vous puissiez vous lancer sans avoir peur des idées reçues.

1 – Choisir un henné de qualité !

La mauvaise presse du henné, on la doit à ces hennés pourris que l’on trouve en grande surface souvent.

Pourquoi ?

Vous avez du l’entendre : “le henné fait les cheveux verts” “le henné rend chauve” “le henné rend orange carotte”  et bien c’est FAUX si vous achetez un henné avec une composition 100% naturelle, vous êtes tranquille, mais si vous ne m’écoutez pas et que vous achetez un henné de m**** en grande surface remplie de produits chimiques et notamment de sels métalliques alors ce sera un fiasco !

Comment on repère les sels métalliques ?

Les sels métalliques sont notés sodium picramate dans la liste d’ingrédients.

Les hennés à bannir sont ceux là (par précaution, vérifiez toujours la liste d’ingrédients) :

Enregistrer

mauvais_henné

2 – Comment choisir son henné ?

Voici donc quelques exemples de marques vers lesquelles vous pouvez vous diriger en toute confiance car ils ne contiendront pas de sels métalliques et autres cochonneries

Il existe différentes couleurs de henné, du henné neutre au rouge en passant par du blond, tout est possible avec de la patience, on obtient une couleur durable et qui n’abime pas les cheveux.

3 – Les différentes couleurs de henné

Le henné neutre

Un henné non colorant qui agit en tant que soin du cheveu, il peut être utilisé sur toutes les teintes de cheveux, notamment blond, additionné à des poudres végétales éclaircissantes.

Le henné d’Egypte

Un henné qui donne des tons cuivrés naturels, pas un roux prononcé, mais vraiment un cuivré surtout sur les bases châtain à brun. Il convient aux cheveux blonds moyens, c’est vraiment le henné le plus accessible et qui rendra le plus naturel sur tout le monde car il ne dénature pas la teinte naturelle.

Voilà un avant/après henné d’Egypte :

Avant

Après

Voilà mes cheveux après 5 ans de henné...

10 conseils pour une coloration végétale au henné sur mesure et réussie

Le henné du Rajasthan

Un henné qui tire sur le roux-rouge. Attention, ce henné à force d’application fonce les cheveux, ce n’est donc pas forcément l’idéal sur une base claire.

Le henné Tazarine

Le henné roux par excellence. Il est magnifique sur une base claire si l’on souhaite un roux intense (sinon le mieux reste le henné d’Egypte).

Le henné Yemen

Le henné rouge. Toutefois, comme le henné du Rajasthan, il fonce avec les applications la couleur de base. Pour éviter cela, je vous conseille vivement de faire dégorger vos précédents hennés, ne pas faire des poses trop longues et privilégier les poses en repousse de racine uniquement.

Poudre colorante végétaleCheveux blondsCheveux châtain clairs à châtainCheveux châtain foncés à brunsCheveux rouxCheveux blancs
Brou de noix
Henné brun grenat
Cannelle de Ceylan
Henné châtain clair
Henné châtain miellé
Henné d’Egypte
Henné noir
Henné du Rajasthan
Rhapontic
Henné rouge

4- Les poudres végétales

Et oui l’avantage avec le naturel, c’est que l’on peut faire du sur-mesure ! On peut donc ajouter à son henné différentes poudres naturelles pour ajouter un reflet ou intensifier une couleur… Voilà donc pour les plus courantes, je vous ferrais un article prochainement pour vous parler des poudres plus spécifiques, pour les teintes rouges notamment.

Le rhapontic ou poudre de rhubarbe

C’est les racines de rhubarbe réduites en poudre qui depuis longtemps ont des vertus éclaircissantes. Elles permettent ainsi d’obtenir des reflets blonds donnant l’illusion d’avoir passé des vacances au soleil. C’est donc la poudre idéale pour les cheveux blonds à châtains clairs. On peut évidemment ajouter cette plante à différents hennés ou plantes colorantes, afin d’avoir des teintes et des reflets personnalisés.

Le rhapontic peut s’utiliser seul, il ne fait pas de reflets cuivrés mais son pouvoir colorant est limité.

La cannelle

La poudre de cannelle est utilisée par les femmes orientales pour texturer leur masque capillaire et lui apporter un parfum très agréable. Elle est connue pour éclaircir les cheveux grâce à une enzyme spécifique : une péroxydase naturelle tout comme le miel. Je l’utilise pour ma part pour ne pas foncer de trop ma chevelure avec les couches différentes de henné.

Attention : la cannelle est irritante, faites un test allergique 24h avant dans le plis du coude.

L’indigo

L’Indigo est extrait des feuilles de l’indigotier (noté sur les paquets : Indigofera tinctoria). Il est très réputé pour la coloration végétale des cheveux car il fonce les cheveux en leur donnant des reflets bleutés lorsqu’il est utilisé seul. En association avec le henné du Rajasthan il est possible d’obtenir d’autres teintes allant du auburn à l’acajou (tout cela restant évidemment très foncé).

L’indigo couvre parfaitement les cheveux blanc en deux étapes.

Attention : L’indigo ne doit JAMAIS être utilisé sur des cheveux décolorés chimiquement, autrement dit anciennes mèches, tie and die, éclaircissement chimique et cheveux blond ou clairs naturellement, c’est à bannir sous peine d’avoir les cheveux verts. Pour les bases foncés, cela donne un très joli résultat. Mais après un indigo, il ne faudra plus jamais vouloir éclaircir chimiquement, cela est IMPOSSIBLE ou vous aurez les cheveux verts. Vous l’aurez compris mes noisettes tous les hennés foncés qui vous sont vendus peuvent contenir de l’indigo, il vous faudra donc vérifier cela, si vous êtes dans les cas ci-dessus. 

Je vous déconseille fortement l’indigo si vous n’êtes pas certaines d’en faire toute votre vie, privilégiez dans ce cas plutôt le katam et brou de noix qui sont de très bonnes poudres aussi.

Le Katam

Le katam est extrait des feuilles d’un buis du Yémen, Buxus dioïca. Il est beaucoup utilisé au Moyen-Orient pour couvrir les cheveux blancs et gris.
La poudre de Katam s’utilise TOUJOURS en association avec d’autres poudres colorantes ou hennés pour : mieux fixer la couleur à la fibre capillaire et limiter ainsi le dégorgement ou pour intensifier la coloration.

J’ai remarqué que le Katam était plus une coloration temporaire contrairement au brou de noix.

Le brou de noix

C’est l’enveloppe de la coque de la noix, le brou de noix est principalement utilisé en association avec d’autres plantes colorantes dans des masques capillaires pour apporter de beaux reflets châtains et chauds à la chevelure. Il peut s’utiliser seul sans problème. Côté soin, le brou de noix donne de l’élasticité et de la brillance aux cheveux et c’est vraiment testé et approuvé par moi-même, car comme vous le savez, j’ajoute du brou de noix à mon henné d’Egypte. On peut facilement décliner cette poudre dans les masques, shampoing et eau de rinçage, cela se dissout super bien, une vraie poudre magique et sans surprise !

Elle enrichit la couleur en la rendant plus prononcée, elle ne fonce pas (enfin moi je ne trouve pas du tout que ce soit le cas) elle donne des reflets chauds et chocolat à brun.

La garance

Elle est le colorant rouge par excellence. Appliquée en masque sur le cheveu, la racine de garance permet de colorer naturellement les cheveux avec de formidables teintes rouges/acajou. L’intensité de la couleur finale dépend de la couleur de départ, ainsi on peut obtenir de simples reflets roux/acajou (sur cheveux châtains) ou une teinte rouge vive sur cheveux blonds. Avec le henné neutre et de l’eau, la pâte obtenue sera appliquée sur l’ensemble de la chevelure, cela permet d’obtenir de superbes reflets colorés, sans agresser le cheveux. La poudre de garance sous forme de macérât permet également de colorer vos crèmes et gels douches.

Les épices à ajouter au henné pour intensifier

  • Le paprika : intensifie les reflets roux
  • Le curcuma : intensifie le blond
  • Le gingembre : intensifie le blond
  • Le cacao : intensifie le brun

5- Réaliser sa coloration végétale sur-mesure

Au vue de toutes les informations au dessus, il est maintenant temps mes noisettes de choisir votre henné et vos poudres colorantes pour avoir une coloration sur-mesure. Lorsque vous réalisez votre mélange, utilisez toujours 50% de henné minimum. Par exemple :

  • 50% de henné d’Egypte + 50% de brou de noix
  • 50% de henné neutre + 50% de rhapontic
  • 60% de henné Tazarine + 40% garance

Dans tous les cas, le mieux est de toujours tester sur des cheveux que vous aurez récupérés sur votre brosse, comme ça vous aurez une idée précise du résultat (et ça rassure qu’on se le dise).

6- Le mélange du henné

Le henné ne se dissout que dans l’eau chaude, donc faire bouillir de l’eau puis ajouter au henné pour obtenir une consistance de pâte à gâteau (assez épaisse). Vous pouvez ajouter un yaourt pour hydrater. La consistance est importante, il ne faut pas qu’elle soit trop liquide, c’est désagréable les coulures.

Attention : n’utilisez pas d’ustensiles en métal !

7- La pose de henné

Le henné en fout partout et pue les épinard qu’on se le dise, mais les cheveux sont somptueux après, alors le choix est vite fais à côté de la paille des cheveux colorés chimiquement.

Pour poser le henné uniformément, la procédure n’est pas la même que pour les colorations chimique. Il vous faudra donc prendre du henné avec vos gants et étirer la matière de la racine vers les pointes (n’hésitez pas à mettre beaucoup de henné) puis entortillez la mèche sur elle-même, faites de même avec une deuxième mèche puis entortillez les ensembles et ainsi de suite jusqu’à avoir une grosse mèche entortillée. Avec cette dernière, formez un chignon, normalement celui-ci colle tout seul sur le dessus du crâne avec le henné.

Entourez votre tête de cellophane pour que ça ne sèche pas (le henné n’agit plus lorsqu’il sèche). Et laissez poser au minimum 3h et au maximum 5h (je vous déconseille de laisser poser davantage car si la couleur ne vous plait pas elle est difficile à dégorger).

8- Le rinçage

Vos cheveux puent les épinards je sais, mais ne les lavez pas au shampoing (d’ailleurs j’espère que votre shampoing ne contient pas de silicone car le henné se fixe mal sur le siliconecaca, si tes produits sont toujours pas naturels je te conseille de faire un tour dans l’onglet beauté tu trouveras des articles pour t’aider à faire le tris dans tes produits et acheter les plus sains et bénéfiques pour ta crinière). Alors je disais… pas de shampoing avant 3 jours et oui c’est vraiment indispensable pour ne pas faire dégorger votre couleur végétale ! Alors on rince à l’eau pour enlever le henné mais on lave pas !

9- Le final

Votre couleur réelle n’apparaitra qu’après 3 jours, le temps que les pigments s’oxydent à l’air. On est donc patiente. Si le résultat ne vous plait pas, il n’y a pas de stress à avoir, on fait dégorger avec un lavage et un masque de lait de coco… Dans tous les cas avec le naturel, vous pouvez toutes obtenir ce que vous souhaitez avec un peu de patience et vos cheveux vous remercieront car ils seront protégés, donc sur le long terme c’est beaucoup plus rentable…

10 – L’entretien

Vous pouvez réaliser vos hennés aussi souvent que vous le souhaitez étant donné qu’il s’agit d’un soin. Toutefois, attention au henné qui fonce beaucoup, vous risqueriez d’avoir des soucis lors des repousses de racines si votre base naturelle est claire. Vous pouvez facilement entretenir votre henné en réalisant les longueurs un mois sur deux et les racines tous les mois. Vous pouvez aussi réaliser un shampoing colorant en ajoutant un peu de votre coloration végétale à une base de shampoing neutre.

Je vous conseille aussi de faire des bains d’huile végétale sur vos cheveux car le henné peut être asséchant sur les longueurs même s’il évite toute les fourches, pour avoir des cheveux de bébé le mieux reste de combiner henné et bain d’huile.

On résume !

  • On choisit TOUJOURS un henné sans sodium picramate
  • On achète son henné sur un site de confiance
  • On teste notre couleur avant sur les cheveux d’une brosse
  • On ne fait JAMAIS d’indigo si on a une coloration chimique d’oxydation (éclaircissement)
  • On ne fait JAMAIS de katam tout seul sans l’ajouter à un henné
  • On utilise pas de shampoing avec silicone pour que le henné tienne bien
  • On utilise pas d’ustensile en métal
  • On ne lave pas les cheveux après la pose, on rince seulement à l’eau claire
Voilà mes noisettes j’espère que cet article vous aura plu et vous ferra entrer dans le cercle (très select) des noisettes hennettes !

Et si tu ne veux pas te tromper et avoir plus de conseils sur le henné,

retrouve tout dans mon livre pour faire ton bilan capillaire !

6tobe-Green-CrueltyFree-2

Les ptits mots doux (240)

  • Avatar

    Bonjour !

    ET d’abord Merci pour cette page si bien expliquée! Je n’ai pas trouvé mieux et c’est très rassurant pour se lancer!
    J’ai envie de tester le Henné pour passer à quelques chose de plus naturel après des années de balayages. Je suis châtain clair/blond foncé et je souhaiterai arriver à un style blond vénitien (blond et reflets légèrement cuivrés). Je vais d’abord faire un test avec du henné neutre pour voir comment réagissent mes cheveux très fins (et fragiles) . Mais après si certains ont des conseils pour réaliser mon mélange je suis preneuse! Peut-on mélanger du henné neutre avec du henné d’Égypte ou du châtain miellé pour avoir un résultat assez léger au départ?

  • Avatar

    Bonjour la ptite noisette ;)! Merci pour toutes tes belles informations partagées!
    Je veux commencer le henné sur mes cheveux bruns foncés(un peu de blancs et moitié de tignasse un peu plus pâle à cause d’une ancienne teinture vielle de deux hiver,mais brun foncé quand même). J’aimerais bien qu’ils pâlissent un peu avec des reflets dorés…mon verdicte si j’ai bien compris tes écris, je me ferais un mélange d’henné d’Égypte+rhapontic+cannelle+curcuma+gingembre+jus de citron(peut-être camomille en poudre,miel aussi) Qu’en penses-tu? svp,merci hihi

  • Avatar

    Bonjour,
    Le henné est t’il permanent ?

  • Avatar

    Bonjour, je souhaite me faire une coloration pour avoir des cheveux rouges . Ma couleur actuelle est châtain plus ou moins clair. Sur les pointes presque blond suite à une décoloration .. je pense couper mes cheveux avant la coloration donc ça ne devrait pas pauser de problème.
    J hésite sur le henné et poudre végétal à mélanger car je ne veux absolument pas que mes cheveux fonce trop.. j’ai déjà du henné rouge de la marque khadi chez moi que j’aimerai utiliser si possible pour éviter d’en avoir un autre mais je peux prendre un autre si vraiment c’est mieux. Qu’en pensez vous ?
    Merci

  • Avatar

    Bonjour petite noisette
    Je suis châtain avc ancienne mèche et colo chimique depuis plus de 7mois.
    J’ai fait henné neutre avec poudre pour des reflets doré.
    À présent je voudrai uniformisé tous en gardant des jolie reflets.
    Je ne veut pas d indigo mais je pense faire henné d’Égypte avec brou de noix qu’est ce que tu en pense merci sachant que j’ai quelque cheveux blanc auteur du frond

  • Avatar

    Bonjour je voulais savoir si je pouvais faire un henné châtain sachant que j’ai les cheveux noirs.
    Merci d’avance

  • Avatar

    Bonjour Chère Noisette,
    Merci beaucoup pour ton article.
    J’aimerais faire un henné blond reflet cuivré et je suis blond cendré naturellement.
    J’ai fais récemment un henné blond que j’ai laissé poser 3 heures mais sans succès côté couleur..
    J’envisage un autre henné que je viens d’acheter en blond doré et à rajouter quelques épices pour donner un peu de Pep’s et de l’huile de coco.
    Que me conseilles tu ?
    Proportion de la poudre et les ingrédients à rajouter ?
    Merci à toi.

  • Avatar

    Bonjour,
    Merci pour cet article complet. J’ai fais mon 1er henné (avant de lire votre article) la texture etait bien j’ai tous bien suivi les conseils que l’on ma donné (similaire aux vôtres) mais au moment du rinçage, la cata. J’ai fini par mettre du shampoing par ce que ma mixture restait bien accroché a mes cheveux, c’etait grumeleux dans mes cheveux et un peu vert . pourtant mon henné est 100 % bio (c’est du henne de shiraz). Auriez vous un conseil ? Merci.

  • Avatar

    Bonjour
    je viens de faire mon 1er hénné (auburn de chez aroma zone tout prêt). mes cheveux sont beaucoup plus beau qu’avant. ma base était chatain voire chatain foncé avec des cheveux blancs. le resultat me donne une coloration plutôt brune mais aucun reflets. que puis-je faire pour rattraper ça car j’aimerais avoir de beaux reflets auburn ou roux ?
    merci beaucoup

  • Avatar

    Bonjour,
    Les hennés de la marque AROMA ZONE sont t-ils de bon hennés ?

    Ps: merci pour tout vos conseils, qui mon beaucoup aider !!

  • Avatar

    bonjour, je cherche partout réponse et je suis décourager 🙁 je ne savais pas pour les sels métallique, j’ai fais quelques henné auburn il y a au moins 8 ou 9 mois (j’en avais fais max une dizaine. J’avais plus tard mis du indigo (2 ou 3 fois) il y a plus de 6 mois. Et il y a 1 mois la coiffeuse avait essayer de me décolorer et j’avais 2 ou 3 spot vert, le reste couleur carotte et la racine blond. Elle m’a donc refait une colo chimique foncé au lieu de pâlir comme je voulais. J’ai couper mes cheveux aux épaule pour essayer que ça pousse et que ça disparaisse. Je n’arrête pas de chercher sur les sites s’il y a une solution pour faire partir ses foutus sel métalliques et il semble que personne n’est la solution. (pourrais-je faire un color B4 ou un masque à votre avis) ? je suis décourager :'(.

  • Avatar

    Bonjour,

    j’ai commencé pour la première fois de l’henné rouge marque khadi je me suis aperçue qu’aux deuxièmes lavages les cheveux gris ressortent! quel henné puis je faire pour être rousse en faisant juste les racines qui couvrent bien les cheveux blancs ?
    juste de l’henné neutre ça suffirait ?
    Merci beaucoup.
    Valérie

  • Avatar

    bonjour
    Je suis brune et voudrais couvrir naturellement mes cheveux gris surtout localisés aux oreilles tempes et front. Combien de temps faites vous poser votre henné noisette de Khaadi ?
    merci pour la réponse

  • Avatar

    Bonjour à toi !

    Je fais du henné roux depuis bien 2 ans et demi (je perds un peu le fil du temps..!) A raison d’une fois par mois et j’ai a la base les cheveux blonds foncés donc plutôt clairs..

    Le truc c’est que au départ j’avais un beau roux cuivré mais qu’aujourd’hui je tire plutôt vers le roux acajou et ça m’embête car j’ai peur du jour où j’aurai envie de redevenir blonde… Comment faire pour vraiment arriver a faire dégorger la couleur ?
    J’ai au départ utilisé du Henné Tazarine puis j’avais essayé de Rajasthan, c’est la apparemment que j’ai un peu fait une erreur je ne pensais pas que ça foncerai autant les cheveux
    Et je ne sais pas s’il serait une bonne idée de décolorer chimiquement :/ même si je sais a 100% qu’il n’y a pas de produits chimiques dans mes hennes car je les achetais sur henné et soin d’ailleurs

    Je n’ai jamais fait le henné seulement sur les racines, est ce que ça marche vraiment bien ? Je devrais peut-être faire ça au moins je ne continue pas de faire foncer mes longueurs ..

    En tout cas merci beaucoup pour ton blog il est génial !! Je ne tombe dessus que maintenant c’est dommage ahah ❤️

  • Avatar

    Bonjour,
    J,ai découvert le henné cette semaine, une révélation. J,ai applique du henné blond de Shiraz sur mes cheveux châtains clairs à moyens. MAis les reflets obtenus sont un peu roux.MA question est la suivante,comment couvrir mes cheveux blancs pour qu,ils deviennent châtains sans reflets roux et avec quels produits ?
    Merci pour vos conseils et pour votre blog qui correspond totalement à çe que je recherche,une vie au naturel

  • Avatar

    Bonjour
    Article très intéressant
    Depuis quelques mois je suis passée au henné, j avoue que je bidouille un peu avec les couleurs mais je n arrive pas à trouver le mélange pour avoir un beau roux clair
    Dernièrement j ai opté pour une préparation toute faite chez aroma zone le henné cuivré malheureusement j ai eu l effet inverse de ce que je voulais mes cheveux ont foncé
    Je me suis aperçue qu’il y avait de l’indigo dedans en lisant ton article sur ces effets qui foncent les cheveux ouille
    J’aimerai que tu me donne un conseil pour pouvoir éclaircir mes cheveux et avoir un beau roux cuivré
    Merci

  • Avatar

    idem… nausée et vertige. J’ai utilisé le produit Radico Noir Doux. J’ai contacté le centre antipoison de Paris (01 40 05 48 48) pour les informer afin qu’il soit au courant que ces produits peuvent être allergiques ! C’est important de le faire car elle ne semblaitpas au courant que l’indigo produit ces effets.
    En plus, à chaque fois que je me lave la tête et que je fais dégorger après j’ai de nouveau des nausées et vertiges.
    Je suis un peu déçue d’avoir ces symptômes en utilisant des produits naturels.

  • Avatar

    Idem…. J ai egalement des nausées, maux de tête et vertiges., ce qui m’inquiète aussi.
    Je pense que je suis allergique à l’indigo et ne recommencerai plus jamais.
    Pour ma part, j’ai utilisé le produit RADICO organic Noir doux qui précise bien dans la notice qu’on peut être allergique.

  • Avatar

    Bonjour, merci bp pour cette article très riche, d’habitude ma mère ajoute du citron au henné pour fixer la couleur et maintenant je veux lui faire un mélange du henné et katam pour donner une couleur foncée à ses cheveux blancs, je compte laisser le henné qui contient du citron plus d’autres ingrédients toute la nuit et le matin j’ajoute le katam avant l’utilisation mais j’ai entendu dire que le katam n’aime pas l’acidité ça va influencer son effet même avec cette méthode ? Si c’est le cas par quoi je peux remplacer le citron pour fixer la couleur. J’espère vraiment avoir une réponse

  • Avatar

    Merci pour cet article HYPER complet. J’ai fais mon premier henné, il y a une semaine. Je pense en refaire un début juillet mais j’hésite entre le henné Yemen et celui d’Egypte. Sachant que j’ai une base châtains foncé et que jnai fais un henné : marron foncé (Khadi) + poudre de cacao non sucré + infusion de brou de noix et de noyer.
    Si jamais, je suis preneuse de tes conseils.
    Merci pour tes partages. ✨

  • Avatar

    petite noisette!

    Jje voudrais passer aux colorations végétales, j’ai arrêté les colo chimiques depuis 8 mois à peu près pour problème de chute, ça fesait quasi 10 ans que j’ai des balayages du coup j’ai perdu beaucoup de masse et mes cheveux sont devenu ternes et sec, abimé… j’essaye de trouver une solution pour éclaircir mes cheveux naturellement ( je sais je ne pourrais plus avoir le blond clair que j’adore) , qu’en pense-tu? quelle henné me conviendrait? selon ton article le henné d’Égypte me parait pas mal!!! mais j’ai peur des reflets rouges.
    J’ai tester pour la raphontic pause 1h ça a donné quelque reflets mais que sur le restant du balayage. mes cheveux sont de couleurs chatin foncé

    Merci beaucoup

  • Avatar

    super article merci

  • Avatar

    Bonjour, j’ai fait un katam ( sur un henné châtain clair reflet cuivrés ) qui m’a fait les cheveux verts, j’ai donc fait un henné noir. Étant donner que ma couleur naturel est châtain foncer, je trouve sa beaucoup trop foncer ! J’aimerai éclaircir mon hennés noir, sans avoir de reflets cuivrés. D’un ton châtain foncés.. mais je sais pas si cela est possible. Si oui, qu’est-ce qu’il faudrai que je fasse ?

  • Avatar

    Bonjour Laura je suis ravie 🙂 il se trouve que les premiers temps cela dégorge beaucoup et accroche difficilement mais avec le temps tu verras ça prendra de mieux en mieux.

  • Avatar

    Bonjour Laura tu l’ajoutes tel quel mais n’en mets pas trop c’est irritant 😉 A très vite ma noisette

  • Avatar

    bonsoir je souhaiterai couvrir mes racines j ai les cheveux roux couleur écureuil difficile de dire exactement ma couleur Je voudrais savoir qu elle hénné prendre Je vous remercie dans l attente d un conseil merci Cordialement manu

  • Avatar

    Bonjour,
    je découvre votre site qui est une mine d’information pour les non-initiés et ceux qui ne connaissent pas l’henné.
    Toutefois, je n’ai pas eu réponse pour des cheveux châtains foncés (je suis asiatique). J’ai quelques cheveux blancs.
    Je pense à faire un henné radjastan puis un masque de katam que j’ai trouvé sur le site d’aromazone mais j’ai peur que mes cheveux blancs virent à une couleur étrange.
    Que me conseillez-vous ? Ce serait la première fois que je fais une couleur sur mes cheveux et disons que j’ai peur du résultat.
    Je vous remercie

  • Avatar

    Bonjour Petite Noisette,
    Pourrais-tu m’aider ?
    J’utilisais le Henné Brun Grenat de chez Aroma-Zone mais il n’existe plus et je ne sais pas par quoi le remplacer ?
    J’aimerais avoir un conseil !
    J’ajoutais avec un peu de rouge du Yemen avec cela avait un bon rendu.
    Maintenant je ne sais quoi prendre à moins une couleur toute prête et naturelle.
    Merci pour ton aide
    Jaysie

  • Avatar

    Votre message: Je suis très inquiète, je n’ai jamais fait de couleur chimique, j’ai toujours fait des colorations végétales pour couvrir mes environ 30% de cheveux blancs puis pour le soin de mes cheveux ( terre de couleur, dayna) or là il y a 6 semaines ma coiffeuse a changé de marque et m’a fait la coloration avec une préparation contenant 0,6% de sels métalliques, et je ne le savais pas. Mes cheveux semblent se portaient bien mais je ne veux pas renouveler l’expérience car j’ai quand même eu des démangeaisons. La coiffeuse m’a dit que les démangeaisons étaient dues à l’indigo car il a un pouvoir astringent.Mais pourquoi je n’ai pas eu de démangeaisons avec terre de couleur qui contient aussi de l’indigo? Enfin là ma question est la suivante : Puis-je me refaire une coloration végétale avec henné pure (centifolia j’ai commandé henné naturel, indigo et amla) sans que les sels métalliques interagissent ? J’ai aussi pensé faire un masque detox avec argile rhassoul avant de faire ma couleur pour tenter d’éliminer ces sels métalliques, Qu’en pensez vous ? J’ai de beaux cheveux longs. Si ces sels métalliques venaient à me faire perdre ma chevelure je serais psychologiquement profondément affectée, je n’oserez plus sortir de chez moi. Merci pour vos précision et votre aide.
    MPM

  • Avatar

    Ah ! En même temps je voudrais savoir comment faire si je veux rajouter de la cannelle, je l’ajoute telle quel à mon mon henné, ou en infusion ? Merci ! 🙂

Laisser un mot doux

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.