le petit olivier non teste sur les animaux chine

Le Petit Olivier, non testé sur les animaux ?

Coucou mes noisettes, je vous retrouve aujourd’hui pour un article concernant une marque en particulier, “le Petit olivier”. J’ai noté que vous étiez nombreuses à vous poser des questions au sujet de la marque. Pour être exacte, il y a exactement 52 commentaires sous la liste où vous me questionnez sur la position cruelty-free du Petit olivier. J’ai donc mené l’enquête afin d’avoir un retour complet.

Cet article est un article rémunéré. Je l’ai proposé à la marque afin de réaliser cet article car il me semble que cela permettra plus de transparence dans leur position. C’est pourquoi j’ai la possibilité aujourd’hui, de vous partager les échanges de mails avec la marque sans risquer de poursuites judiciaires. Pour rappel, en France, il est interdit de diffuser une communication privée (échanges de mails) sur un support publique comme mon blog 😉

En toute transparence avec vous, je vous signifie être rémunérée, cela ne change en aucun cas mon avis, la marque ne dispose pas d’un droit de modification sur le contenu de l’article, ma ligne éditoriale reste indépendante. Cela me permet uniquement de vivre de mon travail et de continuer mes recherches. Tu peux lire cette page pour comprendre comment je concilie “éthique et contenu rémunéré“.

illustration-vegetale-feuilles

Le Petit Olivier une marque engagée ?

Les questionnements sur la position cruelty-free et réellement engagée du Petit Olivier est parti de plusieurs constats, il y a de ça plusieurs années :

  • Leur certification par “One voice” qui n’était pas très sécurisante pour nous, les noisettes, qui voulions éviter les tests sur les animaux (on était pas forcément beaucoup à l’époque, je suis ravie de voir que cette cause devient de plus en plus présente dans les revendications pour la cause animale 😀 #fiertépersonnelle). Le cachet “One voice” n’était pas sécurisant car comme nous le verrons dans la suite de l’article, il ne labellisait pas la marque mais posait uniquement un certificat par produit. Aucune fiabilité sur le long terme, donc, de la position d’une marque, ni même encore de ses réelles convictions. En effet, d’autres marques étaient certifiées “one voice” et faisaient l’objet de tests sur les animaux à l’étranger (cf Yves Rocher par exemple implanté physiquement en Chine). Nous avions donc à juste titre, des doutes sur la position réellement engagée de la marque le Petit Olivier !
  • Le deuxième constat qui plaidait contre un engagement sincère de la marque, était le fait que certains produits le Petit Olivier avaient perdu d’un seul coup la certification “one voice”. Donc, si tu as suivi jusque là Georgette, déjà qu’on était pas bien contente de la certification “one voice” mais en plus ne plus l’avoir, sans pour autant avoir des explications claires sur cette “perte de label”, était pour nous largement suffisant pour boycotter la marque afin de ne pas prendre de risques de cautionner les tests sur les animaux.
  • Enfin, le dernier coup de tonnerre a eu lieu en 2016 avec une rumeur concernant une volonté d’implantation physique en Chine du Petit Olivier.

 

Aussi, avant de compléter cet article, je vous ai questionné sur Instagram et Facebook pour savoir si vous aviez des questions particulières sur le Petit Olivier ou encore le label One voice, afin que je puisse faire le relai entre vous et eux. Cet article n’a pas été de tout repos, j’ai échangé avec la marque depuis le 21 janvier 2019 sur tout cela et avec One voice aussi pour avoir leur retour complet. Maintenant, que j’ai toutes les billes en main, je vais donc répondre à tous ces points dans cet article. Puisque maintenant je peux vous affirmer que le Petit Olivier est bien une marque non testée sur les animaux et qui a vocation à le rester.

illustration-vegetale-feuilles

Les tests sur les animaux et le Petit Olivier : où en sommes-nous ?

La marque “Le Petit Olivier” ne fait pas de tests sur les animaux. La marque est labellisée par One Voice Tigre qui garantie l’absence de tests sur les animaux. Ils ont fait le choix de se diriger vers ce label (plutôt que Peta) parce que la marque a à coeur le “made in France” dans toutes ces démarches, elle voulait donc avoir un label européen. C’est la raison pour laquelle ils ont depuis le début toujours été certifiés par One voice. Lorsque l’association a changé ses logos, il y a eu un moment de latence où certains produits n’étaient pas estampillés, mais pour autant la marque a toujours été certifiée par One Voice et en contrat avec l’association (j’ai vérifié cette affirmation directement auprès de One Voice qui me l’a confirmée).

Le Petit Olivier a donc vocation à rester non testé sur les animaux.

illustration-vegetale-feuilles

Le Petit olivier implanté en Chine ? 

Si tu as bien suivi tes leçons Georgette, tu sais que les tests sur les animaux ne sont pas du tout interdits partout sur la planète. Ils sont notamment obligatoires dans certains pays comme en Chine, lorsqu’une marque s’implante physiquement. (sinon tu peux faire tes devoirs et relire l’article sur les tests sur les animaux en Chine).

Donc la question est de savoir : Est ce que le Petit Olivier est implanté physiquement en Chine ? Est ce que le Petit Olivier fait des tests sur les animaux en Chine ?

Réponse :  Le Petit Olivier n’est pas implanté en Chine et ne teste pas les produits là bas.

“Notre circuit de distribution est en grande majorité en GMS. Nous vendons une infime partie via notre site internet, mais uniquement en Europe + DOM TOM, et nous vendons quelques produits dans notre restaurant à Epône (région parisienne, là où nous avons notre entrepôt et où nous préparons nos colis du site internet). Concernant les pays dans lesquels nous distribuons nos produits (car nous ne « sommes implantés » qu’en France), notre service règlementaire veille à la règlementation en vigueur dans chacun d’eux. J’attends que notre service export me fournisse la liste complète des pays, que je vous ferai suivre.”

Le service export m’a fourni la liste de tous les pays dans lesquels le Petit Olivier est implanté physiquement et distribue ses produits :

  • Albanie, Algérie, Allemagne, Andorre, Angleterre, Arménie, Azerbaijan,
  • Bahrain, Belgique, Benin, Bielorussie, Bolivie, Bulgarie, Burkina Faso

  • Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Congo, Corée, Cote d’ivoire, Croatie

  • Equateur, Espagne, Estonie, Etats Unis

  • Finlande

  • Gabon, Georgie, Guyane

  • Ile de la réunion, Ile Maurice, Irak, Iran, Italie

  • Japon

  • Kazakhstan

  • Liban, Lituanie

  • Madagascar, Mali, Martinique, Moldavie

  • Niger, Nouvelle calédonie, Nouvelle zélande

  • Ouzbékistan

  • Pays Bas, Pologne, Portugal

  • République tchèque, Roumanie, Russie

  • Sénégal, Serbie, Suisse

  • Togo, Turquie

  • Ukraine

  • Vietnam

illustration-vegetale-feuilles

Le Petit Olivier et les tests sur les animaux ? Le petit Olivier a t-il des labels ? 

Quels sont les labels du Petit Olivier ?

Réponse : “Au côté de One Voice, nous nous engageons pour une éthique animale et planétaire. Nous avons toujours privilégié le bien-être animal, quitte à refuser parfois des marchés lucratifs tels que la Chine, au profit du respect de nos valeurs. Ce ne sont pas seulement nos produits qui sont labellisés, mais toute notre marque.”

 

Pourquoi Le Petit Olivier a choisi le label One Voice plutôt que Choose cruelty free bunny ou PETA ?

Réponse : “Nos produits ne sont pas et n’ont jamais été testés sur les animaux. La Coalition for Consumer Information on Cosmetics (CCIC) a lancé en 1998 le label Leaping Bunny qui certifie selon les standards HCS (standard international “sans cruauté”) que les marques labelisées n’effectuent aucun test sur les animaux, que ce soit pour les produits finis ou pour les ingrédients. Sa branche européenne était la Coalition Européenne pour la fin de l’expérimentation animale (ECEAE) représentée en France par l’association One Voice, qui en 2012 a créé son propre label. Ainsi, lorsque One Voice a créé son propre label indépendant, nous l’avons “suivie”. One Voice est un label qui réalise des audits de contrôle réguliers et garantie l’absence de tests sur animaux sur les marchés étrangers. Contrairement à certaines marques, nous ne vendons pas en Chine. Dès la création de la marque en 1996, les tests sur les animaux ont été clairement bannis, alors que d’autres marques se sont “créées” cette nouvelle image, dès qu’elles ont vu que le respect de la cause animale prenait de l’ampleur.”

 

L’AVIS DE LA PTITE NOISETTE : J’apprécie cette réponse surtout au regard de l’évolution du label One voice

Le-petit-olivier-tests-animaux-crueltyfree-one-voice
illustration-vegetale-feuilles

L’évolution du label One Voice, une confiance rétablie

Pour vraiment mettre au clair l’évolution du label One voice et éclaircir tout cela, j’ai eu un entretien téléphonique avec Muriel Arnal, la fondatrice et présidente de l’association One Voice.

Pourquoi avoir créé la certification One Voice alors qu’il existait des labels pour la cause animale ? Quelle était l’intention initiale ? la plus value ?

Réponse : L’association One voice est une association animaliste qui plaide au nom des animaux qui n’ont pas la possibilité de plaider leur cause. Nous ne faisons pas de distinctions entre les combats, ils sont tous important pour nous. On a donc toujours été engagé depuis la création de l’association contre les tests sur les animaux. Nous nous battons depuis les années 1990 pour faire évoluer les législations et notamment en Europe. C’est dans ce cadre qu’on a rejoint la coalition de lutte contre les tests sur les animaux. Nous avons avec d’autres association de protection animale réussi à faire évoluer la législation européenne jusqu’à la “cosmetics regulation law” de 2013 qui a interdit la vente de produits testés sur les animaux, tant dans les produit finis que dans les ingrédients. Mais nous avons besoin d’aller plus loin et de nous faire entendre auprès de la Commission Européenne et c’est en cela que la coalition nous permet d’agir, par exemple nous avons créé une charte qui interdit tous les tests y compris sur les larves et les poissons qui eux ne sont pas compris dans la directive européenne de 2013.

L’AVIS DE LA PTITE NOISETTE : Je suis tout à fait d’accord avec cette réponse.

Pourriez-vous m’expliquer pourquoi avoir choisi de certifier des produits de marques comme Yves rocher alors que la position entière de la marque n’était pas CF ?

Réponse : “Le choix de certifier par produit était un moyen de pousser les grands groupes cosmétiques dans le bon sens. Effectivement, on ne pouvait pas les labelliser en entière car ils étaient présents pour certain en Chine où ils étaient testés, mais notre but en certifiant par produit était de continuer à avoir un impact positif dans notre combat. Nous ne voulions pas nous mettre “à dos” les grands groupes mais les amener à évoluer et à voir que ces pratiques étaient inutiles. A l’époque, le fait de poser une certification permettait aussi de sensibiliser les consommateurs qui n’avaient pas conscience qu’il existait des tests sur les animaux, cela permettait de mettre ce débat au coeur de notre société. Je crois que ça a participé à faire changer les mentalités “Si ce produit avait une pastille “One voice” et pas un autre, alors ils pouvaient faire un choix plus éclairé y compris au sein d’une grande marque”, ça a permis de faire bouger les lignes dans le bon sens. Dans tous les cas, c’était un travail titanesque de certifier par produit, il fallait que les marques fournissent de vrais preuves pour prouver que chaque produit et ingrédient n’étaient pas testés y compris sur les larves et poissons ! Finalement, on nous a beaucoup reproché d’avoir certifié Yves Rocher mais nous avons vraiment essayé de discuter avec cette marque pour aller dans le bon sens, celui qui profite à la cause animale et épargne des vies. “

Pourquoi aviez-vous choisi une certification au produit plutôt qu’une labellisation des marques comme aujourd’hui ?

Réponse : “Pour encourager les entreprises à changer leur fusil d’épaule, y compris les grands groupes et ouvrir le dialogue avec eux. Sinon on assiste à des doléances de l’industrie cosmétique, souhaitant commercialiser en Europe des produits ou ingrédients testés sur des animaux ailleurs dans le monde, comme on a réussi à l’éviter en 2017 grâce à la coalition One Voice (ECEAE). Il faut bien comprendre que c’était le début d’un combat qui a pris de l’ampleur puisque aujourd’hui les français ne veulent plus de l’expérimentation animale : ils sont, selon un sondage One Voice/Ipsos, 8 sur 10 contre les expériences sur chats, chiens et primates et à souhaiter une autorité de contrôle transparente comme le financement public de méthodes de recherche alternatives. “

L’AVIS DE LA PTITE NOISETTE : Je pense qu’ils n’ont pas mesuré initialement le travail que cela pouvait représenter de certifier “au produit” et même si l’intention était louable je trouve, on voit qu’elle a eu peu d’effet sur ces grands groupes qui se sont tout de même implantés physiquement en Chine.

Depuis quand One voice prend-il en compte la législation internationale pour labelliser une marque ?

Réponse : “Depuis plus de 3 ans nous prenons en compte la législation notamment Chinoise. Malheureusement, certaines marques avaient encore la possibilité d’utiliser nos anciens logos (One voice orange et bleu) alors même qu’elles s’étaient implantées en Chine depuis. Car le contrat qu’on avait signé avec elle ne les engageait uniquement qu’à respecter leur engagement à ne pas effectuer ou faire effectuer des tests sur les animaux en Europe, ces contrats avaient une durée de vie de 3 ans. Par exemple, si on prend le cas de Melvita. Son fondateur était vraiment engagé contre les tests sur les animaux et la marque était donc à l’époque largement certifié par One voice et ce pour 3 ans, mais lorsque le fondateur est parti à la retraite, il a vendu sa société et maintenant la position de la marque a totalement changé, ils se sont implantés physiquement en Chine etc… Nous en Europe, on était liés juridiquement avec ces anciens logos, ils avaient encore le droit de les mettre sur leur produit même si leur position avait changé entre temps, on ne pouvait rien fait !”

L’AVIS DE LA PTITE NOISETTE : Ce que je vous conseille c’est donc de ne PAS prendre en compte les anciens logo One voice orange et bleu mais uniquement le nouveau logo tigre.

Pourquoi le label One voice Tigre n’est pas un label qui a été épinglé par la répression des fraudes pour concurrence déloyale (la commission reproche aux petites marques d’arborer la mention Cruelty free avec le logo PETA) ?

Réponse : “Pour le moment c’est incertain comme réponse, donc je ne peux pas en dire plus, l’avocate est en train de les contacter pour comprendre les tenants et aboutissants alors je ne voudrais pas dire de bêtises. Mais à ce jour, nous n’avons eu aucun signalement de la part des marques qui sont labellisées One voice Tigre, ni même reçu aucun contact à l’association de la part de la répression des fraudes, nous pouvons donc continué de faire apposer notre label sans contrainte pour le moment.”

L’AVIS DE LA PTITE NOISETTE : En France désormais, l’apposition de labels “non testés sur les animaux” sur les produits devient compliqué. En effet, la directive européenne de 2013 interdisant les tests sur les animaux – en principe – différentes grandes marques au non de la “publicité mensongère” et de la “concurrence déloyale” ont demandé à ce que les logos “cruelty free” ou les mentions “non testés sur les animaux” soient interdites sur les produits. Malheureusement, cela ne prend pas en compte le plan REACH toujours en vigueur et permettant de tester certains ingrédients sur les animaux. Au contraire, je crois que juridiquement le label One Voice aura peu de chance d’être interdit sur les produits car il précise d’autres garanties que l’absence de tests comme celui de l’absence d’exploitation des singes pour la coco par exemple dans les cosmétiques. 

Voilà en résumé l’évolution de la certification de produits One voice vers un label One voice tigre fiable labellisant la marque

label-One-voice-evolution-test-animaux-crueltyfree
illustration-vegetale-feuilles

La composition des produits le Petit Olivier ? Bio ? vegan ? 

Je leur ai posé donc vos questions à ces sujets…

Le Petit Olivier est-il entièrement bio ?

Réponse : “Nos produits Le Petit Olivier ne sont pas bio. Nous avons fait le choix de proposer une “alternative” au bio, avec des produits fabriqués en France, en supprimant au maximum les matières premières controversées, tout en restant les plus accessibles en termes de prix. Avec nos choix formules, nous proposons le parfait équilibre entre plaisir, naturalité, efficacité et innocuité. “

Comment le petit olivier assure à ses consommateurs des compositions naturelles ?

Réponse : “Notre objectif au quotidien est d’offrir des formules les plus naturelles et les plus responsables possibles sans rogner sur la sensorialité des produits (rémanence, texture, innocuité, efficacité) : Nous avons été parmi les 1 ères marques de cosmétique à avoir retiré le parabène et régulièrement nous n’attendons pas un changement de la réglementation pour agir. Nos formules Le petit Olivier sont retravaillées en permanence, afin de répondre à une charte de formulation contraignante, que nous nous imposons. Depuis cette année, nous investissons également dans la création d’un nouveau laboratoire d’innovation et de développement pour : Développer de nouvelles galéniques et des process pour aller encore plus loin dans le développement de formules, plus naturelles et responsables. Et travailler sur le packaging du futur en assurant éco-conception et recyclabilité des emballages.”

L’AVIS DE LA PTITE NOISETTE : De ce côté là, je ne suis pas trop trop satisfaite… Je dirais même : peu mieux faire !

Alors certes, ce sont des produits “naturels”, et pas des produits “biologiques”. On retrouve toutefois dans les compositions des substances polémiques que j’ai pour habitude d’éviter comme le polyéthylène glycol, aussi appelé PEG. (On appelle PEG tous les ingrédients cosmétiques qui sont dérivés du polyéthylène glycol, on peut les reconnaître par les 3 lettres PEG suivi d’un chiffre correspondant à leur poids moléculaire. Si le chiffre est inférieur à 500, sa consistance est liquide, au delà de 500, il s’agira d’une graisse ou d’une cire. Il sert donc d’épaississant-gélifiant dans les compositions cosmétiques et peut-être supprimé, seul la texture du produit serait différente, pas son efficacité ! Les PEG sont interdits par toutes les chartes des labels bio.

On a aussi les les ammoniums quaternaires qui se termine par -monium, -chloride, -bromide. il sont connus pour l’effet gainant sur la fibre capillairequ’il procurent. Ce sont de parfaits substituts aux silicones car ils améliorent l’aspect des cheveux par un mode d’action artificiel : ils se placent à la surface de la fibre capillaire en recouvrant et lissant les écailles (les fameuses fourches), le cheveu est ainsi enrobé d’un film, il apparait gainé et lisse, souple, brillant, plus volumineux et il est tout doux. Malheureusement sur le long terme la fibre capillaire est étouffée et devient terne et il y a fort à parier que le cuir chevelu sature (d’où un effet cheveux qui graissent vite) 

Pour avoir testé du coup ces produits, je peux vous dire qu’ils ressemblent énormément à un shampoing conventionnel classique de grande surface tant dans son efficacité que dans son confort d’utilisation. C’était un peu déstabilisant pour moi qui suis une adepte de produits bio d’avoir les cheveux qui sentent bon aussi longtemps (normal il y a pas mal de parfum dans les compos) et on sent que malgré qu’il n’y ait pas de silicone dans le shampoing il y a un effet gainant de la fibre capillaire (merci les ammoniums quaternaires !), je vois donc clairement la différence entre ce genre de produits naturels et les produits biologiques…Typiquement l’utilisation de substance comme les PEG apporte cette texture épaisse et agréable à l’utilisation, on a aussi un shampoing qui moussent sans difficulté. Ces produits peuvent donc convenir pour une transition vers le naturel si vous avez vraiment du mal avec les shampoings bio qui ne moussent pas assez, j’ai conscience qu’on ne place pas tous les curseurs aux mêmes niveaux et qu’au début cela peut permettre clairement de s’engager vers le naturel plus facilement. 

le-petit-olivier-composition
composition-naturelle-shampoing-petit-olivier
test-animaux-label-one-voice-peta-cruelty-free
Votre gamme est-elle vegan ? Sinon souhaitez-vous développer cette offre ?

Réponse : “Les produits Le Petit Olivier ne sont pas vegan, bien que nous n’utilisions aucune matière animale à l’exception des produits de la ruche dans nos baumes.”

illustration-vegetale-feuilles

Le Petit Olivier, une marque cruelty free en grande surface !

Pour ceux qui font leurs courses en grande surface, cela permettra d’avoir en plus de Léa Nature une autre marque entièrement cruelty free ! Je pense que cela peut permettre aussi aux personnes peu sensibilisées par les problématiques de tests sur les animaux de s’ouvrir à ces questions.  Je me réjouis donc de cette nouvelle qui démocratise un peu plus les cosmétiques cruelty free puisque le Petit Olivier est une marque accessible pour les petits budgets et donc facile à trouver un peu partout en France !

illustration-vegetale-feuilles

Le rachat de Lovéa par le Petit Olivier permet d’étendre l’offre cruelty free en grande surface ! 

Est-ce que le rachat de Lovea par la Phocéenne va changer quelque chose ?

Réponse : “Comme évoqué plus haut, nous avons acquis la marque Lovea il y a un an 1/2. Les engagements de notre entreprise s’appliquent aussi bien au Petit Olivier qu’à Lovea : nous ne testons pas sur les animaux et nous ne vendons pas en Chine.”

Concernant la composition de ses produits ?

Réponse : “L’ambition est de continuer à faire de la marque Lovea, une référence des soins solaires les plus naturels possibles ou certifiés bio en grandes surfaces. Depuis cette acquisition, le nouvel ensemble bénéficie de la mise en commun des savoir-faire (nous possédons notre propre laboratoire de formulation à Salon de Provence et notre propre laboratoire d’innovation à Epône), de la recherche et développement, et des méthodes de production. Finalement, avec l’acquisition de Lovea, c’est une PME française qui acquière une autre PME française. La Phocéenne de Cosmétique avec sa marque historique Le Petit Olivier, étend ainsi son offre tout en restant fidèle à ses convictions.”

L’AVIS DE LA PTITE NOISETTE : Je suis ravie de voir que ce rachat à un effet bénéfique pour une fois, que les rachat vont dans le bon sens ! Bien que je parte sur le même constat que précédemment sur les compositions (je suis exigente pour cela mais j’en conviens à leur décharge, les produits solaires sont très encadrés au niveau des formule en Europe parce qu’il s’agit de produits “santé”) il faudrait tout de même revoir ces compositions pour des produits encore plus sain, toutefois je suis ravie qu’il y ait maintenant une offre bio et non testés sur les animaux de produits solaire en grande distribution et j’encourage cette démarche ! 

illustration-vegetale-feuilles

On résume ! 

  • Le Petit Olivier n’est pas implanté physiquement en Chine et n’est pas distribué en Chine.
  • Le Petit Olivier est une marque cruelty free, non testé sur les animaux en Europe.
  • Il existe maintenant un label One voice Tigre T qui est fiable et indique l’absence de tests dans le monde (et prend en compte la Chine).
  • Il existe un label One voice Tigre C qui indique l’absence d’exploitation des animaux dans le ramassage des noix de coco.
  • Le logo Tigre One voice a donc aujourd’hui la même valeur que le logo PETA, la seule chose qui change est qu’il s’agit d’un label européen.
  • Il n’est plus possible aujourd’hui de revendiquer en Europe sur ses packaging “produits non testés sur les animaux”.
  • Petit bémol sur les compositions certes naturelles mais qui pourraient être améliorées, pour les packaging j’encourage cet effort de travailler sur un emballage d’avantage éco-responsable, j’espère qu’il aboutira bientôt !
  • Le Petit Olivier a racheté la marque Lovéa qui devient ainsi elle aussi cruelty free, ce qui permet donc l’entrée d’une gamme de produits solaires non testés sur les animaux en grande surface !
illustration-vegetale-feuilles
Voilà mes noisettes, j’espère que cet article vous aura été utile et que tout cela est plus claire pour vous concernant le label One Voice et les tests sur les animaux mais aussi concernant la position de la marque Le Petit Olivier, de toute façon comme toujours si vous avez des questions n’hésitez pas à les poser en commentaire.

Cet article t’a intéressé ? Partage-le sur les réseaux sociaux ou épingle-le sur Pinterest ! 

le petit olivier- crueltyfree-chine

Les ptits mots doux (19)

  • Avatar

    Un grand merci pour cet article très complet ! Je suis rassurée d’avoir une position claire sur une marque. J’essaie de modifier mes habitudes pour ne consommer que du “cruelty free” et c’est un véritable casse tête de trouver les informations !

  • Avatar

    Bonjour,

    Je suis très “soulagée” du positionnement du Petit Olivier quant aux tests animaliers.
    Je connais et j’utilise la marque depuis ‘4 ou 5ans et je ne vais pas mentir, j’utilise pas mal de produits qui testent (mais si c’est assuré bio et que ça s’engage pour l’environnement, je culpabilise moins).
    Savoir que la marque est Vraiment CF est un plus, j’ai des produits coups de coeur, que je trouve efficace et que j’aime beaucoup, sans évoquer le prix qui est accessible.

    Merci pour cet article très passionnant. 🙂

  • Avatar

    Bonsoir
    Les produits du laboratoire Body Nature sont ils non testés sur animaux
    Merci
    Cordialement micky

  • Avatar

    Bonjour! Très bon article très complet. Je me pose une question… le petit olivier serait donc cruelty free mais possèdent un restaurant dans les Yvelines qui n’est absolument pas vegan…. Ca sonne faux là non? Personnellement je n’ai toujours pas confiance au label one voice qui labellisent par exemple les produits l’arbre vert bien être qui sont commercialisés en Chine…

  • Avatar

    Super article. Le label One Voice est un guide pour moi, maintenant j’y vois plus clair. Quant Au Petit Olivier (je prends gel douche et mon mari les soins de peau), c’est une marque qui allie toutes mes valeurs : éthiques et made in France. Merci, sincèrement pour la précision de l’article.

  • Avatar

    Bonjour Lucille, merci pour cette info. Tu es mon modèle et comme les autres, maintenant avant d’acheter un produit je regardes tes remarques. J’ai donc trouvé grace à toi que Clinique Estée Lauder ce n’est pas Cruelty free merci pour ton investissement… pleins de bisous à toi

  • Avatar

    Bonjour et un énorme merci pour ton travail sur ce sujet !
    Tu es ma référence je viens toujours voir ton blog quand j’ai un doute, du coup j’ai découvert cet article. Merci merci !
    A bientôt

  • Avatar

    Bonjour déjà merci pour ta liste a laquelle je me réfère très souvent.
    J ai vu que naturé moi n en faisait plus partie..
    J aimerais savoir ce qu’il en est
    Merci pour ton travail
    Belle journée
    Perrine

  • Avatar

    Coucou. C’est vrai, sacré boulot ! Merci beaucoup, tu m’es d’un très grand secours dans le choix de mes produits. Mais c’est tellement complexe de s’y retrouver…. Comme tu dis, le rachat de marques ne va pas toujours dans le bon sens.
    C’est pourquoi je me contente de 2 marques : Lea Nature pour l’hygiène et les cosmétiques, Avril pour le maquillage, pas besoin de plus
    Les animaux sont capables de nous donner tellement d’amour, sans rien en retour….ne peut on en faire autant ?

  • Avatar

    Bonjour ma noisette Laetitia non il n’y a pas de logo, les seul produits non vegan sont les baumes (contenant des produits de la ruche : cire d’abeille, propolis, miel) A très vite j’espère !

  • Avatar

    Merci beaucoup pour ce travail de dingue ! Donc si j’ai bien compris le petit Olivier est cf mais pas vegan du moins pas pour tous les produits ? Est-ce qu’il y a un logo vegan pour ceux qui le sont ? Car c’est compliqué de trouver les noms des ingrédients non vegan ! Merci

  • Avatar

    Super article ! Très intéressant comme toujours ! Et je me coucherai une fois de plus en sachant plein de nouvelles choses !
    Penses-tu pouvoir nous faire un futur article sur les composants d’origine animale (et leurs noms barbares !!!) stpppppp ?
    Cela nous permettrait de confirmer qu’un produit déjà labellisé One Voice Tigre est, en plus, vegan. Et par conséquent, faire mon bonheur ! ❤ Et j’espère, celui de pleiiiiiin de gens ! Merci en tous cas pour tout le mal que tu te donnes pour nous fournir toutes ces informations enrichissantes !

  • Avatar

    Bonjour ma noisette Sécotine (quel joli prénom !)
    Hahah effectivement il est long, mais je ne pouvais pas faire plus court et risquer de manquer de clarté 🙂 Tu as raison au début c’est un vrai plat de spaghetti cette histoire mais finalement on finit petit à petit par démêler le vrai du faux 🙂 A très vite j’espère !

  • Avatar

    Je suis ravie que ça soit utile ! 🙂 A très vite ma noisette !

  • Avatar

    Bonjour ma noisette Estelle, merci beaucoup pour ton retour !
    Je n’ai pas trouvé de perturbateurs endocriniens, je ne pense pas qu’il y en est dans leur compositions, quand on décrypte les produits on voit que ça va surtout être des agents se substituants aux perturbateurs endocriniens (typiquement le silicone est un perturbateur endocrinien ==> remplacé par les Quats) uniquement pour “garder un certain confort d’utilisation”: gainage, mousse, odeurs…
    Il faudra plutôt être plus vigilent et regarder de plus près pour la marque Lovea dans les produits solaires on peut retrouver souvent des Cinnamate et dérivés camphrés qui sont des pertubateurs endocriniens largement utilisé comme filtres solaires, j’ai pas eu l’occasion de creuser les compositions de Lovea dont je ne peux pas te dire 🙂

    A très vite j’espère !

  • Avatar

    Bravo pour cet article de fond que j’ai lu du début à la fin (si si !!!).
    Il démontre bien la difficulté pour une marque de se positionner en terme d’éthique et de prix, et surtout, la difficulté pour nous consommateurs de s’y retrouver !!!!

  • Avatar

    Merci pour cet article très complet. Je suis presque réconciliée avec cette marque que j’aimais beaucoup!
    Une dernière question à laquelle tu pourras peut-être répondre… et les perturbateurs endocriniens là-dedans? Je sais que c’est un autre thème mais je fais également attention à cela 🙂

  • Avatar

    Whouaou !!! Énorme boulot de recherche, d’analyse et de synthèse des réponses…
    Merci BEAUCOUP !!!

  • Avatar

    Bravo pour ton travail …!!!

Laisser un mot doux

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake