Le vitaliseur de Marion Kaplan : avis un an après

Coucou mes noisettes, je ne sais pas si vous vous souvenez mais il y a un an de ça je vous avais demandé si certaines d’entre vous avaient en leur possession le vitaliseur de Marion et ce qu’elles en pensaient. Vous aviez été alors nombreuses à me répondre, ce qui m’avait décidé.
C’est donc un article pour vous donner mon avis éclairé un an après l’acquisition du vitaliseur de Marion.

Déjà revenons aux bases parce que c’est pas forcément connu de toutes.

Le vitaliseur de Marion kesako ? 

C’est un autocuiseur vapeur en inox, produit en petite série en France et créé par Marion Kaplan, une célèbre nutritionniste.

On en trouve de deux tailles et avec des options

Le petit Robinson (convient pour 2 personnes) 

Le petit modèle du Vitaliseur.

Contenance : 3,5 L
Diamètre cuve/tamis : 20 cm
Hauteur tamis : 8,5 cm
Hauteur cuve : 16 cm
Hauteur totale : 31 cm
Composition : Inox 18/10

Poids total: 2,2 kg

Tout type de feu

Le grand Chef (pour 2 à 6 personnes) 

Le grand modèle

Contenance : 8 L

Diamètre cuve/tamis : 24 cm
Hauteur tamis : 9,6 cm
Hauteur cuve : 18,5 cm
Hauteur totale : 36 cm
Composition : Inox 18/10

Tout type de feu

Poids total : 3,2 kg

La soupière permet de réaliser des cuissons au bain-marie (riz, céréales, sauce, potage…) et le moule à gâteaux permet de faire des cakes salés ou des gâteaux sucrés.

Des accessoires

  • La soupière
  • Le moule à gateau
  • Les compartiments
  • Le magazine 95°

L’intérêt de la cuisson vapeur

La vapeur est un mode de cuisson recommandé par les diététiciens et les médecins. Pourquoi ? Car il est très sain ! Il ne nécessite pas de matière grasse et permet de préserver toute la richesse nutritionnelle des aliments c’est donc une cuisson respectueuse des aliments. A contrario, à la cuisson au four, à la poêle, à l’eau ou en cocotte, les aliments sont agressés par une température importante. Ya pas mal d’idées reçues sur la cuisson vapeur : c’est une cuisine fade sans saveur alors que c’est en réalité tout le contraire ! Puisque la vapeur cuit doucement et sans agresser l’aliment, ce dernier garde son goût authentique, sa couleur et son croquant. Sans oublier qu’elle permet de subtilement parfumer les aliments en ajoutant un peu de bouillon à l’eau qui formera la vapeur, ou en agrémentant les légumes avec des épices par exemple.

La promesse du vitaliseur de Marion

« C’est ce qui fait le caractère unique du Vitaliseur contrairement aux cuissons traditionnelles qui dépassent toutes largement 100° (y compris la vapeur sous-pression des auto – cuiseurs), il maintient la température de la vapeur constante à 95°. Il cuit ainsi les aliments sans les dessécher, et garde vivants tous leurs éléments nutritifs (même les plus fragiles comme la vitamine C). »

Mon avis après un an d’utilisation quotidienne du Vitaliseur de Marion

Je ne pourrais plus m’en passer ! C’est un indispensable de ma cuisine et si jamais on me le volait je le rachèterai sans hésitation !

Les (nombreux) avantages !

  • cuisson rapide
  • cuisson autonome (juste à mettre les légumes)
  • Zéro déchet
  • permet de tout cuire dans une alimentation végétale équilibrée
  • Garde la couleur et le croquant des aliments
  • Permet de faire des yaourts
  • Permet de faire des gâteaux à la vapeur (même sans le moule à l’aide d’un moule en verre ou inox)
  • vieilli parfaitement (certaines m’avaient dit l’avoir depuis 8 ans, je vous crois bien, un an après il est comme neuf)
  • crée un bouillon de légumes qu’on peut réutiliser
  • Est en inox donc respecte notre santé et l’environnement

Je ne m’en passe plus car tous les soirs depuis un an maintenant je mange à la vapeur et j’ai sentie clairement que cette alimentation était plus adaptée pour mon corps (j’ai perdu quelques kilos et je me sens plus vive). Le soir c’est plus un casse-tête les repas, vu qu’il s’agit d’un autocuiseur, il est autonome après avoir déposé les légumes dans le tamis on peut vaquer à nos occupations ! Les légumes ont vraiment un meilleur goût et certains cuisent tellement plus vite (patate douce, panais, courges) du coup c’est un réel plaisir l’hiver.

Quelques exemples de menus vitaliseur  

  • Haricots vert vapeur et tofu taifun amande sésame + sauce au poivre
  • Des yaourts végétaux (je vous prépare une recette la dessus)
  • Patate douce à la vapeur et sa sauce curry et lait de coco
  • Légumes d’été à la vapeur (poivrons, tomates, courgettes, olives) parfumés aux herbes (avec un bouillon au thym, romarin et basilic)
  • Courgettes farcies aux céréales cuisson vapeur
  • Soupe minestrone italienne à la vapeur
  • Brocolis vapeur à l’ail

Les (quelques) inconvénients

  • Le prix peut freiner car il est vrai que c’est assez élevé, de mon côté je vois cela comme un investissement durable dans la mesure où le matériel est de qualité (250€ le grand modèle avec tous les accessoires)

 

Pourquoi je le vois comme un investissement rentable ?

Parce que l’inox résiste très bien à l’usure du temps, le mien est comme neuf aujourd’hui, un an après. Le prix dépensé est vite amorti pour une utilisation quotidienne.

Quel est la différence avec d’autres modèles d’autocuiseurs classiques de grandes marques ? 

Il existe deux autres modèles : les modèles d’auto-cuiseur électriques à étage et les cocottes minutes

Pour les modèles électriques, ils ont une durée de vie programmée en raison du mécanisme électrique. De plus, les modèles les plus connus sont des modèles à étage qui cuisent au dessus de 100°C  (ce qui détruit une bonne partie des nutriments). Le problème des modèles à étage, comme ceux ci-dessous, c’est que les légumes du dessus gouttent sur les légumes des étages inférieurs leurs faisant perdre leurs valeurs nutritionnelles en partie. De plus, ces différents modèles proposent une cuisson dans des matériaux plastiques ce qu’il faut impérativement éviter !

Pour les cocottes-minutes, la cuisson des aliments est faite par l’augmentation de la pression. Le principe est le suivant : le point d’ébullition de l’eau dépend de la pression atmosphérique. Dans une cocotte minute l’eau bout, non pas à 100°C comme dans votre casserole habituelle, mais à 122°C en raison de l’augmentation de la pression. Cette cuisson ne respecte pas les nutriments, toutefois c’est sûrement elle qui se rapproche le plus du vitaliseur de Marion

Auto-cuiseur électrique à étages en plastique

Auto-cuiseur à étages électrique

Cocotte minute en inox

Si vous voulez plus d’infos : le vitaliseur de Marion Kaplan

Voilà mes noisettes, j’espère que ce petit retour sur le vitaliseur de Marion vous aura plu. Si vous avez des questions n’hésitez pas à me les poser en commentaire et je vous retrouve très vite avec ma recette de yaourts végétaux pour vous montrer un exemple d’utilisation bien pratique du vitaliseur pour une vie encore plus minimaliste

Comments (4)

  • Bonjour, j attends d avoir les sous pour commander le vitaliseur. J economise un peu tous les mois. En attendant je vous remercie de m ajouter à votre liste.
    Bien amicalement

    Répondre
  • je ne pourrai plus me passer de mon vitaliseur

    Répondre
  • Bonjour,
    pour les recettes ,vous improvisez ou il existe des recettes de base pour les cuissons des différents aliments? hormis les livres de Marion Kaplan!

    Répondre
    • Bonjour Nathalie au début j’ai suivi les conseils de cuisson recommandé dans le magazine 95 que j’avais reçu en même temps que mon vitaliseur et puis avec le temps j’ai appris à m’en détacher pour fonctionner à l’instinct et à l’habitude 🙂 J’espère avoir répondu à ta question

      Répondre

Write a comment