La féminité au naturelle (contraception, règles, épilation)

Aujourd’hui on va aborder un sujet qui nous concerne toutes mesdames dans notre féminité (règle, contraception, épilation) autant de sujets qui tous les jours augmentent le chiffre d’affaires de Nair, de Tampax et des labo pharmaceutiques pour autant utiliser ces produits est-il sans danger ? n’existe-t-il pas des alternatives plus écologiques, économiques, éthiques et meilleures pour nous ? Décryptage..

De plus en plus d’études incriminent la pilule et les scandales qu’on a eu autour des pilules de 3ème génération ne redorent pas son image non plus… Aujourd’hui, les noisettes on est en droit de se poser la question pour notre santé et celle de notre entourage si la pilule est vraiment sans danger ? Pour ma part, après les différentes études que j’ai pu lire, j’ai décidé d’arrêter la pilule et ce depuis plus d’un an. De la même manière les tampons et serviettes achetés dans le commerce sont bourrés de produits chimiques, j’ai donc aussi rendue mes règles « naturelles », niveau épilation c’est pareil, des produits chimiques aux tests des produits sur les animaux (pauvre nin-nin) donc même schéma et c’est ainsi que je suis passée au naturel progressivement, même dans les domaines les plus intimes de ma vie. Je vais donc vous partager différentes manières de passer au naturel aussi dans ces domaines.

Une contraception naturelle : DIU au cuivre

L’arrêt de la pilule ou des contraceptions hormonales. Ici on parle d’arrêter toute médication quotidienne pour contraception, il faut bien comprendre que pilule, patch, implant ou stérilet hormonal ne sont pas du tout des méthodes naturelles et se valent toutes niveau effets néfastes sur le long terme.

Autant donc se diriger vers des méthodes tout autant efficace mais 100% naturelles en plusieurs étapes.

  1. Arrêter la pilule ou tout contraceptif hormonal et remplacer par une contraception locale (préservatif)
  2. Se rendre chez un gynécologue et demander la prescription d’un stérilet au cuivre
  3. Attendre ses prochaines règles pour se le faire poser

 

1) Arrêter la pilule

C’est l’étape qui parait simple mais souvent cause des petits effets secondaires (et oui je suis honnête avec vous, je vous parle de tout) il est possible qu’après des années à prendre ce médicament tous les jours, l’arrêt de la pilule risque de chambouler votre corps qui ne recevra plus quotidiennement sa dose d’hormone. Il est probable donc que vous ayez à faire face aux effets secondaires suivants (parmi les plus fréquents) :

  • poussée de boutons d’acnés
  • règles plus importantes
  • migraines

Surtout n’oubliez pas que dés que vous arrêtez votre pilule, vous pouvez tomber enceinte, il faut donc impérativement que vous utilisiez une contraception locale (préservatifs) afin de faire le lien entre l’arrêt de la pilule et le nouveau moyen de contraception durable et naturel. Je ne vous conseille pas d’utiliser uniquement le préservatif qui n’est pas un moyen de contraception efficace sur le long terme, un accident est vite arrivé. Par contre le préservatif est le seul moyen de vous protéger des maladies sexuellement transmissibles alors on se protège si l’on est pas sûr de son ou de sa partenaire et que l’on a pas encore fait le test (test du VIH désormais disponible en pharmacie et sans ordonnance).

2) Rendez vous chez le gynécologue

Il faut prendre rendez-vous pour vérifier que tout va bien évidemment, il faudra expliquer que vous souhaitez une contraception naturelle (aucun médecin n’a le droit de juger votre choix de contraception) il va vous faire un examen afin de déterminer la taille de votre utérus et savoir quelle taille de dispositif intra-utérin il vous faut.

Non le stérilet ça ne rend pas stérile et ce n’est pas uniquement lorsqu’on a eu un enfant, le stérilet peut être posé chez TOUTES les femmes qui le DÉSIRENT on n’a pas le droit de vous le refuser si médicalement vous n’avez aucune contre indication.

(le stérilet au cuivre c’est ce petit truc en forme de T)

(Attention les filles il existe aussi un stérilet hormonal qui lui marche comme la pilule pensez bien à demander celui au cuivre)

  • Le stérilet au cuivre comment ça marche ?

Le stérilet c’est un petit bâtonnet au cuivre qu’on introduit pendant les règles lorsque le col de l’utérus est ouvert. Le gyneco introduit une sorte d’applicateur à stérilet au niveau du col de l’utérus (c’est un peu le même principe que l’applicateur du tampon le stérilet il est tout plié et il va se déplier une fois qu’on l’aura introduit dans l’utérus).

sterilet

C’est le seul moyen de contraception fiable et naturel, personnellement je vous recommanderai pas en tant que jeune fille avec des follicules au taquet d’utiliser des moyens de contraception comme la symptothermie ou la méthone Ogino pour seul contraceptif, car c’est des méthodes qui sont assez aléatoires, si vous êtes stressées ou autre, vos cycles peuvent se décaler malgré une attention soignée. Pareil le préservatif seul, c’est risqué (craquage, oubli…).

Le principe c’est que le cuivre présent dans le stérilet ne bloque pas l’ovulation (contrairement à la pilule), il s’agit seulement de jouer sur les règles de la nature… Je m’explique : le cuivre a la faculté de rendre la tête des spermatozoïdes molles et leur moteur (leur queue) moins efficace, moins rapides, autrement dit, difficile pour eux d’atteindre le but ultime : notre ovule (fiesta pepita !).

Mais bon, partons du principe que le spermatozoïde SuperMonstor soit de la partie et qu’il ait réussi à éviter les ions cuivres et que bim il rencontre Mme l’ovule, bah dans ce cas là ça marche pas non plus, parce que l’ovule même fécondé ne peut pas se nicher dans l’utérus. Les ions cuivre ont aussi ramolli la membrane utérine, donc si quelque chose essaye de s’accrocher dans celle-ci, bah ça peut pas et donc l’ovule fécondé tombe (règles et tralala).

https://i0.wp.com/45.media.tumblr.com/da1ff5dea9182943f08627ff47919bad/tumblr_n3eoj0FY7w1ttw09qo1_500.gif?w=1140&ssl=1

L’avantage non négligeable aussi c’est que le stérilet ça dure pendant plusieurs années, le mien par exemple est bon pour durer jusqu’en 2021 donc autant vous dire que c’est un moyen de contraception fiable (au revoir les oublis de pilule) et durable, un petit effort qui dure même pas 2 minutes et après on est tranquille pendant 5 ans. On le sent pas du tout, il se fait complètement oublié s’il est adapté à votre taille d’utérus (d’où l’importance d’un examen gynécologique avant et de pas se le faire prescrire par son médecin traitant). Et puis c’est grave pas cher du tout il coûte 30€ pour 5 ans et il est remboursé par la sécu. Voilà la raison du pourquoi on en parle pas je pense, pourquoi on en entend pas plus parlé et qu’on nous balance plutôt la pilule, parce que le stérilet au cuivre ça arrange pas du tout les labos pharmaceutiques, là où ils peuvent brasser des millions avec la pilule, le stérilet leur rapporte rien !

3) La pose du stérilet au cuivre

La question qu’on se pose toutes évidemment c’est est-ce que je vais avoir mal ? Sincèrement, ça dépend des femmes, on a pas toutes la même perception de la douleur, mais je crois que le corps est bien fait car c’est le genre de douleur qui s’oublie complètement. Personnellement, j’ai ressenti une grosse contraction une fois qu’il a été posé, qui a duré 10 secondes (juste le temps d’un juron à ma gygy), après j’ai pas eu la moindre gêne les jours suivants ni depuis d’ailleurs… Vous pouvez aussi voir avec le gynécologue pour qu’il vous donne de quoi vous détendre si c’est vraiment difficile pour vous (un peu de gaz hilarant par exemple 😉).

La pose du stérilet doit se faire lorsque le col de l’utérus est ouvert c’est pour ça qu’il faut attendre les règles. Pour cela qu’il vaut mieux fixer d’avance le rendez vous de pose avec le gynéco afin d’être sur qu’il aura de la place durant votre période.

Les règles au naturel

#glamour-time

Pour mes règles je suis passée au flux instinctif libre autrement dit j’ai appris à contracter mon col de l’utérus et le relâcher, si bien que quand je sens que mes règles ont besoin de couler, je me « retiens » en contractant mon col, puis je vais aux toilettes comme pour faire pipi. A force, c’est devenu une habitude si bien que même la nuit et la journée je n’ai plus de problème, je sais que ça peut paraître un peu original pour certaines, c’est pourquoi je vais vous présenter d’autres méthodes plus banales : la cup et les serviettes hygiéniques réutilisables.

Le flux instinctif libre

je suis pas forcément la meilleure pour en parler car j’ai appris à le faire sans trop m’en rendre compte, j’ai juste écouté mon corps (mais quand je dis ça à mon entourage on ne me croit pas ou on me prend pour une dingue ^^). Je sais pas du tout si cette méthode marche avec tout le monde, personnellement je n’ai jamais eu de grosses règles donc on peut pas dire que c’était un problème majeur dans ma vie, je sais pas si c’est une solution faisable pour tout le monde du coup (d’où le fait que je donne d’autre pistes 😊 )

Les serviettes lavables

C’est la façon la plus économique et écologique de remplacer les serviettes jetables. Soit vous êtes des championnes de couture et vous pouvez réaliser vos jolies serviettes hygiénique vous même, soit vous pouvez en acheter en magasin bio ou sur internet (Les tendances d’Emma, un e-shop éco-friendly) non mais sincèrement certaines sont tellement mignonnes que ça donne envie d’avoir ces règles presque (non je rigole).

(j’ai conscience d’être désespérante avec mes blagues pourries)

https://i0.wp.com/www.eonline.com/eol_images/Entire_Site/201446/rs_500x279-140506145532-dis7.gif?w=1140

Enregistrer

La coupe ou cup menstruelle

La cup ça a été ma solution avant le flux instinctif, j’utilisais cette petite chose qu’on trouve en parapharmacie facilement ou bien sur internet, gros coup de coeur pour la cup Lamazuna et celle de Dans ma cullote petite PME française qui propose un lot cup + serviette hygiénique lavable.
C’est vraiment pour moi la meilleure solution pour celles qui veulent remplacer les tampons et ne sont pas du tout chaude pour le flux instinctif.

  • La cup menstruelle comment ça marche ?

La cup c’est en fait une coupe (d’où le nom oui oui) qui va recueillir le sang (qui avait dit glamour ???) à l’intérieur et que l’on positionne dans le vagin en la pliant pour l’introduire.

Bon ok, dis comme ça, ça a l’air compliqué et méga barbare genre sang de partout quand on l’enlève mais non rassure toi c’est easy,  le principe donc : on la plie, on la met, on l’enlève, on la vide et on la remet et hop !

  • L’avantage c’est que la coupe ne contient ni teintures, ni substances chimiques, tandis que les tampons contiennent du parfum et des agents blanchissants (elle est pas belle la vie ?).
  • Elle s’adapte parfaitement à nos mouvements et notre anatomie, on la sent pas normalement si elle est bien placée (comme un tampon de ce que je me souviens). Ce qui est plaisant aussi c’est qu’elle respecte la forme et la largeur du vagin et puis c’est vraiment l’idéal pour les sportives (surtout qu’avec on peut aller à la PISCINE yeahhh !)
  • Elle est fabriquée en silicone médical. Donc pas de soucis, pas d’allergies, pas d’asséchements, pas de mycoses.
  • 0 fuite car elle épouse parfaitement les parois du vagin (les fuites sont dues à une mauvaise position ou une erreur de taille).
  • Elle contient l’équivalent de 2 tampons donc on la vide moins souvent (personnellement je la changeais toutes les 8-9 heures).
  • Une cup dure 10 ans!! Et cela évite les 10 ou 20 000 tampons et serviettes que vous jetez à la poubelle et qui ne peuvent pas être recyclés, c’est donc totalement écolo comme attitude et surtout c’est super économique, faut compter 25-30€ pour une cup c’est rien du tout (quand on fait le calcul d’une boîte de tampons par cycle à 3€ la boîte, la cup est donc rentabilisée en 9 mois !)

Bon et si tu as toujours rien compris ou que tu veux plus comprendre voilà le témoignage de Gala par ici

L’épilation au naturel

 

Je vous en parlais, les produits d’épilations sont souvent testés sur les animaux, les bandes des rasoirs autant que les crèmes, mousses etc magiques qui font tomber les poils… donc ici il s’agit d’avoir autant une consommation écologique qu’éthique.

Je sais que certaines ont décidé de ne plus s’épiler, car après tout c’est vrai que c’est aussi respecter le naturel que de rester telle que mère nature nous a faite, mais j’avoue que personnellement ce n’est pas mon cas, je n’aime pas les poils. Je sais ça peut paraître bizarre et absolument ridicule, certaines diront que c’est un conditionnement de la société, le fait qu’il faille voir la femme épilée, lisse etc et c’est sûrement vrai dans le fond !

Mais je suis pas prête à arrêter de m’épiler, pour autant je refuse de cautionner la souffrance animale ou utiliser n’importe quoi sur mon corps, donc j’utilise les méthodes suivantes pour m’épiler.

  • La cire épilatoire orientale fait maison (je vous donnerai la recette si ça vous intéresse dîtes le moi en commentaire)
  • L’épilation au fil
  • L’épilation au sucre
  • L’épilateur électrique (sachant que ce n’est pas une méthode minimaliste car sur le long terme l’appareil risque de rendre l’âme)
Voilà mes noisettes comment pour ma part je suis passée au 100% naturel, y compris dans ma féminité et mon intimité, bien sûr si vous avez des questions n’hésitez pas, vous avez bien sûr aussi le droit de partager vos expériences et découvertes pour votre passage au naturel, ça nous servira à toutes de lire différents témoignages sur le choix approprié de la cup, sur le stérilet au cuivre, sur l’épilation (ou la non épilation !!!) ou encore des témoignages sur différentes solutions naturelles que je n’aurais pas abordé mais que vous utilisez… Allez à très vite mes noisettes 🌰

pour aller plus loin...

Les dangers de la pilule : http://www.thierrysouccar.com et http://www.huffingtonpost.fr

Les déboires des pilules, l’affaire Diane 35 : http://www.lepoint.fr/sante/diane-35

Les produits chimiques dans les tampons : http://www.francetvinfo.fr

Les produits chimiques dans les serviettes :  http://www.lemonde.fr

Substances préoccupantes dans 185 produits cosmétiques : http://www.quechoisir.org

Les ptits mots doux (27)

  • Coucou ! Je voudrais aborder 3 sujets :
    – Je me suis faite poser un stérilet l’an dernier, et ce fut une désastreuse aventure. Je ne voulais pas prendre la pilule ni quoi que ce soit de chimique, alors contre tous les mauvais échos d’expériences que j’ai pu entendre, j’ai décidé de quand même essayer, après tout, c’est le plus vieux contraceptif féminin, alors j’ai supposé que les gynécos étaient au point même si ils n’en posent pas souvent. La pose est douloureuse (surtout si vous n’avez jamais eu d’enfant), et j’ai dû être arrêté pendant 2 jours tellement j’avais mal au ventre. Loin de moi de vouloir dégouter tout le monde, je vais mettre ceci sur le compte de la poisse. Bref une fois posé vous pouvez avoir des relations sexuelles rapidement même dans le mois de « cicatrisation ». En allant passer le contrôle au bout de 2 mois, la gynéco me dit « oh ben votre stérilet se balade dans l’utérus »….. là je peux vous dire que j’ai eu très peur, car cela voulait dire que j’avais des relations non-protégées avec mon conjoint depuis 2 mois, j’aurai pu tomber enceinte, et que si vous prenez un mauvais coup (chute, accident), vous risquez une perforation de l’utérus.. Elle me dit « il est possible que les fortes contractions que vous avez eu les 2 1ers jours l’ai déplacé, je vous en remet un?  » Bah non merci !! depuis, nous utilisons des préservatifs, mais c’est pas le top. De plus, le stérilet rend les règles plus abondantes, elles l’étaient déjà pour moi mais c’était le prix à payer pour être tranquille. En parlant de prix, tout ça m’a couté cher, entre les visites, le stérilet, la radio et l’analyse pour voir si je n’avais pas été blessé…

    – Le flux instinctif dont tu parles, est réservé seulement aux filles qui ont des règles peu abondantes, cette technique 100% efficace prend en général 3 à 4 cycles pour être contrôlé. C’est tout simplement être à l’écoute de son corps, il y a des tutos sur internet, mais ils conseillent de rester chez soi à ces périodes donc pas le top pour celles qui bossent.

    – Moi j’aimerai bien que tu nous parles des épilations que tu utilises (orientale, fil, sucre) s’il te plait ! L’épilateur pour les jambes c’est trop douloureux j’en ai marre, et le rasoir pour les autres parties, c’est la loose ^^ .

    Merci ptite noisette 🙂

    Répondre
  • Bonjour Lucile!

    Tout d’abord, merci infiniment pour cet article très clair et essentiel pour tous ces bouts de femmes que nous sommes! J’essaie dans mon quoditien de convertir toutes mes copines à la cup tant elle a changé ma vie, et au stérilet tant il est pratique, mais pour ce dernier, chaque corps de femme répond différemment à son introduction de notre corps (douleurs qui peuvent être à la limite du viable pour certaines femmes, lors de la pause ou/et pendant les règles, et les flux mensuels plus importants en général), ainsi chacune doit voir et comprendre comment son corps y réagit 🙂

    J’ai adopté cette féminité au naturel depuis plusieurs années maintenant : stérilet au cuivre, cup et épilation électrique, et je me sens au top, j’ai beaucoup de chance de bien supporter ces 3 modes qui facilitent beaucoup mon quotidien de femme!

    J’ai simplement 2 petites choses que je pourrai ajouter à cette expérience pour que tes lecteurs et lectrices soient bien au courant aussi de petits désagréments de ce combo naturel parfait 🙂

    Tout d’abord, quand ma gynéco m’a demandé « et pourquoi mademoiselle, voulez vous opter pour un stérilet? », j’ai répondu « car je souhaite un moyen naturel (je n’ai jamais pris la pilule et l’idée de mettre des hormones dans mon corps me rend complètement hostile), et bien elle m’a répondu « le stérilet en cuivre n’est pas un moyen naturel vous savez, cela reste un corps étranger introduit et qui intervient dans votre corps »
    En gros, pour elle, j’imagine qu’un moyen de contraception « naturel » et le retrait avant la jouissance masculine, l’évaluation de la température de son corps féminin, compter les jours de son cycle, ect.. Cela m’a beaucoup surprise sur le moment, et puis j’y ai réfléchi, et j’ai bien compris l’aspect non-naturel à ses yeux, qui aux miens, était en fait simplement « le non hormonal » 🙂

    Et 2ème petit malheureux bémol, c’est que parfois la cup et son effet ventouse (à annuler en pliant le petit bout chaque bout que l’on souhaite la retirer pour la vider), peut venir provoquer le retrait du stérilet par son effet ventouse qui l’attirerait vers le bas
    Ca m’est arrivé l’année dernière et voilà 2 petits conseils pour quand même opter pour ce super combos naturel :
    – Après avoir spécifié à votre gynéco que vous utilisez une cup pour vos règles, lui demander lors de la pose du stérilet de couper le fil du stérilet très court afin de limiter déjà de risque que la cup attire le stérilet par le fil
    – Et d’autre part, afin de diminuer au maximum ce risque que la cup attire le stérilet bien faire attention lorsqu’on enlève CHAQUE fois sa cup (avec délicatesse et bien annuler l’effet ventouse en appuyant bien à la base), une fois cette idée bien installée dans sa pratique, il n’y a aucun problème et hop il n’y a aucune incompatibilité entre ces 2 moyens naturels! ET heureusement car aujourd’hui, je ne pourrai me passe d’aucun des deux 🙂

    Merci encore à toi Lucile pour ta bienveillance et ta douceur dans tes articles et vidéos et qui font un bien fou 🙂
    Belle journée!

    Claire

    Répondre
  • Coucou ma Noisette 🙂

    J’aimerais connaître ta recette de cire à épiler faite maison, comment elle se prépare, s’utilise, tout ça…

    Merci ^^^et à bientôt 🙂

    Laïka

    Répondre
  • Chouette article ! moi je prends la pilule depuis mes 18 ans, j’ai une pilule de première génération (DAILY GE), mais avant cela je suis passé par la Diane 35 tant montrée du doigt…. ton article me fait réfléchir mais moi j’ai une très mauvaise intolérance à la douleur et la pose du stérilet me fait hyper peur…. de plus, comme ça se passe pour les règles du coup ? car personnellement avec la pilule je suis réglée comme une horloge, mes règles tombe toujours au même moment, le même jour..! et j’ai peur avec le stérilet d’être complétement déréglée et ça je ne veux pas….

    Répondre
    • Salut ☺
      M’ayant fait poser un stérilet au cuivre je peux te dire que je stressant énormément qu’en à la douleur car j’avais lu énormément de témoignage sur le fait que ça faisait mal ect. Sache que oui ça fait mal mais ça dure 10 secondes, vraiment ! En fait ça s’est passé comme ça dans ma tête : « ok la gynécologue est en train de me toucher… sois forte marie ce n’est qu’un mauvais moment à passer aller courage… aller… AIE ok le debut du calvere commence, ce n’est que le début aller tu peux y arriver courage – la gynécologue : voila c’est fini
      – moi : ah bon ?! Déjà !

      Bref ça fais mal mais très très peu de temps donc tu peux y arriver vraiment ca reste largement supportable !

      Par contre au niveau des règles personnellement elles sont irrégulières, parfois c’est plus ou moins 1 mois pile parfois pas du tout ça dépend de mon état physique et mental (si je stresse, ma nutrition, ma qualité de sommeil, événement fort émotionnelement. ..) au tout début mes premières règles après la pose du stérilet me faisait super mal mais après ça allait beaucoup mieux, parfois ça m’arrive d’avoir mal mais ça reste rare ça m’arrive également d’avoir les seins qui gonflent et qui sont comme tendus du coup ils me font mal mais pareil ça reste occasionnel, au niveau de la quantité de sang sache que la pose du stérilet peut l’augmenter donc si tu perds beaucoup de sang attention mais personnellement avant la pose j’avais mes règles pendant 5 à 7 jours et ça n’a pas changé après donc voilà en espérant t’avoir aidé mais sache que le stérilet est vraiment bien je ne changerais pour rien au monde, je n’y pense jamais, je ne le sens pas ou quoi, il est naturel et ça c’était pour moi LE point hyper important car la santé est pour moi très important, quand je vois le nombre de vidéos ou témoignage sur l’arrêt de la pilule et le carnage des effets que ça leur a causé ! Bref désolée pour le pavé j’espère t’avoir aidé

      Répondre
  • Super article !
    J’ai été sous pilule pendant 4 ans : mon dieu, autant de temps à avaler des hormones artificielles … Je suis franchement en colère contre ma gynéco de l’époque (et tant de gynéco qui font la même chose) qui, quand j’avais 16 ans, m’a prescrit ces pourritures, sans vraiment m’expliquer ce que ça impliquant pour mon corps … Depuis que j’ai arrêté tout ça, j’ai l’impression d’être libre et de reprendre contrôle de mon propre corps !
    Bravo encore pour l’article 😉
    Aline, blog Consommons Sainement

    Répondre
    • Coucou Aline, effectivement c’est toujours le choix nurméro 1 des médecins et c’est regrettable ! Merci pour ton retour et à très vite j’espère 🙂

      Répondre
      • Coucou, j’arrive un peu tard car je m’intéresse à la contraception que depuis peu. Voilà 3 jours que j’ai débuté la pilule Qlaira, une pilule qui contient exactement la même hormone que celle produit par ton corps (pas de synthèse comme les autres). Mon soucis etant que je suis en aménorrhée depuis 6 ans (souvenir de l’anorexie. ..) et que j’ai une osteopenie sévère. Pour éviter l’ostéoporose à 30 ans (jai 21 ans) il etait nécessaire que mon corps ait une imprégnation hormonale. Je suis vegane et je ne sais pas comment me positionner. … si quelque pouvait me donner son avis
        Merci les noisettes

        Répondre
  • Article très intéressant ! (Comme tous les autres d’ailleurs)
    Merci pour la qualité de tes écrits, je prends toujours autant de plaisirs à les lire, et ils m’informent sur pleins de choses utiles du quotidiens
    Celui-ci aura permis de m’éclairer sur un sujet bien trop souvent dans l’ombre…
    Bonne soirée

    Répondre
    • Merci ma noisette Marine pour ton doux retour qui me touche beaucoup ! A très vite j’espère 🙂

      Répondre
  • Je m’excuse directement, mon commentaire n’est pas en lien avec cet article… Mais j’ai quand même besoin de ton aide… 🙂

    En fait hier j’ai lu un article sur le cruelty free qui m’a beaucoup perturbée et depuis je suis un peu perdue dans toutes mes recherches pour éviter les produits qui testent sur les animaux…

    Je te laisse l’article et pourrais-tu me donner ton avis là-dessus? Merci beaucoup dans tous les cas! 🙂

    http://www.melleparfum.com/2014/07/petit-point-sur-les-tests-sur-les.html

    Lydie

    Répondre
    • Coucou Lydie (et Ptite Noisette aussi quand tu liras)

      Je viens de lire le lien que tu as mis, et je ne suis pas sûre de comprendre ce que veut dire cette personne… est-ce qu’elle sous entend que tous les produits cosmétiques et d’entretien en Europe sont cleans? Je ne suis pas sûre d’avoir franchement compris la mise au point qu’elle fait…

      Laïka, perplexe plus que jamais (et qui pense aussi à l’industrie pharmaceutique, par la même occasion :'( )

      Répondre
    • Cette demoiselle à tout faux et je dis ça sans prétention aucune sa conclusion ne mène à rien. Bref si tu veux mieux comprendre voilà qui pourra t’aider justement :
      Si tu as d’autres question n’hésite pas à les poser !
      A très vite j’espère 🙂

      Répondre
  • Super intéressant! Ton article arrive à point je me pose tout un tas de questions sur la pillule, le stérilet en cuivre tout ça donc merci beaucoup !!!

    Répondre
  • Coucou P’tite Noisette!

    Alors, concernant la pilule, moi, je prends ça comme le seul moyen que j’ai trouvé pour éviter des règles ultra douloureuses. Mais j’ai pris la décision d’arrêter, je me dis qu’en plus, à mon âge, je pense que les douleurs ont dû diminuer. Enfin j’espère, parce que si c’est pour arrêter un médicament mais devoir prendre un tas d’anti-douleurs à la place, hum hum :-/ (au passage, je précise que les préservatifs, en dehors d’être une pollution, sont également, sauf exception, non « cruelty free » 😉 ) Après, concernant la sexualité proprement dite, j’ai des idées bien arrêtées là dessus, mais ce n’est pas le sujet :-p
    Pour les règles en elles mêmes, je me suis fabriquée des serviettes hygiéniques à base de tissu éponge et de tissu en coton.
    Reste l’épilation. Je ne pense pas que ce soit seulement un phénomène de société (contrairement à la sexualité, justement 😉 ). J’ai plus la sensation que la nature a eu un bug en nous mettant des poils, d’autant que j’ai connu des cas de pauvres filles ayant des poils (je parle bien de poils, pas de duvet) où nous femmes ne sommes pas censées en avoir 🙁 Après, bon, chacun voit midi à sa porte, mais j’avoue que comme toi, je hais les poils :p
    Et donc, pour le moment, j’en suis à l’épilateur, pas franchement pratique, il faudra que je me décide à passer à la cire naturelle ou un truc du genre…

    Répondre
  • Bonjour,
    Merci pour cet article enrichissant, tu m’as donné pleins de nouvelles idées 😉 D’ailleurs je voudrais bien connaitre ta recette de cire faite maison pour tes épilations et savoir quelles zones de ton corps tu épiles avec s’il te plaît 🙂 J’ai un stérilet en cuivre et honnêtement je ne le sens pas du tout, entièrement remboursé, et comme je n’ai jamais eu d’enfants et que j’ai 22 ans, j’ai eu le droit à un tout petit stérilet spécial 🙂 Je le recommande, c’est meilleur pour la santé et au moins pas de pollution des eaux avec les urines ! Bisous ma belle

    Répondre
  • Chouette article ! Je m’intéresse petit à petit à la symptothermie pour la contraception, mais je suis au stade de la réflexion, je suis toujours sous pilule. J’hésite pour le stérilet, d’une part parce que ma gynéco ne veut pas, pour les effets secondaires possibles et aussi parce que je ne sais pas si je vais le garder plusieurs années ou si entre deux je vais me réveiller avec une envie de bébé lol
    Merci pour les astuces d’épilation, quand les beaux jours vont revenir, je ne supporterai pas de mon montrer en public comme je suis. Trop dur d’affronter le regard des autres pour le moment…
    A bientôt !

    Répondre
  • Voilà des articles comme je les aimes, qui rentrent dans le vif du sujet tabou-tabou
    Par contre, je t’attendais justement sur l’autre méthode naturelle de contraception : la sympto
    Bon, ok, ça fait que 3 cycles que j’y suis mais je pense que je peux en dire 2 mots.
    Voilà, 23ans, en couple stable, 8ans d’hormones diverses et variées derrière moi et voilà que mon chéri me parle de cette méthode. Je me renseigne sur internet, pose mille questions sur le groupe facebook et je me lance. Je prend une conseillère qui me guide (quand même). Miracle, j’ai un cycle exemplaire du premier coup ! Et c’est toujours le cas.
    Bon, 3 cycles, c’est pas non plus la méga référence je le reconnais, mais je reste super optimiste ! J’écoute mon corp, je l’observe, et j’apprend plein de truc sur moi. J’adore, c’est génial !
    Voilà, voilà.
    Par contre, tu as toute mon admiration pour le flux instinctif… Je suis encore avec ma cup, mais je pense de plus en plus à cet méthode.

    Merci en tout cas, j’adore ton blog ❤

    Répondre
  • Salut !
    J’ai vraiment aimé cet article, merci (=!
    Une petite précision : étant allergique au silicone, j’ai cherché et trouvé des cup sans ! Meluna ! Et j’ai appelé pour avoir des réponses avant d’acheter : super ! La dame répond patiemment à tout et est vraiment super sympa ! Donc voilà, ça peut en aider d’autres. 😉

    Pour le stérilet, j’y pense depuis qq temps, et j’en ai parlé avec mon gynéco, il m’a prévenue que certaines filles ne le supportent pas, qu’il peut être rejeté, etc. Donc je veux me renseigner bien tout comme il faut avant, mais j’espère y passer (x! Mais voilà, pcq tu n’as pas du tout parlé des points négatifs pouvant survenir… ^^*

    Et pour l’épilation : je suis comme toi, je n’aime pas les poils… Mais 1, ça coûte des sous, 2, du temps et je sais que c’est un formatage de la société (pour la petite histoire, il y a très longtemps les femmes devaient s’épiler pcq poil = virilité = pouvoir. Et les femmes, bha ça ne va pas au pouvoir. À cette époque-là. (?;p)
    Donc j’ai la flemme et je veux me reformater dans l’autre sens. C’est aussi pcq j’ai l’impression que ce n’est pas un choix aujd : pour beaucoup, femme à poils = sale et pas féminine. Et je n’aime pas cette idée de « normalité » totalement erronée et déplacée… Donc c’est peut-être un peu aussi pour faire réfléchir autour de moi… (:
    Et je me dis que si un jour j’ai un mec qui me veut sans poils, bha il a intérêt à avoir les sous et surtout être prêt à faire pareil…
    Pcq oui, pourquoi serait-il le seul à profiter d’une jolie peau douce et soyeuse, dites-moi ?;)

    Répondre
  • Super article! Je veux bien aussi la recette de l’épilation au sucre et à l’orientale stp. Ça m’intéresse grandement 🙂

    Répondre
  • Très bel article! Merci, c’est une très bonne aide. Mais j’ai une question, j’ai souvent entendu dire que le DIU en cuivre n’est pas fiable? et j’ai lu plusieurs expériences qui disaient qu’elles étaient tombés enceintes avec. Et j’ai 18ans, jamais eu de contraceptions et un copain depuis deux ans donc sans façon les enfants pour moi.

    Répondre
    • Aucun moyen de contraception n’est fiable à 100% évidement pour autant le DIU au cuivre bien qu’il ne bloque pas ton ovulation t’empêchera de tomber enceinte c’est quand même un dispositif médicale bien que naturel il faut se le faire poser par un médecin. Il faut que tu prennes rendez vous avez le planning familiale ou un gynécologue pour avoir une visite et pouvoir bien parler de toute tes questions. Le DIU cuivre est aussi fiable que la pilule, commme je l’ai expliqué dans l’article si tu tombes enceintes l’oeuf ne s’accrochera pas à ta membrane utérine donc tu ne peux pas avoir une grossesse. Après il est vrai que la 5ème année au moment de le changer ce genre de risque est plus présent d’où le fait qu’il faut pas tarder au moment de changer le stérilet 🙂 A toi de voir ce que tu en penses, après rien ne t’empêche de combiné DIU et une autre méthode naturelle si tu n’as pas confiance et que ça te rassure par exemple utiliser des préservatifs pendant ta fenêtre de fertilité… A très vite j’espère 🙂

      Répondre
  • Bonjour,
    Épilation « façon oriental »??? Au fil??? Ça mange quoi en hiver??? Comment on procède et en quoi consiste cette recette??? C’est très intéressant!!! J’aimerais bien essayer ces nouvelle techniques…

    Celle au sucre??? Votre recette est-elle efficace??? J’ai vraiment une forte pilosité… 😉

    J’adore vos billets!!! Très enrichissant!!! Merci!!! 😀

    Répondre
    • Bonjour, je souhaiterais en savoir un peu plus sur l’épilation naturelle 🙂 est possible d’avoir les recettes ? J’aimerais beaucoup essayer 🙂

      Répondre
  • Hello, merci pour tous ces conseils 🙂
    Je veux bien la recette de la cire orientale – j’ai tenté de la faire une fois, mais résultat moyen – et également savoir comment se déroule l’épilation au sucre ?

    Répondre
  • Ton article est super et propose plein de méthodes naturelles.
    Je suis adepte de la coupe menstruelle depuis bientôt deux ans et je ne reviendrais jamais en arrière !

    Par contre j’interviens vis à vis du stérilet au cuivre. Je suis à fond pour : les méthodes « naturelles » type symptothermie ou ladycomp ont un taux d’efficacité moins élevé que les autres méthodes plus courantes, et le stérilet cuivre ainsi que le préservatif sont les deux seuls moyens non médicamenteux disponibles. Mais, il y a un mais, même si on peut toutes y avoir le droit (hors cas pathologique type femme souffrant d’endométriose bien sûr) ce n’est pas fait pour toutes. Je vais prendre mon exemple : j’ai des règles au naturel très abondantes et douloureuses qui me fatiguent énormément car me font vite tomber en anémie. Le stérilet au cuivre à tendance en général à amplifier les symptômes menstruels, et bien qu’habituée à avoir des règles difficiles je suis vraiment épuisée à cause de mon stérilet car ça a vraiment amplifié tout chez moi et autant le flux abondant et la douleur sont gérables (puisque j’étais déjà pas gâtée, un peu plus ça reste correct. C’est souvent rédhibitoire pour les femmes qui passent de la pilule au stérilet par contre !) mais la fatigue aie aie aie !
    J’ai fini par me faire retirer mon stérilet au bout de 5 mois car ça devient difficile d’être dans les choux pendant plus de 2 semaines tellement ça m’épuise. C’était un risque que je prenais, et si il n’y avait pas eu autant de fatigue handicapante je l’aurais gardé ^^
    Mais il vaut mieux tenter pour voir comment le corps réagit et si on gère les symptômes dans tous les cas, aucune femme ne réagit de la même manière et n’a la même tolérance ! Il faut juste bien s’informer pour éviter les mauvaises surprises, car c’est le cas de beaucoup de femmes qui se lancent dans l’option stérilet après par exemple des années de pilule et là le choc est souvent rude les premiers temps 🙂

    Répondre
  • Oh cet article est ultra intéressant ! Peu de gens en parlent de contraception et épilation au naturel etc… Perso j’ai une contraception hormonale, mais gros problème : avant j’avais des règles genre quasi rien j’avais pas mal limite je les voyais quasiment pas… Et depuis que j’ai cette contraception… Eh bin bienvenue au monde de la douleur ! Donc non seulement le stérilet en cuivre serait bien plus naturel, mais il éviterait aussi ce genre de choses géniales ! C’est justement le moyen auquel je comptais passer, parce que marre de me tordre de douleur dès que je me lève.
    Sinon concernant les épilations… Je connais la cire orientale (d’ailleurs je veux bien la recette maison tiens !!!) mais par contre je n’ai jamais entendu parler de l’épilation au fil et au sucre O.o) Ça se passe comment en gros ?
    En tout cas article très intéressant, merci pour le partage =D

    Répondre

Laisser un mot doux

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflakeWordpress snowstorm powered by nksnow